Bordeaux - Cenon - Lormont Brazzaligne

Mise à jour le 12/01/2024

Le projet concerne les communes de Bordeaux, Cenon et Lormont et se développe sur une emprise ferroviaire située entre la Garonne et l'avenue Thiers, de plus de 3 km de long et près de 10 ha en surface, en grande partie désaffectée et sur laquelle ne persiste que du transport de marchandises à raison d'une trentaine de trains par an en moyenne, soit un train par semaine.

Bue d'une voie ferrée dans la nature avec quelques habitations autour.

Vue quartier nature brazzaligne Menges 1880.jpg

© Bordeaux Métropole - JB Mengès

Objectifs

Le projet s'inscrit dans la continuité du développement urbain et paysager de la rive droite de la métropole, dans lequel Bordeaux Métropole accompagne les mutations foncières liées aux désaffectations progressives de grands équipements militaires et ferroviaires et d'implantations industrielles, à l'instar de Bastide Niel, Brazza, ou du Parc aux Angéliques.
Il participe à une lecture cohérente de la rive droite, une lisibilité urbaine et paysagère, malgré la prégnance de certains équipements qui créent de véritables ruptures entre les différents quartiers.
Le rôle stratégique en matière de renforcement de l'armature paysagère de la rive droite et l'intercommunalité de ce projet feront de ce site un futur espace public majeur pour des modes de déplacement dans un nouveau cadre de nature.
Du fait des enjeux de ce projet, et de son levier sur ce vaste territoire de la plaine rive droite de la métropole bordelaise, il a été qualifié d'Opération d'Aménagement d’Intérêt Métropolitain (OAIM).

Programme

Enjeux

  • Assurer une couture paysagère et sociale par anticipation : création d'un lieu de vie et d'usages, dont l'identité forte sera en cohérence avec les entités paysagères de la rive droite,
  • Mettre en oeuvre une intervention réversible, simple et limitée : les rails, ballasts et traverses devant être conservés, l'existant sera utilisé et valorisé, permettant ainsi la conservation de la mémoire industrielle des lieux,
  • S'engager dans une démarche innovante, voire reproductible : l'innovation de ce projet porte sur la requalification de friches ferroviaires dont une partie reste en activité aujourd'hui avec la circulation d’un train d’approvisionnement pour les Grands Moulins de Paris.

Objectifs

  • Réintroduire la nature dans une emprise ferroviaire,
  • Permettre l'appropriation par tous des voies et délaissés ferroviaires aujourd'hui inutilisés,
  • Définir des aménagements permettant de structurer le grand paysage, et d'irriguer par capillarité les quartiers voisins, de qualifier et relier les projets urbains traversés,
  • Aménager un nouvel espace public combinant nature/ qualités paysagères/ modes de déplacement doux et transports collectifs.

Calendrier

2019-2021

  • Pré verdissement de parcelles limitrophes : station Saint-Emilion, Mayaudon, Giratoire André Ricard.

2023

  • Fin d’aménagement et ouverture au public de la Demi-Lune à Cenon (1ère phase opérationnelle de la Brazzaligne).

2025

  • Fin d’aménagement de l’emprise ferroviaire.

Acteurs

  • Maîtrise d’ouvrage : Bordeaux Métropole (Direction de la nature) et Villes concernées (Bordeaux, Cenon, Lormont),
  • Assistance à maîtrise d’ouvrage : Groupement Bas Smets (architecte paysagiste concepteur du projet), Ingérop (ingénierie technique), Envolis (ingénierie environnement), Lams (laboratoire d’analyse microbiologique des sols), Simethis (bureau d’étude en écologie, aménagement et développement territorial),
  • Maîtrise d’œuvre : groupement SETEC International – Signes Paysages – Quartiers Lumières,
  • Cofinanceurs : Caisse des dépôts et consignations, Ministère de la transition écologique et solidaire (dans le cadre du programme Ecocité 2).
  • SNCF : propriétaire de l’emprise ferroviaire

Budget

6 000 000 € TTC

Montant des dépenses prévu au PPI de Bordeaux Métropole de 2021 à 2025

En complément, une participation financière des communes pourra être mobilisée pour l’aménagement de supports d’animation, en lien avec les nouveaux usages souhaités par les habitants des quartiers concernés.

Ce projet bénéficie d’un cofinancement de l’État dans le cadre d’ÉcoCité2, au titre de l’innovation technique et sociale, et de la reproductibilité envisageable par la suite, à hauteur de 690 000 €.

Projets d'aménagements de la métropole bordelaise 2023

Pdf
24.87 Mo 09/02/2024

Actualités sur le même thème

Vue de l'entrée du parc du Thil

prac-du-thil-Une.jpg

© JB Menges

Inauguration du Parc du Thil - samedi 25 mai 2024

Nature

Acquis par Bordeaux Métropole au début de l’été 2023, le parc du Thil…

Enfants et parents devant un plan d'eau observant la biodiversité

Image de Une actu printemps biodiversité

Animations sur la biodiversité

-

© Charlotte Barbier - Bordeaux Métropole

à la une

Le Printemps de la Biodiversité

Nature

Le retour du printemps est l’occasion de découvrir la biodiversité…

Agneaux dans la ferme des iris

Agneaux_ferme_Iris_Ville_ Lormont_1880x1020.jpg

© Ville de Lormont

Agneaux dans la ferme des iris

Appels à projets pour les agriculteurs

Nature

Bordeaux Métropole lance deux appels à projets à destination des…