Zone à Faibles Émissions (ZFE) : ce qu’il faut savoir

Publié le 18/06/2024
Mise à jour le 25/06/2024

Les Zones à Faibles Émissions (ZFE) sont des zones géographiques où l’accès est restreint pour les véhicules les plus polluants. Ce dispositif vise à améliorer la qualité de l'air en réduisant les émissions de polluants atmosphériques pour préserver la santé des habitants. La mise en place de la ZFE est une étape cruciale pour améliorer la qualité de l’air et la santé publique. Bordeaux Métropole accompagne ses habitants et entreprises avec des aides financières et des alternatives de mobilité pour une transition en douceur.
 

Mise en œuvre des ZFE

À partir du 1er janvier 2025, toutes les métropoles françaises devront mettre en place une ZFE couvrant la majorité de leur population. 

À Bordeaux Métropole, cette zone correspondra à l’intra-rocade (rocade exclue) et interdira la circulation des véhicules non classés (NC), les plus polluants, c'est-à-dire immatriculés avant 1997 pour les voitures. Cette mesure s’appliquera à toutes les catégories de véhicules : voitures, motos, utilitaires, poids lourds, et ce 24h/24 et 7j/7.

Donnez votre avis sur la ZFE

Bordeaux Métropole doit mettre en place une Zone à Faibles Emissions mobilité (ZFE-m) au 1er janvier 2025. Une procédure de participation du public est organisée du 21 juin au 30 août 2024 afin de permettre au public d'exprimer ses observations ou propositions. 

Le dossier de consultation publique et le registre électronique sont disponibles sur le site de la participation de Bordeaux Métropole. Le dossier et registre papier sont consultables dans les locaux de Bordeaux Métropole, de 8h15 à 17h du lundi au vendredi. Rendez-vous à l’accueil de l’immeuble Laure Gatet, au 39-41 cours du Maréchal Juin, à Bordeaux. 

La vignette Crit'Air

La vignette Crit’Air est un autocollant qui indique combien une voiture pollue. Elle aide à savoir si une voiture rejette beaucoup ou peu de mauvaises substances dans l’air. Ces substances sont les particules fines et l'oxyde d'azote. La pollution d'une voiture dépend de son âge et du carburant qu'elle utilise.
Il y a plusieurs catégories de vignettes Crit’Air. La meilleure est la « Crit’Air vert ». Les voitures qui ont cette vignette ne polluent pas. Ce sont les voitures électriques ou à hydrogène.
Ensuite, il y a les vignettes numérotées de 1 à 5. Plus le chiffre est grand, plus la voiture pollue. Les voitures avec la vignette Crit’Air 5 sont les plus polluantes.
Certaines voitures très vieilles n’ont pas de vignette. Elles ne peuvent pas recevoir de vignette Crit’Air et seront interdites de circulation dans la Zone à Faibles Émissions (ZFE) de l’agglomération bordelaise.

Procurez-vous votre vignette Crit’Air uniquement sur le site du Gouvernement certificat-air.gouv.fr .

Véhicules concernés et dérogations

Les véhicules interdits sont les plus anciens et les plus polluants. Des dérogations existeront pour certains cas spécifiques, comme :

  • Personnes handicapées disposant d’une carte mobilité inclusion (CMI)
  • Les véhicules des entreprises en difficulté financière.
  • Les véhicules des associations de sécurité civile.
  • Les personnes souffrant de maladies nécessitant des déplacements réguliers.
  • Un "pass ZFE" de 24 jours par an permettra des accès ponctuels pour les véhicules non classés, ce qui permettra notamment l’accès aux pôles hospitaliers et centres administratifs. 

Aides financières

Pour aider les particuliers et les professionnels à se conformer aux nouvelles règles, des aides financières seront proposées :

  • Particuliers : Aides pour l’achat de véhicules neufs ou d’occasion peu polluants au titre de la classification Crit’Air (Crit’Air E ou 1). Le montant des aides dépendra du revenu du ménage.
  • Professionnels : Aides pour l’achat de véhicules propres (Crit’Air E ou 1) ou pour le rétrofit (conversion) des véhicules existants pour les petites structures.

Alternatives à la voiture

Pour faciliter la transition vers des modes de transport plus propres, plusieurs mesures d'accompagnement seront proposées aux personnes impactées :

Le saviez-vous ?

Selon les revenus de votre foyer, vous pouvez bénéficier de la tarification solidaire sur votre abonnement TBM.

Contrôle et mise en œuvre

Un système de contrôle automatisé des infractions est prévu, mais il ne sera opérationnel qu'à partir de 2027. D'ici là, les contrôles seront effectués par les polices nationale et municipales.

Actualités sur le même thème

vue pont simone veil 2024 menges.png

© JB Menges

à la une

Les transports, où en sommes-nous ?

Déplacements

Depuis 2021, Bordeaux Métropole améliore ses infrastructures de…

Affiche orange du Bus Express avec date du lancement au 1er juin 2024 et carte du parcours des arrêts

BusExpressLancement_AnnoncesPresses_FormatsWEB_V2_Site Web 1883x1340 px.png

Mise en service du bus express Saint-Aubin de Médoc – Gare Saint-Jean le…

Déplacements

La ligne G, première ligne de bus express de la métropole, démarre…

Une main dessine un plan de ligne de métro (photo générée par l'IA sur Adobe Firefly)

Une-main-dessine-un-plan-de-lignes-de-metro-sur-une-table-1880x1343.jpg

© Adobe Firefly (photo générée par l'IA)

Mains dessinant un plan de métro

Une étude prospective sur la faisabilité d’un métro

Déplacements

Bordeaux Métropole a lancé une étude prospective sur la faisabilité d…