VIGILANCE ORANGE : CRUES

Des voies sont fermées à la circulation. Ne vous engagez pas sur les voies inondées. 

 

Parc des Coteaux

Publié le 07/02/2024
Mise à jour le 08/02/2024

Le parc des Coteaux, succession de 12 parcs publics situés sur la rive droite, en surplomb de la Garonne, couvre 500 hectares et 5 communes de la métropole : Floirac, Cenon, Lormont, Bassens et Carbon-Blanc. Depuis 2013, une gouvernance partagée, animée par le GPV Rive Droite, permet la mise en œuvre d’un plan de gestion écologique et des usages sur le parc des Coteaux. 

Parc des Coteaux

parc-coteau-gpv-rive-droite-1920x1080px.jpg

© GPV Rive Droite

Parc des Coteaux

Carte du Parc des Coteaux

Carte_PDC_2023-519x720px.jpg

Carte du Parc des Coteaux

Descriptif

Le parc des Coteaux, identifié comme un grand paysage structurant de la métropole depuis les années 1970, est pour partie classé (115 ha) en Espace Naturel Sensible (ENS) depuis juillet 2018. 

Il est composé des parcs publics de la plaine du Faisan à Carbon-Blanc, des parcs Beauval, Rozin, Panoramis et Seguinaud à Bassens, des parcs Carriet, Ermitage et Iris à Lormont, des parcs Palmer et Cypressat à Cenon, des parcs Castel et la Burthe à Floirac (voir plan). Certains de ses anciens domaines d’agréments et d’exploitations, datant du XVIIe siècle, sont classés « Monument Historique » et de façon plus spécifique l’intégralité du coteau de Floirac est classé en « site inscrit ».

Programme

En 2013, les villes du parc des Coteaux ont créé le « parc LAB » après deux années de travail collectif entre élus et techniciens. Cette instance est animée par le GPV Rive Droite et a pour mission de suivre la mise en œuvre du plan de gestion écologique, élaboré entre 2015 et 2017. Depuis 2022, elle travaille sur un plan de gestion des usages. 

Le parc LAB a pour mission de travailler collectivement et durablement au développement de la biodiversité et à la conciliation des usages avec la préservation du vivant. Pour ce faire, elle repose sur l’écoute, le partage, l’expérimentation, la montée en compétences et la mutualisation de moyens. Le parc LAB agit concrètement sur le parc des Coteaux. 

 

Ses objectifs 

  • Développer une cohérence dans la gestion et les usages du parc des Coteaux 
  • Protéger, valoriser le vivant et les patrimoines naturels et bâtis 
  • Favoriser les temps d’échanges, de formation et de partage sous des formats variés 
  • Engager des démarches innovantes, expérimentales et pilotes 

Parmi les actions structurantes du plan de gestion écologique, on peut citer la mise en place : 

  • d’un éco-pâturage intercommunal itinérant 
  • de la formation « Maître jardinier du parc des Coteaux » en partenariat avec le CNFPT 
  • d’un programme intercommunal de fauche tardive avec exportation 
  • d’études de suivi faune, flore, mais aussi des boisements. 

Ainsi que des actions ponctuelles : 

  • La pose de nichoirs 
  • Création de nouvelles mares et le réaménagement de mares existantes 
  • Le développement des lisières 

Depuis 2022, le GPV et les 5 villes-membres du parc des Coteaux (Floirac, Cenon, Lormont, Bassens et Carbon-Blanc), appuyés par le Département de la Gironde et Bordeaux Métropole, travaillent à l’élaboration d’un plan de gestion des usages et à la mise en œuvre d’un programme d’animations permettant de sensibiliser les publics au vivant, à la fragilité des milieux et à leur rôle pour les préserver. 

Acteurs

  • Deux agents du GPV Rive Droite : travaillent à la mise en œuvre du plan de gestion et à l’animation du parcLAB, aux côtés des Villes (Carbon-Blanc, Bassens, Lormont, Cenon, Floirac) : une cheffe de projet et une bergère. 
  • Le parcLAB (Laboratoire du parc des Coteaux) : instance de coopération intercommunale créée en 2013, impliquant les élus, les techniciens des villes et ponctuellement des partenaires et des usagers du parc. 

Principaux partenaires

  • Bordeaux Métropole 
  • Département de la Gironde 
  • Région Nouvelle-Aquitaine 
  • Ministère de la Transition Ecologique et de la Cohésion des Territoires 
  • CEREMA (Centre d’étude et d’expertise sur les risques, l’environnement, les mobilités et l’aménagement) 
  • ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) 
  • CBNSA (Conservatoire Botanique National Sud Atlantique) 
  • Conservatoire des Races d’Aquitaine 
  • Université Bordeaux Montaigne 
  • Université Toulouse Jean Jaurès 
  • ENSFEA (Ecole Nationale Supérieure de Formation de l’Enseignement Agricole) 

Budget

De 2015 à 2023 en détail

2015-2018

288 500 €

150 000 € dédiés à la réalisation du plan de gestion intercommunal 

2018-2020

423 627 €

Dont 126 361 € pour le pâturage et 297 266 € pour le plan de gestion

179 827 €

Aide de Bordeaux Métropole pour cette période 

2021-2023

450 500 €

Dont 190 500 € pour le pâturage intercommunal, 260 000 € pour la mise en œuvre du plan de gestion écologique 

Calendrier

2018-2021 

  • Mise en œuvre du plan de gestion écologique 

2021 

  • Étude d’actualisation du plan de gestion écologique 

10 février 2022 

  • L’étude finalisée, intégrant la mise à jour des actions du plan de gestion écologique, a été présentée aux élus, techniciens et partenaires réunis en comité de pilotage du ParcLab 

2022-2026 

  • Mise en œuvre du plan de gestion écologique actualisé 
  • Élaboration puis mise en œuvre du plan de gestion des usages  
  • Études portant sur la résilience du patrimoine arboré 
  • Mise en œuvre d’un programme d’animation (2023-2026) 

Suivez l’actualité du parc des Coteaux sur les réseaux sociaux Instagram et Facebook.

Actualités sur le même thème

Deux enfants et leur grand mère pique nique au bord de la Garonne à Ambes.

Etcheverria-VOUIVRE_1880x1020.png

Refuge de la Vouivre au parc de Cantefrêne à Ambès

-

© M. Etcheverria

Le Bec d’Ambès, terre du bout

Nature

C'est un territoire singulier, que peu d'habitants de la métropole…

Une guide du parc des jalles montre un élément du parc.

Actus SiteWeb-1880x13432.jpg

© Bordeaux Métropole

Laissez-vous guider dans le Parc des Jalles !

Nature

Découvrez autrement le Parc des Jalles : animations pour toute la…