Le mécénat Entreprises

Mise à jour le 19/07/2023

Grands événements, nature, mobilité… de nombreux projets de Bordeaux Métropole font appel au mécénat.
En devenant mécène d'un projet de la métropole de Bordeaux, vous pouvez contribuer à la réalisation d'initiatives innovantes et durables qui améliorent la qualité de vie de la communauté locale et renforcent l'attractivité de la région

Plantons 1 Million d’Arbres (BM) – Projet en cours

Bordeaux Métropole a lancé en 2021 une opération d’ampleur : planter au cours des prochaines années 1 million d’arbres sur son territoire. L’ambition affichée est d’appréhender et de remodeler différemment la ville, en prenant systématiquement en compte la place du végétal, tout en privilégiant la diversité des espaces, des essences et des publics.  

Cette démarche emblématique vise à lutter contre le réchauffement climatique et la pollution atmosphérique, en cohérence avec les objectifs du Plan climat de Bordeaux Métropole. Elle appelle à la mobilisation de tous les acteurs, publics comme privés et doit permettre à chacun de s’impliquer à sa mesure… 

Où planter ? Que planter ? 

La réussite du processus de plantation nécessite de privilégier des essences locales, ou tout au moins adaptées aux conditions du sol et du climat. C’est pourquoi des jeunes plants de la marque « Végétal Local » sont utilisés pour l’essentiel des opérations, en alternance avec des arbres-tiges, notamment pour la création de zones d’ombrage.  

Les plantations se situeront tant sur des parcelles d’ores et déjà plantées afin d’étoffer le nombre de sujets que sur des espaces aujourd’hui minéraux, comme des places, des zones d’habitat, ou encore des zones économiques : - plantations de jeunes plants pour haies bocagères de type agroforesterie, de micro-forêt, d’îlots forestiers, de reverdissement - plantations d’arbres de grande taille hors forêt urbaine (arbres d’alignement par exemple en sol naturel) - plantations sur des sols artificialisés 

Une image contenant arbre, plein air, personne, debout

Description générée automatiquement 

Pourquoi planter ? 

Les arbres apportent de nombreux services écosystémiques. Ils luttent contre le réchauffement climatique en fournissant des îlots de fraicheur. Ils contribuent également à une meilleure qualité de l’air en piégeant les particules et les polluants atmosphériques. Enfin, ils participent à la réintroduction de la biodiversité en ville et à la revivification des écosystèmes locaux. 

Personnes en tenue pour planter des arbres dans un parc

1MA---Plantation-Parc-Bordelais.jpg

© Charlotte Barbier - Bordeaux Métropole

Entreprises mécènes : 

  • Groupe Duval  
  • 3IS  
  • Inwood Hôtels  
  • Girondins de Bordeaux  
  • Crédit Agricole Immobilier  
  • Icade  
  • Carl’s Jr  
  • Verdi Ingénierie  
  • Microhummus  
  • CMGO  
  • Médiacrossing  
  • Grand Angle  
  • Lamotte  
  • Keolis  
  • Airzen  
  • Bacqueyrisses  
  • Ariane Construction 
  • Caisse d’Epargne  
  • Bernard Paysages Environnement  
  • Restovalor  
Logo 3iS

3iS_logo_baseline_colirs.png

logo groupe duval

Logo Duval.jpg

logo credit agricole

Logo-credit-agrilcole-1340.jpg

logo girondins de bordeaux football

Logo-girondins-1340.jpg

logo icade

logos-icade-1340.jpg

logo cmgo

logos-cmgo 1340.jpg

logo carls

logos-carls-1340.jpg

logo aizen

logo-airzen-1340.jpg

logo verdi

logos-verdi-1340.jpg

logo lamotte

llamotte-logo-1340.jpg

logo mediacrossing

logos-mediacrossing-1340.jpg

logo Keolis

Logo Keolis-1340.png

logo hummus

logo humus.jpg

Rénovation/Extension du Musée de la Création Franche (BM) – Projet en cours

Le 1er janvier 2017, le musée de la Création Franche est reconnu Equipement d’Intérêt Métropolitain. Depuis lors, Bordeaux Métropole et la ville de Bègles travaillent conjointement à un projet d’extension et de rénovation du musée, abrité dans une ancienne maison d’habitation un peu vétuste. La collection Création Franche y est à l’étroit ; le musée est freiné dans son développement tant en termes d’accueil des publics que de programmation. 

Ces travaux ont pour objectifs : 

  • D’améliorer les conditions d’accueil des visiteurs : accessibilité, clarification du parcours de visite, création d’espaces de convivialité, de médiation et d’une librairie. 
  • D’améliorer les conditions de conservation des œuvres, de doter le musée de réserves et d’espaces techniques aux normes et permettant le développement de la collection. 
  • D’augmenter les espaces d’exposition et d’améliorer les conditions de présentation des œuvres. 
  • De permettre le développement de la programmation culturelle du musée (conférences, projections, rencontres etc.). 
  • De doter le musée d’un centre de ressources documentaires rendant accessible et mettant en valeur sa riche base documentaire ; 
  • De créer un pôle culturel municipal fort grâce à l’implantation d’un auditorium d’une capacité de 200 places mutualisé avec les autres établissements culturels. 
  • De requalifier les abords du musée (le parking, les accès piétons et le square Chopin), en densifiant l’implantation de sculptures en plein-air 

Calendrier des travaux  

Novembre 2020 : lancement du concours d’architecture 

Février 2021 : démarrage du chantier de récolement / inventaire 

Eté 2021 : désignation de l’architecte 

Septembre 2021 : lancement de la campagne de mécénat et de la campagne de financement participatif visant à restaurer l’œuvre emblématique du musée « Au crépuscule d’un automne » et démarrage du déménagement de la collection 

Automne 2023 : début des travaux pour une durée de 18 mois 

2025 : réouverture du musée au public 

Le musée a officiellement fermé ses portes au public depuis le 11 janvier 2021 afin de mener certaines opérations préalables au démarrage du chantier du bâtiment. Toutes les collections ont été inventoriées et transférées dans un lieu de stockage en attendant la fin des travaux.  

Le musée de la création franche vue depuis le jardin

musée de la création franche exterieur 1340.jpg

Projection de l'extérieur du musée de la création franche

-

© Basalt Architecture - Bordeaux Métropole

musée de la création franche vue interieure

musée de la création franche interieur 1340.jpg

Projection de l'intérieur du musée de la création franche

-

© Basalt Architecture - Bordeaux Métropole

Entreprises mécènes : 

  • Serset  
  • Vinci Immobilier Promotion  
  • E. Leclerc  
  • Crédit Agricole Immobilier  
  • Groupe LP Promotion  
  • Eiffage Energie Systèmes  
  • Carl’s Jr  
  • La Toque Cuivrée 
  • Aggelos  
  • Restovalor  
logo toque cuivrée

logo toque.jpg

logo rest valor

logo resto.jpg

logo aggelos

logo are.jpg

logo lp promotion

logo LP.jpg

logo leclerc begles

Logo Leclerc.jpg

logo vinci immobilier

Logo VInci.jpg

logo serset

logo senset.jpg

logo credit agricole

Logo-credit-agrilcole-1340.jpg

logo carls

logos-carls-1340.jpg

Grue Wellman – Projet en cours

La grue Wellman est un appareil de levage qui trône à 27 mètres de hauteur. Elle est installée sur les quais du port de Bordeaux en 1947, faisant partie d'un lot d'équipement composé de 17 grues données à la ville de Bordeaux dans le cadre du Plan Marshall. Les grues Wellman étaient réparties le long des rives de Bordeaux et elles se trouvaient en majorité sur la rive droite. 

En 1982, après quarante ans d'utilisation, la grue Wellman est désarmée, ce qui met fin à sa vocation de levage de charge. Elle est ensuite déplacée au niveau des bassins à flots, et en 1998, la ville de Bordeaux devient propriétaire de ce patrimoine industriel. 

La grue Wellman et son homologue française la grue Caillard, sont classées monument historique en 2014. Il s'agit des deux dernières grues du Bassin à flots témoignant de l'ancienne activité portuaire de Bordeaux.  

Depuis 2017, la ville de Bordeaux a entrepris un projet de restauration en mécénat de compétences avec une entreprise d'alpinistes-ouvriers, Adrénaline. C’est aussi un projet pédagogique d’envergure puisque des élèves de lycées techniques participent dans une certaine mesure à la restauration. Ils s'occupent de nettoyer le site de la grue, de repeindre la structure et apprennent des techniques de travail en hauteur (monter des échafaudages, des filets et travailler avec des harnais de sécurité). Ils se forment aussi à la menuiserie ou encore à la serrurerie.  

La grue Wellman n’est plus donc seulement un vestige du patrimoine de la ville de Bordeaux, c’est maintenant un projet complexe de mécénat de compétences et un chantier pédagogique et d’insertion. 

Vue en contre plongée d'ouvriers sur la grue Wellman

Grue-Wellman-1.jpg

© Bordeaux Métropole

2 Ouvriers en gilets jaunes sur la grue Wellman

ouvrier grues wellman 1340

© Vincent Monthiers

Entreprises mécènes :  

  • Adrénaline 33  
  • Mollat  
logo adrenaline

logo-adrenaline.jpg

logo libraire mollat

logo-mollat.jpg

Musée des Arts Décoratifs et du Design (MADD) (Ville de Bordeaux) – Projet en cours

Le musée des Arts décoratifs et du Design de Bordeaux se situe en plein centre d’une ville classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Emblème de ce patrimoine, il évoque l’atmosphère d’une maison de l’aristocratie bordelaise au XVIIIe siècle. Il est résolument tourné vers l’époque contemporaine et présente des œuvres et des expositions de design, avec l’ambition de faire dialoguer arts décoratifs et design, passé et présent, mais aussi artistes et entreprises.  

Le madd-bordeaux porte un projet de développement ambitieux. Pour le mener à bien, une importante opération de travaux est lancée, afin d’adapter les espaces emblématiques du musée : l’hôtel de Lalande et l’ancienne prison qui se trouve à l’arrière. 

Un lieu de découverte et de création 

L’objectif, développé dans le projet scientifique et culturel du musée, est de faire vivre ces deux bâtiments au même rythme.  

  • Renouveler le regard du public sur les arts décoratifs anciens  
  • Développer de nouveaux contenus liant les deux facettes, patrimoniale et contemporaine, du musée  
  • Proposer une programmation d’expositions de design « socle » en alternance avec la présentation de jeunes designers. Des expositions qui sensibilisent le public aux bouleversements que vit actuellement notre société, un des rôles du design étant, en effet, d’accompagner et de rendre visibles les transformations du monde actuel.  

Pour cela, le musée se donne pour rôle d’accueillir les artistes et les designers et de contribuer à créer avec eux des opportunités de rencontres et de développement de projets, en lien avec les entreprises et les étudiant.e.s.  

Le musée fait également une priorité de sa mission éducative, avec la conviction que c’est principalement par l’éducation auprès des enfants que l’on contribue à la démocratisation de la culture. Il génère ainsi le plus de rencontres possibles entre créateurs et enfants. Fenêtre ouverte sur le monde, le madd-bordeaux est un espace culturel vivant, révélateur de talents, un lieu d’éducation et de rencontres, tourné vers les secteurs entrepreneurial et créatif bordelais. 

  • Un projet de réaménagement ambitieux 
  • Transformer l’ancienne prison en musée (mise aux normes muséales).  
  • Créer un lien architectural et un espace de vie entre les deux bâtiments dans la cour intermédiaire.  
  • Dans l’hôtel de Lalande, créer de véritables espaces d’accueil du public, chaleureux et fonctionnels (accueil du musée, boutique, vestiaires, salle pédagogique) et une circulation qui permette de passer de l’espace dédié aux arts décoratifs à l’espace dédié au design.  
  • Mettre en accessibilité l’hôtel de Lalande et revoir les systèmes techniques afin d’améliorer les conditions de conservation des œuvres arts décoratifs 
Vue de la façade du musée des arts décoratifs de bordeaux

MADD---Extérieur.jpg

Façade du musée des arts décoratifs de bordeaux

-

© F. Griffon - Bordeaux Métropole

Vue de la salle à manger du musée des arts décoratifs de bordeaux

Salle-à-Manger-musée-art-décoratif-1340

Salle à manger du musée des arts décoratifs de bordeaux

-

© Patrick Faigenbaum - Bordeaux Métropole

Entreprises mécènes 

« Château Haut-Bailly, mécène d’honneur »  

logo du chateau haut bailly

logos mécénat-chateau-haut-bailly.png

Restauration du Castel d’Andorte (Ville du Bouscat) – Projet en cours

La ville du Bouscat possède depuis 1990 sur sa commune un joyau d’architecture situé dans le parc boisé de la Chêneraie. Cet écrin de verdure de 11 hectares héberge plusieurs bâtiments, dont certains sont inscrits aux Monuments Historiques par arrêté du 6 mars 2009 : le Castel d’Andorte, les salles du Carré, la Chapelle et son pendant symétrique.  

Le projet de réhabilitation concerne dans une première phase :  

  • Le Castel d’Andorte  
  • La Chapelle  
  • Les salles du Carré  
  • Le pendant de la Chapelle  
  • L’Orangerie  

Un peu d’histoire 

Le chanoine Jean de Laborde, sacriste du chapitre de Saint-Seurin, achetait, le 5 septembre 1785, la terre de Castel d’Andorte. Sa nouvelle maison de campagne devait commander un domaine viticole et d’agrément comprenant, outre les terres, le jardin et la demeure : un chai et son cuvier, un logement pour le fermier, des écuries et remises et une chapelle. Cette construction attribuée à l‘architecte François Lhôte - élève du célèbre Victor Louis, l’architecte du Grand Théâtre de Bordeaux - était flanquée de quatre bâtiments d’exploitation avec, autour de la maison, des vignes, un jardin potager et une sorte de labyrinthe en palissades de charmilles, seul véritable agrément de ce petit domaine. Une aire en demi-cercle en face du château, toujours remarquable actuellement, est tout à fait caractéristique des maisons de plaisance de la banlieue bordelaise de cette période. 

Un projet culturel concerté, accessible à tous 

À l’issue d’une large consultation citoyenne menée en 2015 et 2016, la thématique d’un établissement autour des arts du spectacle vivant a été retenue : une école municipale de danse, des ateliers de théâtre, des lieux d’exposition, etc. D’autres pratiques sont envisagées comme la photo, la création de décors ou le numérique, etc. Cette future vocation trouve en effet sa cohérence dans l’ensemble du site avec la proximité d’activités associatives et sportives, d’établissements scolaires, de l’école de musique et les nombreuses activités culturelles et d’animations qui sont proposées dans le parc de la Chêneraie. La ville affirme également sa volonté d’accueillir tous les publics ; multigénérationnel, amateurs et professionnels (accueil d‘artistes en résidence) ou associatifs. 

Vue de la façade du castel d'Andorte

Castel-d'Andorte Sibelait 1340

© Anaïs Sibelait - Bordeaux métropole

Entreprises mécènes :  

Kauffman & Broad  

logo kauffmann and broad

logos mécénat-kauffman.png

Pont de Pierre (BM) – Projet fini

Premier franchissement sur la Garonne datant du début du XIXème siècle, inscrit au titre des Monuments historiques, le pont de pierre est l’élément de patrimoine le plus emblématique de cet ensemble remarquable. Il rattache le centre-ville de Bordeaux au débouché du cours Victor Hugo au quartier de La Bastide ; avec le passage du tramway, il a marqué le désenclavement définitif de la rive droite de Bordeaux. Véritable lien historique et technologique entre les deux rives, cet ouvrage d’art à l’esthétique classique s’inscrit dans le paysage urbain comme un symbole fort de la Métropole. 

Le pont de pierre, construit sur ordre de Napoléon Ier entre 1810 et 1822, a été conçu par les ingénieurs Claude Deschamps et Jean-Baptiste Basilide Billaudel.  

D’une longueur de 487 mètres, l’ouvrage présente 17 arches construites sur 16 piles. La largeur du pont, initialement de 14,8 mètres, a été élargie à 19 mètres en 1954. 

Le pont de pierre est un ouvrage en maçonnerie, qui se distingue dans sa conception par la création d’espaces vides (arches et tympan des voûtes) allégeant le poids des matériaux de construction. L’ouvrage, parcouru par six galeries longitudinales, est en effet principalement constitué de briquettes, faites de vase limoneuse de la Garonne et cuites sur place, utilisées afin d’alléger la structure. 

La surveillance technique des déplacements du pont est assurée par des capteurs qui enregistrent en permanence les mouvements verticaux, les inclinaisons et déversements de chacune des piles ainsi que les évolutions éventuelles des fissures sur certains appuis. Des inspections régulières détaillées portent également sur la structure du pont (intérieure et extérieure) et sur les fonds au pourtour des appuis. 

Le pont souffrait considérablement de son implantation par pieux sur le lit de la Garonne. Soumis aux flux et reflux de la marée amplifiés par les dragages et les aménagements portuaires, il présentait de nombreuses pathologies dont certaines auraient pu entraîner une instabilité générale de ses fondations s’il n’était pas consolidé. 

Une première opération, programmée entre le printemps 2017 et l’été 2018, a consisté à conforter les talus sous-fluviaux. 

Vue du pont de pierre avec un tramway

Pont-de-Pierre Doustin 2022

© Didier Doustin

Vue du point de pierre avec un  tramway

Tram sur le pont de pierre.jpg

© Bordeaux Métropole

Entreprises mécènes :  

  • Bordeaux River Cruise 
  • La Toque Cuivrée  
  • COGEDIM Aquitaine  
  • Mollat  
  • Domaine de Chevalier  
  • JA DELMAS  
  • Fondation Crédit Agricole  
  • Eiffage Travaux Maritimes  
  • Balineau  
  • Homners  
logo homners

logos-homners.jpg

logo balineau

logo-balineau.jpg

logo fondation crédit agricole

logo-fondation-credit-agricole.jpg

logo croisière bordeaux cruise

logo-cruise.jpg

logo toque cuivrée

logo toque.jpg

logo libraire mollat

logo-mollat.jpg

Restauration des dessins du Grand-Théâtre – Archives de BM (BM) – Projet fini

Appartenant au fonds de la Ville de Bordeaux et conservé aux Archives Bordeaux Métropole, ce portefeuille se compose de 70 plans du projet de construction du monument édifié à partir de 1773 par l’architecte bordelais Victor Louis. Ces dessins originaux à l’encre rehaussés de gouache et d’aquarelle, présentent les étapes successives proposées par l’architecte : façade, grand escalier, vue des loges et des combles, détails décoratifs, etc. Ils constituent un recueil unique de ce bâtiment emblématique de la ville, classé Monument historique en 1899 et symbole de l’âge d’or bordelais.  

Endommagé lors de l’incendie de l’Hôtel de ville de Bordeaux en 1862, où il était alors conservé, ce corpus nécessitait une restauration d’envergure afin de restituer son intégrité à cet ensemble qui, en dépit de consolidations effectuées dans la seconde moitié du XIXe siècle, continuait de se dégrader lentement. Ce projet s’inscrit dans un plan global de restauration des documents brûlés du fonds ancien initié par les Archives depuis les années 2000 et qui y consacre une ligne budgétaire annuelle conséquente, mais insuffisante au regard de l’ampleur de la tâche. 

Les Archives Bordeaux Métropole collectent, conservent, classent et communiquent au public les archives qui leur sont confiées tant par les administrations métropolitaine et municipales que par des particuliers, familles, entreprises ou associations. Elles proposent un programme d’expositions, de visites, de conférences et d’ateliers. Les Archives Bordeaux Métropole sont l’un des trois premiers services intercommunaux et communaux de France par l’importance de leurs fonds. 

 

Un dessin d'archive du grand théâtre de Bordeaux.

Dessin-Grand-Théâtre.jpg

© Archives Bordeaux Métropole

vue de la façade du grand théatre de Bordeaux

Grand Théâtre mécénat 1340

Façade du Grand-Théâtre de Bordeaux

-

© Thomas Sanson – Ville de Bordeaux

Entreprises mécènes :  

  • SECM  
  • Mollat  
  • Grand Hôtel de Bordeaux  
  • Cadiot Badie  
logo secm

logos mécénat-secm.png

logo mécénat badie cadiot

logos mécénat-badie-cadiot.png

logo libraire mollat

logo-mollat.jpg

Réouverture du Muséum Bordeaux – Sciences et Nature (Ville de Bordeaux) – Projet fini

Fermé en 2009 pour rénovation, le Muséum de Bordeaux - sciences et nature figure parmi les premières collections publiques créées au lendemain de la Révolution française à partir de cabinets privés. Musée municipal mais aussi « Musée de France », il se conforme aux obligations du Ministère de la Culture. Sa réhabilitation était devenue indispensable à la fois pour des questions de mise aux normes du bâtiment, de sécurité et de conservation des collections mais aussi afin de proposer une muséographie adaptée aux attentes et aux nouveaux usages des publics.  

Sa rénovation est le point central de son renouveau. Dans cette perspective, elle met en valeur les éléments patrimoniaux significatifs du bâtiment tout en introduisant des technologies innovantes offrant une véritable immersion à ses publics.  

Le projet architectural conjugue, avec ingéniosité, les normes de conservation des collections, d’accueil de tous les publics, tout en minimisant la consommation énergétique. La pose d’un récupérateur de calories dans le réseau d’assainissement rend ce chantier emblématique et le met en cohérence avec le projet d’établissement autour du respect de l’environnement et de la biodiversité. Dans un contexte inédit d’interrogations sur la responsabilité humaine à propos de la préservation de l’environnement et de la biodiversité, l’acquisition d’une véritable culture scientifique est de plus en plus indispensable aux citoyens. Les muséums d’histoire naturelle sont devenus de véritables lieux de sensibilisation et de formation. S’appuyant sur le patrimoine naturel que représentent les collections, ils sont des lieux de médiation entre le chercheur et le citoyen, des lieux de débats, des lieux «multi-approche» où les prises de conscience peuvent naître et se développer. 

Plus grand muséum de la Nouvelle-Aquitaine, il a pris, lors de sa réouverture en 2019, sa place parmi les premiers muséums de France et d’Europe. Remarquable à plus d’un titre, comme sa nouvelle muséographie, le Musée des tout-petits et son spectacle multimédia, il s’inscrit dans une dynamique de médiation qui place le public au cœur du projet. 

Entreprises mécènes : 

  • La Toque Cuivrée  
  • Arthus Bertrand 
  • Groupe Duval 
  • Château des Arras  
  • Mollat  
  • Kauffman & Broad  
  • Crédit Agricole  
  • SECM  
  • Kubik  
projection de la vue de la grande galerie du museum d'histoire naturelle

Museum-Grande-Galerie.jpg

© Basalt Architecture / Die Werft

façade du museum d'histoire naturelle de Bordeaux

Museum-Extérieur 1340

© Bordeaux Métropole

logo toque cuivrée

logo toque.jpg

logo arthus bertrant

Logo-Arthus-Bertrand.jpg

logo libraire mollat

logo-mollat.jpg

logo groupe duval

Logo Duval.jpg

logo chateau arras

logochateau_arras.jpg

logo fondation crédit agricole

logo-fondation-credit-agricole.jpg

logo kauffmann and broad

logos mécénat-kauffman.png

logo secm

logos mécénat-secm.png

logo kubik

Logo_Kubik-2019.jpg

Tallship Regatta – Projet fini (BM)

Pour les 20 ans de la Fête du Vin, en 2018, Bordeaux a accueilli l’arrivée de la Tall Ships Regatta, une régate de grands voiliers, qui s’est courue pour cette édition entre Liverpool, Dublin et Bordeaux. A cette occasion, la Fête du Vin a lancé un appel à candidatures pour devenir apprenti matelot et participer à l’une ou les deux étapes de la course.  

Bordeaux Métropole et une entreprise mécène s’y sont associés pour donner l’opportunité à 46 jeunes entre 15 et 25 ans et personnes en situation de handicap (et leurs accompagnateurs) de réaliser l’étape Dublin-Bordeaux de la course.  

Entreprises mécènes : 

  • Groupe Duval 
  • Croisière Burdigala  
  • Balineau  
logo groupe duval

Logo Duval.jpg

logo balineau

logo-balineau.jpg

logo croisiere burdigala

logo_croisiere_burdigala.jpg

Covid-19 – Projet fini (BM)

La crise sanitaire du Covid-19 a touché la France depuis mars 2020 avec un état d’urgence sanitaire déclaré le 23 mars 2020.  

Pour lutter contre la pandémie et soutenir ses habitants, Bordeaux Métropole avait déployé un arsenal important de mesures allant de la distribution de masques à la population au soutien aux entreprises du territoire en difficulté, en passant par le soutien aux associations et aux producteurs locaux et le déploiement de nouvelles pistes cyclables temporaires pour faciliter les déplacements.  

Très tôt, Bordeaux Métropole avait également souhaité se mobiliser pour faciliter le travail et l’hébergement des soignants de la métropole pendant cette période de crise afin de soutenir les professionnels impactés en première ligne par la lutte contre le Covid-19.  

Entreprises mécènes :  

Croisieurope 

Atlas Mercator – Bibliothèques de Bordeaux (Ville de Bordeaux) – Projet fini 

Conçus par Gérard Mercator, cartographe et mathématicien flamand et complétés par le graveur Jodocus Hondius, ces atlas constituent une représentation du monde sous forme de lignes de longitude parallèles, permettant notamment la navigation en mer.  

Publiés en 1606, ils connaissent un immense succès éditorial dans toute l’Europe du XVIIe siècle et fondent la cartographie moderne : c’est cette « projection de Mercator » qui est aujourd’hui encore la plus utilisée pour produire des cartes.  

Endommagés par le temps et les manipulations intensives, ces magnifiques recueils de cartes entièrement colorés à la main nécessitaient une restauration afin de pouvoir être à nouveau consultés.

Depuis 1740, les Bibliothèques de Bordeaux ont montré leur capacité à préserver l’équilibre entre un héritage prestigieux et des choix novateurs pour répondre aux récents besoins d’un public sans cesse élargi. Issues de l’Académie de Bordeaux, les Bibliothèques de Bordeaux se sont d’abord affirmées comme un lieu de conservation pour 500 000 documents anciens, puis comme un lieu d’étude et un remarquable instrument de travail pour les érudits et les chercheurs.  

Les Bibliothèques de Bordeaux forment aujourd’hui un réseau de 11 établissements répartis dans toute la ville. Elles proposent chaque jour des services variés et innovants, allant du traditionnel prêt de documents (livres et revues, mais aussi CD, DVD et jeux vidéo) aux ressources numériques, en passant par toutes sortes d’ateliers et d’animations. 

 Entreprises mécènes : 

  • Mercator Océan  
  • IGN 
  • Carto SIG  
  • Grand Angle 
  • Eyekard  
  • La Toque Cuivrée  
  • Kubik  
  • Géosat  

 

Vue derrière une vitre de l'Atlas mercator à la Bibliothèques de Bordeaux

Atlas mercator Bibliothèques de Bordeaux 1340.png

© Mission Mécénat

Autres projets

Maison des Associations (Ville de Bordeaux) 

La Maison des Associations, implantée en plein cœur de la ville, répond aux besoins du tissu associatif d’un lieu partagé pour travailler, assurer des permanences, rencontrer d’autres acteurs associatifs et pour développer échanges et collaborations. 

Entreprise mécène : 

  • IKEA Bordeaux Lac  

Été Métropolitain (BM) 

A la fois événement estival et vecteur de promotion touristique via la culture sur le territoire de la métropole bordelaise, l’Eté Métropolitain invite depuis 2012 habitants et visiteurs à poser un autre regard sur leur environnement, de villégiature ou de résidence, grâce à une programmation artistique pluridisciplinaire.  

Entreprises mécènes : 

  • Croisière Burdigala 

Journée de la Femme 2018 (BM)

Pour la semaine de la mobilité 2018, le Président de la Métropole avait décidé de retenir la mobilité des femmes comme thématique et s’était engagé à mener un certain nombre d’actions permettant d’améliorer les conditions de déplacements des femmes sur la Métropole, notamment pendant la Journée des droits de la Femme, le 8 mars. 

Entreprises mécènes :  

  • Renault

Ginko (BM) 

Dans le cadre de sa compétence métropolitaine, Bordeaux Métropole souhaitait implanter une borne électrique publique à l’usage des véhicules électriques ou hybrides rechargeables.  

Entreprises mécènes : 

  • Renault 

Refuges Périurbains (BM)

Les Refuges Périurbains, rencontre entre art et urbanisme, sont 11 habitats insolites répartis sur le territoire de la Métropole et sont accessible au grand public de mars à novembre, pour venir y passer une nuit. 

Entreprises mécènes : 

  • Elocky SAS 

Solitaire du Figaro (BM)

La solitaire Le Figaro est une course à la voile, monotype, sans assistance, au temps, qui se dispute par étapes. Chaque étape constitue une course. En 2017, Bordeaux accueillait pour la 3ème fois le départ de cette course emblématique. 

Entreprises mécènes :  

  • COLAS  
  • FABRIMACO  

Restauration des Statues du Jardin Public (Ville de Bordeaux) 

Offrez une nouvelle jeunesse à Ulysse, Vénus et Rosa ! Trois statues, trois récits : un patrimoine bordelais à préserver. 

Entreprises mécènes :  

  • Mollat 
  • CIVB  

Intergénérationnel  

L’Université des Cheveux Blancs est un événement grand public regroupant des personnalités de plus de 60 ans autour de conférences, séances de dédicaces et autres animations. 

Entreprises mécènes : 

  • Groupe Prisma Médias  
  • Restauration du Mobilier de l’Hôtel de Ville (Ville de Bordeaux) 

Le mobilier qui a été restauré se composait de tables, chaises, fauteuils, etc. qui étaient dans un état de dégradation avancé et parfois hors d’usage depuis plusieurs années. 

Entreprises mécènes :  

  • Les compagnons du devoir  
  • TEAM Bordeaux (Ville de Bordeaux) 

La Ville de Bordeaux a lancé cette démarche afin de soutenir la préparation des sportives et sportifs bordelais de haut-niveau pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024. 

Entreprises mécènes : 

  • Actea Groupe 
  • Asobo 
  • Big Impacts 
  • BPACA 
  • Clairsienne 
  • FDS 
  • Keyop Média 
  • Ubiwan 
  • Volteo 
  • Auchan 
  • Axione 
  • Cap Ingelec 
  • Fayat 
  • Harmonie Mutuelle 
  • Human  
  • Immersion 
  • Keolis - Logo 
  • La Poste 
  • Metpark 
  • Regaz 
  • Spicy Green 
  • Sport Aventure 
  • WSB Agency 
  • YNS Holding Finances 

Les établissements culturels de la Ville de Bordeaux, qui sont les suivants : Bibliothèques, CAPC, MAAD (Musée des Arts Décoratifs et du Design), MBA (Musée des Beaux-Arts), MAQ (Musée d’Aquitaine), Muséum de Bordeaux Sciences et Nature et le Conservatoire ; font régulièrement du mécénat, que ce soit pour des expositions, de la médiation ou des acquisitions.

Actualités sur le même thème

Salle du conseil de Bordeaux Métropole

photo-salle-conseil_1880.jpg

© Bordeaux Métropole

Conseil du 7 juin 2024 : l'essentiel

Institution

Retrouvez les principales délibérations adoptées par le Conseil de…

vue générique d'une main sur une calculatrice

budget-2023-site.jpg

La Métropole continue d’investir tout en maitrisant ses finances 

Institution

Les comptes administratifs 2023 de Bordeaux Métropole témoignent d'une…

Salle du conseil de Bordeaux Métropole

photo-salle-conseil_1880.jpg

© Bordeaux Métropole

Conseil du 12 avril 2024 : l'essentiel

Institution

Retrouvez les principales délibérations adoptées par le Conseil de…