VIGILANCE ORANGE : CRUES

Des voies sont fermées à la circulation. Ne vous engagez pas sur les voies inondées. 

 

Pont Simone-Veil

Mise à jour le 11/09/2023

En 2024, un sixième pont routier enjambera la Garonne à Bordeaux. Fruit de plusieurs années d’études et de concertation, le futur pont Simone-Veil incarne une nouvelle approche du franchissement urbain : lieu de passage adapté aux différents modes de transport, il se veut également espace public sur l’eau. 

Vue du pont Simone-Veil

pont-simone-veil-1880x1020_1.jpg

© axyz

Image de synthèse du pont Simone-Veil

Présentation du pont Simone-Veil

La réalisation du pont Simone-Veil s’inscrit dans le développement du sud de l’agglomération et offre à Bordeaux un nouveau 6e franchissement de la Garonne.  

La construction de ce nouveau pont répond à plusieurs objectifs :  

  • Rééquilibrer les déplacements sur les deux rives/quais. 
  • Améliorer le lien entre les deux rives du fleuve et compléter le réseau de voirie. 
  • Poursuivre les itinéraires associant tous les modes de déplacement (piétons, cycles, transports en commun, véhicules particuliers...). 
  • Accompagner le développement de la gare Saint-Jean. 
  • Participer à la desserte des territoires en cours de mutation et favoriser les échanges entre les différents pôles d’activité de part et d’autre du fleuve (Euratlantique, Zac des quais de Floirac, Arkéa Arena). 
  • Mettre en valeur les berges du fleuve et maintenir les navigations fluviales. 

En chiffres

549

mètres de long

44

mètres de large

5 800

Poids de la charpente métallique en tonnes

2x2

voies pour la circulation automobile

2

voies réservées aux transports en commun

1

piste cyclable bidirectionnelle de 4 m de large

1

voie piétonne de 16 m de large

1 150

arbres plantés aux abords du pont

151

M€ TTC de budget global

Les grandes étapes du chantier

La réalisation des fondations et des piles

Long de 549 m et large de 44 m, le pont Simone-Veil repose sur 8 piles supportées chacune par 4 tubes d’acier remplis de béton armé nommés fûts de pile. Chacun de ces 32 tubes mesure 23 m de profondeur et 2,5 m de diamètre. 

La réalisation des fondations et des piles nécessite les opérations suivantes : 

  1. Chemisage et forage à -30 m de profondeur des 32 tubes en acier. 
  2. Mise en place d’un tapis de gabions autour des tubes pour se prémunir de l’érosion du fond de la Garonne. 
  3. Installation d’un caisson étanche temporaire autour de chaque tube, pour élever les 4 fûts de la pile à l’abri de l’eau. 
  4. Bétonnage des fûts de pile. 
  5. Démontage des caissons étanches pour réaliser le chevêtre (également appelé poutre de liaison) posé sur les 4 fûts de pile. 

Au fur et à mesure de l’achèvement des piles, la charpente métallique du tablier de l’ouvrage est poussée par tronçons successifs au-dessus du fleuve, de la rive droite vers la rive gauche. 

La mise en place de la charpente

Le tablier du futur pont Simone-Veil se compose d’une charpente en acier de 5 800 tonnes supportant une dalle en béton (autrement appelée hourdis). 

L’installation de la charpente nécessite plusieurs opérations : 

  1. Réception des tronçons de poutres fabriqués en usine et acheminés depuis Châteauneuf-sur-Loire (Loiret). Chaque tronçon mesure 35 mètres de long et pèse 35 tonnes. 
  2. Assemblage et soudage des tronçons de la future charpente directement sur la berge de la Garonne en rive droite. 
  3. Poussage de la charpente par tronçons successifs à l’aide d’un système de treuils. Ce dispositif nécessite quatre heures pour faire avancer les poutres de 90 mètres. L’opération est répétée 24 fois pour mettre en place la totalité de la charpente depuis la rive droite jusqu’à la rive gauche. 

La structure du pont est ensuite complétée et finalisée par la dalle en béton, une fois la charpente métallique intégralement posée. 

L’aménagement des têtes de pont 

La construction du pont Simone-Veil s’accompagne d’aménagements spécifiques sur les deux rives de la Garonne, ayant pour objectifs : 

  • d’organiser la circulation et les échanges ; 
  • de créer de nouveaux espaces publics. 

En amont du chantier, des déviations sont mises en place afin de maintenir la circulation sur les deux berges pendant toute la durée des travaux. 

Aménagement rive droite
  • au niveau du carrefour : aménagement d’une esplanade végétalisée et plantée d'environ 600 arbres, accompagnée d’une œuvre d’art (La carte du ciel par Luigi Beltram). 
  • au niveau du quartier proche de l’Arena : accès réservé au futur bus express et aux piétons. 
Aménagement rive gauche
  • sur l’ancienne voie sur berge : création d’une grande esplanade piétonne et cyclable, en remplacement de la voie autoroutière existante. 
  • sous la tête de pont : circulation automobile à double sens. 
  • au niveau du carrefour : plantation de plus de 550 arbres. 

La réalisation de la dalle béton (hourdis)

Le coulage de la dalle en béton correspond à la dernière étape de construction des éléments structurels du pont. Il est effectué « par pianotage », c’est-à-dire selon une technique répartissant équitablement et progressivement des dalles de béton sur toute la longueur du pont, pour en garantir la stabilité. L’objectif : assurer une bonne répartition des masses sur l’ensemble de l’ouvrage sans déformer la charpente. 

Cette opération est réalisée demi-tablier par demi-tablier. 

Une fois réalisés, les deux demi-tabliers sont ensuite réunis par clavage sur la partie centrale du pont. 

La mise en service du pont Simone Veil est prévue à l'été 2024.

Les acteurs impliqués dans le projet

Maitrise d'ouvrage, maîtrise d'œuvre...

Maîtrise d’ouvrage  

  • Bordeaux Métropole 

Représentant du maître d’ouvrage : 

  • Claude Mellier, Vice-présidente en charge des franchissements Direction générale des mobilités 
  • Direction des infrastructures et déplacements – Centre Franchissements 

Maîtrise d’œuvre  

  • Agence d'architecture OMA Rem Koolhas et Gilles Guyot 
  • Michel Desvigne Paysages 

Bureau d'études  

  • WSP / EGIS / JMI 

Contrôle technique  

  • SOCOTEC 

CSPS  

  • GM Qualité 

Contrôle extérieur des ouvrages 

  • CEBTP / CEREMA / RINCENT 

Travaux préalables 

  • Groupement Dubreuil / Etchart 

Travaux de construction du pont  

  • Génie-Civil : Groupement Bouygues TPRF / Profond 
  • Charpente métallique : Baudin-Châteauneuf 
  • VRD : Groupement Colas / Aximum 
  • Eclairage public : Spie City Networks 
  • Aménagements paysagers : ID Verde 

Le chantier en images

Fondations et piles du pont Simone Veil

fondations-et-piles-pont-SV2-670x360.jpg

© Bordeaux métropole

Fondations et piles du pont Simone Veil

Fondations et piles du pont Simone Veil

fondations-et-pile-pont-SV1-670x360.jpg

© Bordeaux Métropole

Fondations et piles du pont Simone Veil

Mise en place de la charpente du pont Simone-Veil

Mise-en-place-de-la-charpente-pont-SV-670x360.jpg

© Bordeaux Métropole

Mise en place de la charpente du pont Simone-Veil

Chantier pont Simone Veil

chantier-pont-SV-670x360.jpg

© Bordeaux Métropole

Chantier pont Simone Veil

Têtes de pont - Simone-Veil

tetes-pont-SV2-670x360.jpg

© Bordeaux Métropole

Têtes de pont - Simone-Veil

Têtes de pont - Simone-Veil

tetes-pont-SV1-670x360.jpg

© Bordeaux Métropole

Têtes de pont - Simone-Veil

Actualités sur le même thème

Visuel du logo de Metstation sur une porte vitrée à l'intérieur du Parking 8 Mai 1945

logo Metstation.jpg

Visuel du logo de Metstation - Parking 8 Mai 1945

-

© Metpark

Visuel du logo de Metstation - Parking 8 Mai 1945

à la une

La première Metstation ouvre à Bordeaux Mériadeck

Déplacements

Bordeaux Métropole place les mobilités douces au cœur de son schéma des…

Vue du pont simone veil en chantier de drone

Pont simone Veil drone.jpg

© Bordeaux Métropole - JB Mengès

Vue du pont simone veil en chantier de drone

à la une

Pont Simone Veil : raccordement des voies rive droite

Déplacements

La voie de raccordement du pont en rive droite sera mise en service à…

Le car express Blaye-Bordeaux (photo retouchée par un logiciel d'intelligence artificielle)

car-expresse_ia2_1880.jpg

Le car express Blaye-Bordeaux (photo retouchée par un logiciel d'intelligence artificielle)

-

© Région Nouvelle Aquitaine - Bordeaux Métropole

Faire Blaye – Bordeaux en car express, c’est désormais possible !

Déplacements

Depuis ce lundi 8 janvier 2024, vous pouvez laisser votre…