VIGILANCE ORANGE : CRUES

Des voies sont fermées à la circulation. Ne vous engagez pas sur les voies inondées. 

 

Télécabines

Publié le 25/04/2023
Mise à jour le 01/06/2023

Des télécabines relieront les 2 rives pour faciliter les déplacements. Transport pratique et rapide dès 2028 dans un secteur en pleine expansion : 23 000 habitants et 13 000 emplois en 2023 qui devrait atteindre 29 900 habitants et 16 000 emplois en 2030.

vue d'une télécabine sur les quais de bordeaux

télécabine quais.jpg

© Bordeaux Métropole - JB Mengès

Qu’est-ce qu’un transport par câble de type télécabines ?

Il s’agit de plusieurs cabines transportant des voyageurs. Ces cabines suivent un itinéraire ponctué de stations qui permettent la montée et la descente des voyageurs. Des câbles assurent le mouvement et le support des cabines grâce à des pylônes. Il existe différentes technologies au sein des transports par câble : le téléphérique « va-et-vient », les télécabines monocâbles, bi-câbles et tri-câbles. Le choix de la technologie est généralement dicté par les besoins de desserte (fréquentation attendue, notamment) et le contexte topologique.

Les atouts du transport par câble

Un impact environnemental maîtrisé 100% électrique et travaux limités.

Une technologie performante, avec une fréquence importante - seule technologie avec le métro 100% en site propre et sans interface avec d’autres types de circulation. Un mode de déplacement particulièrement adapté à la géographie du territoire (franchissement d’un fleuve, de plusieurs voies ferrées, de nœuds routiers et de dénivelés importants).

Une praticité et une accessibilité pour tous les publics – personnes à mobilité réduite, familles avec poussettes, vélos, etc.

Une phase de travaux moins impactante pour les usagers, avec des zones de travaux limitées aux stations et aux pylônes et non sur l’ensemble du linéaire projet Un mode attractif, tant pour les usagers réguliers que pour les touristes

Un mode moins bruyant qu’une voiture ou un tram (60 – 75 dB).

Pourquoi ce nouveau mode de transport ?

  1. Décongestionner le territoire métropolitain en diminuant de 10% le flux de voitures et en réduisant les "points noir" de la circulation.
  2. Fluidifier les liaisons rive droite/rive gauche en reliant mieux la Presqu'île et en augmentant la capacité de franchissement du fleuve.
  3. Offrir des alternatives attractives aux liaisons métropoles / hors-métropole en renforçant l'offre ferroviaire, en déployant les cars express et en régulant le trafic poids lourds.
  4. Décarboner les mobilités
  5. Favoriser une nouvelle gouvernance en poursuivant et en renforçant les coopérations engagées.

Le projet en synthèse

1,8 à 2,7 km de longueur du projet selon les variantes

2 à 4 stations selon les variantes

Cabines 100% accessibles aux PMR, aux vélos, aux familles…

2028 Mise en service

70 m Hauteur de survol de la Garonne

7 à 10 minutes de temps de trajet

Des correspondances avec les tramways A et B + bus

Équipements desservis Cité du Vin, Rocher de Palmer, Polyclinique Bordeaux Rive Droite, Parc des coteaux, Parc relais Buttinières

La concertation

Une concertation préalable s'est tenue du 28 novembre 2022 au 13 février 2023 au titre du Code de l’Environnement (articles L121-15-1 et suivants). Elle a permis à tous les habitants et usagers de la métropole bordelaise de se renseigner sur le projet et d’exprimer leur avis sur :

  • l’opportunité du projet, ses objectifs et ses caractéristiques ;
  • les solutions alternatives ou l’absence de mise en œuvre ;
  • les enjeux socio-économiques ainsi que les impacts sur l’environnement et l’aménagement du territoire ;
  • les tracés potentiels et le positionnement des stations en rive gauche et en rive droite :
  • 2 solutions alternatives en rive gauche,
  • 2 en rive droite à proximité de la Garonne
  • et 3 en rive droite sur les coteaux.

 Découvrez le bilan de la concertation rédigé par la garante de la concertation désignée par la CNDP, Marianne Azario. 

Le bilan de la concertation

pdf
1.13 Mo 25/05/2023

Les 9 tracés envisagés

Carte indiquant les 9 tracés de télécabines proposés lors de la concertation préalabre. De Achard à Butinière. De Achard au Rocher de Palmer. De la Cité du vin à La BUtinière. On voit que la garonne est traversée par ces tracés. Des parkings relais sont prévus.

Les- Plan-et-Traces-presentes-à-la-concertation-1200px.jpg

Les 9 tracés présentés à la concertation préalable

Les télécabines en vidéo

Foire aux questions

Pourquoi le projet de transport par câble ?

Le Transport par câble est une composante du Schéma des Mobilités global voté par BM en septembre 2021. Il participe à améliorer le maillage du réseau de transport en commun de la métropole, en particulier les liaisons transversales entre les 2 rives. Un des intérêts du transport par câble est sa temporalité de mise en oeuvre relativement rapide, avec une mise en service prévue en 2028.

Quelle capacité de transport pour une télécabine ?

Les estimations de trafic montrent une fréquentation allant jusqu'à 18 000 voyageurs par jour. Cela représente une part non négligeable des déplacements entre les deux rives sur ce secteur et contribuera à alléger la charge de la ligne A du tramway. De plus, cette estimation est bien inférieure aux limites permises par ce mode de transport, de 30 000 à 40 000 voyageurs par jour selon la technologie retenue, soit des valeurs qui dépassent celle d’un bus express et sont comparables à celle d’un tramway selon la technologie.

Pourra-t-on emprunter la télécabine avec un vélo ?

Il sera possible d'embarquer des vélos à bord des cabines. Le nombre de vélos transportables par cabine dépendra de la technologie retenue et des règles d'usage qui seront définies ultérieurement.

Les vélos pourront-ils être transportés accrochés à l’extérieur des cabines ?

Un transport des vélos par l'extérieur n'est pas possible pour des raisons de sécurité (risque de chute).

Faudra-t-il attendre qu’une cabine soit remplie pour quitter une station ?

Non, l’installation fonctionnera en continue et la fréquence de passage des cabines sera constante que les cabines soient pleines ou non.

Est-ce que des parkings relais seront construits ou agrandis ?

Dans le cadre du projet, et en fonction des tracés retenus, il est envisagé la réalisation de P+r au droit des stations suivantes :

  • 4 Pavillons,
  • Rocher de Palmer,
  • Lissandre Sud.

Indépendamment du projet, une extension du P+r de Buttinière est prévue, pour porter sa capacité à 900 places.

Est-il possible d’utiliser un ticket tbm pour monter à bord ?

La télécabine sera certainement intégrée au réseau TBM. Ainsi, la tarification devrait être identique aux bus et tramways.

Quels seront les horaires de fonctionnement ?

La télécabine sera certainement intégrée au réseau TBM. Ainsi, la plage horaire devrait être identique aux tramways.

Quand la télécabine sera mise en service ?

La mise en service du projet est prévue en 2028.

Est-ce que les conditions météorologiques auront un impact sur le fonctionnement du transport par câble ?

Globalement, les vitesses de vent maximales admissibles par les transports par câble varient de 70 à 110 km/h suivant les systèmes. De manière générale, les interruptions du service liées aux aléas climatiques (tempêtes, orages, ...) restent exceptionnelles, comme en témoignent les taux de disponibilité des infrastructures sur les différents réseaux existants (équivalents à ceux du métro et supérieurs à 99%).
À Bordeaux, les vents n’atteignent que très rarement les vitesses de vent maximales admissibles (moins de 2 jours en moyenne par an).

Les nuisances sonores liées au transport par câble ont-elles été évaluées ? comment seront-elles traitées ?

Le transport par câble a un impact sonore faible comparé à celui d’un système de transport au sol. Les émissions acoustiques sont en effet concentrées en partie haute du système, du fait du passage du câble sur les galets des pylônes. Dans les stations, l’enjeu de réduction sonore se situe au niveau du ralentissement et de l’accélération des cabines, ainsi que sur la présence de machineries. La nature des matériaux utilisés pour le bâti, les pylônes ou les câbles peut permettre une réduction importante des émissions sonores.
Dans le cadre des procédures règlementaires, une étude d'impact sera réalisée et comportera un volet acoustique. Pour information, des mesures de réduction existent et s'appuient sur la règlementation définie pour les infrastructures de transport ferroviaire, ainsi que sur le décret du code de la santé relatif à la lutte contre les bruits de voisinage.

Comment gérer la covisibilité des secteurs survolés ?

Dans les transports par câble urbains, les cabines peuvent être conçues de manière à limiter la visibilité verticale sur les habitations survolées. Avec des vitres assez hautes, un plancher et des parois en partie basse opaques, des systèmes de claustra, la vision est essentiellement panoramique et la visibilité vers le bas très faible.

Le calendrier de la démarche

Novembre 2022

28 novembre 2022, lancement de la concertation et ouverture de l’exposition

Décembre 2022 – Janvier 2023

Réunion publique de lancement et rencontres de proximité

Février 2023

Réunion publique de clôture pour faire le point sur la concertation 
13 février 2023, clôture de la concertation

Site de la participation

Synthèse télécabine : votre futur transport du quotidien

pdf
3.15 Mo 30/05/2023

Dossier de concertation téléphérique

pdf
13.84 Mo 30/05/2023

Actualités sur le même thème

Visuel du logo de Metstation sur une porte vitrée à l'intérieur du Parking 8 Mai 1945

logo Metstation.jpg

Visuel du logo de Metstation - Parking 8 Mai 1945

-

© Metpark

Visuel du logo de Metstation - Parking 8 Mai 1945

à la une

La première Metstation ouvre à Bordeaux Mériadeck

Déplacements

Bordeaux Métropole place les mobilités douces au cœur de son schéma des…

Vue du pont simone veil en chantier de drone

Pont simone Veil drone.jpg

© Bordeaux Métropole - JB Mengès

Vue du pont simone veil en chantier de drone

à la une

Pont Simone Veil : raccordement des voies rive droite

Déplacements

La voie de raccordement du pont en rive droite sera mise en service à…

Le car express Blaye-Bordeaux (photo retouchée par un logiciel d'intelligence artificielle)

car-expresse_ia2_1880.jpg

Le car express Blaye-Bordeaux (photo retouchée par un logiciel d'intelligence artificielle)

-

© Région Nouvelle Aquitaine - Bordeaux Métropole

Faire Blaye – Bordeaux en car express, c’est désormais possible !

Déplacements

Depuis ce lundi 8 janvier 2024, vous pouvez laisser votre…