VIGILANCE ORANGE : CRUES

Des voies sont fermées à la circulation. Ne vous engagez pas sur les voies inondées. 

 

La Métropole adapte son PLU

Publié le 01/02/2024

La 11ème modification du Plan Local d’Urbanisme (PLU) vient d’être adoptée en conseil de la Métropole, le vendredi 2 février 2024. Cette procédure répond à des enjeux fondamentaux pour le territoire : préserver les ressources naturelles, maintenir une offre de logement pour tous et aménager durablement la Métropole.

Une femme regarde le boulevard en direction du pont Chaban-Delmas, dans le quartier des Bassins à Flot, à Bordeaux

vue-basins-a-flot_Arthur_Pequin_M5A7709_1880.jpg

© Arthur Péquin pour Bordeaux Métropole

Ces modifications sont l’aboutissement d’une longue procédure engagée depuis mars 2021. Les habitants ont pu prendre connaissance du dossier de 11ème modification et exprimer leurs avis lors de l’enquête publique réalisée du 9 mai au 14 juin 2023

Les principales évolutions du PLU

Ces évolutions vont modifier le PLU de Bordeaux Métropole. Elles concernent les 28 communes que compte la collectivité.

  • Renforcer des espaces agricoles et naturels et stabiliser le bâti : Des zones à urbaniser concernées par un risque inondation ou un risque incendie de forêt viennent d’être transformées en zones agricoles (+27 ha) ou naturelles (+167 ha). A contrario, des zones proches du centre urbain vont pouvoir transformer progressivement ses espaces non bâtis en terrains constructibles (+127ha).
  • Prise en compte de l’eau dans le territoire : le PLU renforce des marges inconstructibles le long des cours d’eau
  • Développer la production de logements sociaux sur l’ensemble du territoire : Pour cela, le PLU systématise la production de logements sociaux dès la construction de 500 m² de surface de plancher. Il rend également obligatoire la construction de logement locatif social dès 1000 m² construit au lieu des 2 000m² précédemment.  
  • Développer la nature en ville : Plus de 5 ha ont été localisés pour la création d’espaces verts et de plantations à réaliser. Près de 700 arbres référencés viennent d’être protégés…
  • S’adapter au changement climatique grâce à la végétation : des règles spécifiques ont été mises en place pour préserver davantage la végétation et assurer la pérennité des arbres. Elles incitent aussi à développer de nouvelles formes de végétalisation en toiture ou en façade à travers la généralisation d’un coefficient de végétalisation. Elles intègrent de nouvelles obligations de plantation sur les aires de stationnement qui sont source d’ilots de chaleur urbains.
  • Inciter le développement de projets plus résilients et améliorer la qualité des logements : Cette évolution du PLU encourage les constructions bioclimatiques et le développement des dispositifs de production d’énergie renouvelable (panneaux photovoltaïques, obligation de production d’ENR à partir d’une certaine surface de plancher…)

Les enjeux du PLU

Le PLU, Plan Local d’Urbanisme de Bordeaux Métropole concerne tout le monde : c’est un outil au service du territoire et des habitants qui contribue à développer un cadre de vie adapté à tous.

L’enjeu principal d’un PLU est de réussir à apporter une réponse aux besoins des habitants en matière de logement, de déplacement, d’équipement et de service tout en préservant les espaces naturels et le patrimoine bâti.  Ce plan est modifié régulièrement pour s’adapter à ces besoins. Voilà pourquoi la Métropole a acté cette 11ème modification.