Art environnemental à Saint-Louis-de-Montferrand

Également dans cette rubrique
Julien Mouroux, 2020 - Œuvre environnementale à Saint-Louis-de-Montferrand
Land Art

© JB Mengès - Bordeaux Métropole

Sur la Presqu’île d’Ambès, longue langue de terre métropolitaine à la confluence de la Garonne et de la Dordogne, les tempêtes Martin (1999) et Xynthia (2010) ont provoqué la submersion d’une grande partie de la commune de Saint-Louis-de-Montferrand. Quinze parcelles parmi les plus exposées en bord de Garonne ont été classées Zone d’extrême danger, une mesure entraînant la démolition des habitations à risque et la réhabilitation des berges. Ces espaces désormais appelés « Parenthèses de Saint-Louis » et gérés conjointement par la Ville et Bordeaux Métropole, ont été reconvertis en lieux de convivialité ou de sensibilisation à la biodiversité, à l’art et au paysage.

Le terrain des 143/145 avenue de la Garonne, où se tenaient précédemment des habitations, est dédié au programme d’art public métropolitain.

Voir la carte en plein écran

Cette parcelle où se développent de nouvelles dynamiques naturelles est un lieu privilégié pour expérimenter des projets d’art environnemental (ou land art) qui évoluent avec la flore, la faune et le cycle des saisons.

En 2020, Julien Mouroux y créé Passerelles, une œuvre composée de structures en lattes de bambou tressées qui épousent, désignent et protègent des îlots de végétation. Il est le premier artiste à investir cet espace qui proposera chaque année une nouvelle création en phase avec le contexte particulier de ce territoire de la Presqu’île.

Qu’est-ce que le land art?

Né au XXe siècle, ce courant de l’art contemporain utilise dans ses créations les ressources (terre, bois, roche, végétaux...) et le cadre des espaces naturels dont il s’inspire. Si l’intervention des artistes est généralement réalisée à l’échelle du paysage, in situ, certaines œuvres sont parfois destinées à être présentées en intérieur (expositions ou musées). D’autres fois encore, la photographie constitue l’unique manifestation de l’œuvre elle-même inaccessible au spectateur ou vouée à disparaître avec le temps et les phénomènes naturels.


« Passerelles » - Galerie photos

Actualités

Voir toutes les actualités