Protéger la biodiversité - Programme LIFE

Publié le 02/05/2023
Mise à jour le 24/04/2024

Projet LIFE Biodiver'Cité et résilience, la restauration écologique au service des habitants

En Europe, les études montrent que moins de 20% des habitats naturels est en état de conversation favorable et que les espèces poursuivent leur déclin. Bordeaux Métropole n’est pas épargnée par ce phénomène particulièrement important en zone urbaine et périurbaine et déplore la disparition de certaines espèces de son territoire.  

C’est pourquoi, Bordeaux Métropole développe depuis 2017 le plan d’action Biodiver’Cité lauréat de l’appel à projet national « Site pilote pour la reconquête de la biodiversité » et récompensé par le label Territoire Engagé pour la Nature.

Ce plan de près de 50 actions comprend des actions très opérationnelles de restauration écologique qui ont fait l’objet d’une réponse à l’appel du programme européen LIFE Nature et Biodiversité sous le nom LIFE Biodiver'Cité et résilience, la restauration écologique au service des habitants. 

La restauration écologique au service des habitants 

Les êtres humains sont dépendants des biens et services que la nature procure : les services écosystémiques. La capacité de la nature à fournir ces services essentiels s’altère et l’un des objectifs principaux du projet LIFE Biodiver’Cité et résilience est de les restaurer et d’assurer qu’ils apportent tous les bénéfices nécessaires aux habitants de la métropole.  

Parmi les services qui seront rétablis au travers du projet on retrouve : l’atténuation du risque inondation, l’atténuation des effets du changement climatique, la création d’ilots de fraicheur, la fourniture en énergie propre, l’amélioration du cadre et de la qualité de vie ou encore la pollinisation. Le projet permettra également de réduire certaines pollutions (lumineuses et sonores) ce qui apportera un intérêt aux espèces comme aux citoyens.  

schéma services écosystémiques

Visuel Life BCR Site BM2.jpg

schéma services écosystémiques

Les objectifs principaux du projet LIFE Biodiver’Cité et résilience 

L’objectif général du projet est de lutter contre la perte de biodiversité et les menaces qui pèsent sur elle tout en apportant un intérêt pour les citoyens au travers de la restauration des services écosystémiques.  

Bordeaux Métropole s’est fixée 5 objectifs stratégiques :  

  • améliorer la fonctionnalité du réseau écologique 
  • améliorer la qualité des habitats naturels et développer des exploitations agricoles soutenables  
  • réduire les menaces qui pèsent sur la biodiversité 
  • augmenter la fourniture en services écosystémiques  
  • promouvoir les actions de restauration écologique au service des habitants 

Quelques grands chiffres (objectif 2027) 

  • 7005 ha de la métropole restaurés 
  • 41 000 habitants concernés par les actions 
  • 16 espèces menacées visées par le projet 
  • 4,5 km de haies champêtres plantées en zone naturelle 
  • 6,5 ha de forêt et de végétation plantés en zone urbaine 
  • 202 ha de zones humides restaurés 
  • 1300 points lumineux réduits 
  • 12 km de continuités écologiques restaurés 
  • 5 zones de calme créées 
  • 7 services écosystémiques rétablis  
  • 11 700 MWh par an d’énergie propre produite, soit 1000 foyers chauffés 

Le budget du projet 

Le coût total du projet est estimé à 5 898 984,90 € et sera financé à 60% par l’Union européenne, 18,8% par l’Agence de l’Eau Adour Garonne, 1,2% par la Région Nouvelle-Aquitaine et les 20% restants répartis entre Bordeaux Métropole et ses partenaires.

Budget du projet
Nom du bénéficiaire Rôle Coût
Bordeaux Métropole Coordinateur 5 448 713,92
Fédération de pêche Partenaire 68 786,02
LPO Nouvelle Aquitaine Partenaire 115 485,10
SER Europe Partenaire 46 042,10
Cistude Nature Partenaire 103 579,21
CEN Nouvelle Aquitaine Partenaire 116 378,55
TOTAL   5 898 984,90

 

Un travail partenarial

Afin de s’assurer la bonne mise en œuvre de ces actions de restauration, un consortium composé de Bordeaux Métropole et de spécialistes a été constitué : 

logo agence de l'eau adour-Garonne, logo de Life, logo de Natura 2000, logo région Nouvelle-Aquitaine

logos-budget-programme-Life.jpg

logos budget du programme life

Des sites d'intervention

carto sites d'invervention en France métropolitaine et dans le département de la Gironde

Carto.png

carto sites d'invervention

Les restaurations écologiques se tiendront sur 4 grands sites de Bordeaux Métropole

  • Site 1 : les Marais de Peychaud. Il s’agit d’une exploitation agricole céréalière intensive de 200 ha située dans la zone Natura 2000 FR7200686.
  • Site 2 : le Parc des Jalles. Ce site de 3 450 ha est situé dans la zone Natura 2000 FR7200805. “Réseau hydrographique des jalles de Saint-Médard et d’Eysines“.
  • Site 3 : les lisières forestières. Il s’agit d’un site de 3 095 ha situé à la frontière entre la forêt des landes de Gascogne et les zones urbanisées.  
  • Site 4 : le delta vert. Ce dernier site de 160ha est totalement urbain tout en étant situé à proximité de sites de grande valeur écologique (Natura 2000 de la Garonne et Espaces Naturels Sensibles du département de la Gironde).

La restauration du Marais de Peychaud
Avril 2024 marque un tournant majeur pour cet espace naturel situé sur la commune d'Ambarès-et-Lagrave avec la réalisation des premières plantations.  
Les objectifs de la restauration : 

  • Restaurer les fonctionnalités de la zone humide existante
  • Améliorer la qualité des habitats via des plantations de haies et la restauration des sols
  • Mettre en place un modèle agricole durable

Ce projet permettra de réduire les émissions de carbone et de participer à la protection contre les inondations. Il offrira également un habitat précieux pour de nombreuses espèces et servira de modèle pour les pratiques agricoles respectueuses de l'environnement. 

Des actions pour la biodiversité et les citoyens

5 grandes actions de restauration écologique vont être mises en œuvre entre 2023 et 2027.

  • Développement d’une exploitation agroécologique sur le site 1. Les Marais de Peychaud sont aujourd’hui occupés par la culture intensive de céréales. La restauration consistera en la transition vers des cultures mixtes qui intégreront le réseau de chaleur de Bordeaux Métropole. Ces cultures seront adaptées au changement climatique et permettront un retour de la biodiversité et de zones humides. Cette action contribuera à la création d’une filière énergétique propre et à l’atténuation du risque inondation.

  • Recul d’une digue sur le site 2. La jalle du sable est un cours d’eau endigué situé sur la commune de Blanquefort. Cette digue génère de nombreux impacts sur la biodiversité et ne remplit plus correctement son rôle en termes de protection contre l’inondation. La restauration comprendra le recul de la digue afin de recréer une berge de cours d’eau végétalisée et ainsi restaurer les habitats favorables aux espèces et aux zones humides mais également permettre une meilleure gestion du risque inondation.

  • Réduction des pollutions lumineuses et sonores sur les sites 2, 3 et 4. Les pollutions lumineuses et sonores font partie des pressions les plus importantes qui pèsent à la fois sur la biodiversité et les êtres humains. Cette action consiste au déploiement de solutions de lutte contre la pollution lumineuse (dispositifs d’éclairage particuliers, suppression de dispositifs existants, réglementation pour les privés) et à la préservation des zones calmes identifiées dans le Plan de Prévention du Bruit dans l’Environnement.

  • Désartificialisation et renaturation en ville sur les sites 2, 3 et 4. Les zones urbaines peuvent accueillir la biodiversité à condition de préserver des espaces de nature pour elle. Le projet permettra de planter 6,5 ha de forêt et de milieux naturels en ville pour les espèces et de développer un réseau favorable aux pollinisateurs. Cette action permettra également de recréer des ilots de fraicheur à disposition des citoyens.

  • Réouverture de cours d’eau sur le site 2. Les cours d’eau font partie des milieux naturels les plus artificialisés en France. Qu’ils soient busés, enterrés ou encore coupés (par des moulins, écluses, …), ils ne remplissent aujourd’hui plus leur rôle pour la circulation des poissons. Le projet permettra de restaurer les continuités pour les poissons en réouvrant un cours d’eau et en créant des contournements au niveau des moulins et écluses.

Des espèces en danger ciblées par le projet

Visuel Life BCR site BM, pourcentage d'espèces menacées en France métropolitaine

Visuel Life BCR Site BM.jpg

Visuel Life BCR site BM

photo d'une Loutre d'Europe se baignant en s'accrochant à un rocher

loutre_europe_f_merlier.jpg

Loutre Europe

-

© F.Merlier

Loutre Europe

Azure du serpolet dans l'herbe

azure_du_serpolet_j_touroult.jpg

Azure du serpolet

-

© J.Touroult

Azure du serpolet

photo d'un Petit rhinolophe dormant à l'envers, les pattes accrochées à une branche

petit_rhinolophe_t_stoeckle.jpg

Petit rhinolophe

-

© T.Stoeckle

Petit rhinolophe

photo d'un Vison d'Europe dans une forêt, au milieu de branches et feuilles

vison_d_europe_j_steinmetz.jpg

Vison d'Europe

-

© J.Steinmetz

Vison d'Europe

photo d'un Cuivre des marais posé sur une fleur

cuivre_des_marais_j_laignel.jpg

Cuivre des marais

-

© J.Laignel

Cuivre des marais

photo d'un agrion de mercure accroché à une branche

agrion_de_mercure_c_fournier.jpg

Agrion de mercure

-

© C.Fournier

agrion de mercure

gros plan sur un Crapaud Calamite

crapaud_calamite_e_sansault.jpg

Crapaud Calamite

-

© E.Sansault

Crapaud Calamite

photo d'une Couleuvre Viperine rampant sur le sol

couleuvre_viperine_jc_de_massary.jpg

Couleuvre Viperine

-

© JC de Massary

Couleuvre Viperine

photo d'un Orvet Fragile rampant sur un rocher

orvet_fragile_j_laignel.jpg

Orvet Fragile

-

© J.Laignel

Orvet Fragile

brochet nageant à travers des plantes

brochet_l_madelon.jpg

Brochet

-

© L.Madelon

brochet

photo d'un Damier de la sucisse posé sur une feuille

damier_de_la_succise_h_bouyon.jpg

Damier de la sucisse

-

© H.Bouyon

Damier de la sucisse

photo d'un Cuivre des marais posé sur une feuille

cuivre_des_marais_c_thierry.jpg

Cuivre des marais

-

© C.Thierry

Cuivre des marais

photo d'une Salamandre tachetée sur un rocher

salamandre_tachetee_l_madelon.jpg

Salamandre tachetée

-

© L.Madelon

Salamandre tachetée

photo d'une Salamandre tachetée regardant l'appareil photo

salamandre_tachetee_s_jardrin.jpg

Salamandre tachetée

-

© S.Jardrin

Salamandre tachetée

photo d'une Cistude d'Europe sur un rocher

cistude_europe_o_delzons.jpg

Cistude Europe

-

© O.Delzons

Cistude Europe

photo d'un agrion de mercure accroché à une branche

agrion_de_mercure_s_wroza.jpg

Agrion de mercure

-

© S.Wroza

agrion de mercure

photo d'un Lamproie de player nageant proche du sol

lamproie_de_planer_y_ledore.jpg

Lamproie de player

-

© Y.Ledore

Lamproie de player

Certaines espèces de faune et de flore sont particulièrement menacées. Ces menaces peuvent conduire à leur raréfaction, voire à leur extinction. Ainsi, l’état de conservation des espèces est considéré comme défavorable lorsque les paramètres qui conditionnent leur maintien se dégradent à un niveau tel que leur survie est remise en cause. 

Le territoire de Bordeaux Métropole n’est pas épargné par ce phénomène et on y trouve des espèces en état de conservation défavorables. Le projet LIFE Biodiver’Cité et résilience a pour objectif de rétablir les conditions favorables au maintien d’espèces cibles.

  • Les êtres humains 
  • Les amphibiens 

Crapaud calamite 

Salamandre tachetée 

  • Les reptiles 

Cistude d’Europe 

Couleuvre à collier 

Orvet fragile 

  • Les papillons 

Cuivré des marais 

Damier de la succise  

Azuré du serpolet 

  • Les libellules et demoiselles 

Agrion de mercure 

  • Les chauves-souris 

 Petit Rhinolophe 

  • Les poissons 

Lamproie de planer 

Brochet 

  • Les mammifères 

Loutre 

Vison d’Europe 

Comment participer ?

  • Sciences participatives 

Dans le cadre du plan d’action Biodiver’Cité, Bordeaux Métropole et ses partenaires développent des actions de sciences participatives.

Les pollinisateurs font partie des espèces visées par le projet LIFE Biodiver’Cité et Résilience. Pour nous aider à mieux les connaitre, rendez-vous sur la page SPIPOLL Bordeaux Métropole de l’Université de Bordeaux et participez au suivi photographique des insectes pollinisateurs.

Le changement climatique nous impacte tous, mais quels en sont ses effets sur la biodiversité ? Pour nous aider à les comprendre, déclarez vos observations de Tarente de Maurétanie sur la page de l’association Cistude Nature.

Publications et documents

Plaquette Biodiver'cité

PDF
2.41 Mo 10/05/2023

Actualités sur le même thème

Vue de l'entrée du parc du Thil

prac-du-thil-Une.jpg

© JB Menges

Inauguration du Parc du Thil - samedi 25 mai 2024

Nature

Acquis par Bordeaux Métropole au début de l’été 2023, le parc du Thil…

Enfants et parents devant un plan d'eau observant la biodiversité

Image de Une actu printemps biodiversité

Animations sur la biodiversité

-

© Charlotte Barbier - Bordeaux Métropole

à la une

Le Printemps de la Biodiversité

Nature

Le retour du printemps est l’occasion de découvrir la biodiversité…

Agneaux dans la ferme des iris

Agneaux_ferme_Iris_Ville_ Lormont_1880x1020.jpg

© Ville de Lormont

Agneaux dans la ferme des iris

Appels à projets pour les agriculteurs

Nature

Bordeaux Métropole lance deux appels à projets à destination des…