L'accueil des gens du voyage

Mis à jour le 14 juin 2022

Bordeaux Métropole propose des solutions d'accueil pour des populations en situation précaire ou aux modes de vie nomade. La métropole compte 8 aires d'accueil des gens du voyage et une aire de grands passages.

Pour apporter des solutions aux gens du voyage, Bordeaux Métropole exerce sa compétence en matière d’aménagement, gestion et entretien :

  • des aires de grands passages des gens du voyage (AGP) depuis 2012,
  • des aires permanentes d’accueil (APA) depuis le 1er janvier 2015
  • des Terrains Familiaux Locatifs Publics (TFLP) depuis la Loi égalité Citoyenneté du 27 janvier 2017.
Carte de localisation des aires d'accueil des gens du voyage

Cliquer sur la carte pour l'agrandir.

Les aires permanentes d'accueil (APA)

De quoi parle t-on ?

  • Accueillir des familles habitant en résidence mobile entre 3 et 5 mois avec possibilité de dérogation pendant la période scolaire.
  • Une fonction proche de l’habitat :
    • Organisation des aires permanentes d’accueil en emplacement délimité (1 emplacement= 2 places caravanes)
    • Des emplacements individualisés comprenant chacun un bloc sanitaire, desservis en eau et électricité via des compteurs individuels avec un système de prépaiement des fluides.
  • Un gestionnaire locatif présent 5 jours/ 7 avec astreinte 7 jours/7 :
    • Il encadre le séjour des familles
    • Il encaisse le paiement des fluides et le droit de place
    • Il assure l’interface avec les partenaires
    • Il veille au respect du règlement intérieur
8
aires d'accueil
230
places au total

Cette offre est complétée par 2 aires situées en dehors de la Métropole, réalisées en intercommunalité et permettant à 2 de ses communes de répondre à leurs obligations (l’aire de Saint-Jean d’Illac/Martignas-sur-Jalle et l’aire de Parempuyre/Le Pian-Médoc), et d’atteindre ainsi un total de 270 places.

Deux projets sont en cours de préfiguration, totalisant 50 places, sur Bordeaux rive droite et sur Pessac.

Qui gère ?

Bordeaux Métropole finance la création, l’aménagement et l’entretien des aires et a confié en 2019 la gestion à la société Vago, en marché pour une durée de 4 ans.

Avec l’appui de la Métropole, les communes sont chargées du projet social et éducatif (PSE) et de l’accompagnement des familles.

Localisation et tarifs des aires d’accueil

Commune

Adresse

Nombre de places*

Bègles

« Les 2 Esteys »

Chemin des 2 Esteys
Contact accueil :
T. 07.84.12.67.44

12 emplacements, soit 24 places

Bordeaux
Aire fermée pour raisons techniques, depuis le 01/06/2002

« La Jallère »

Avenue de Labarde
Contact accueil :
T. 06.45.07.16.45

16 emplacements, soit 32 places

Bruges Blanquefort Le Bouscat

« Campilleau »

Avenue des 4 ponts
Contact accueil :
T. 06.16.76.38.76

13 emplacements, soit 26 places

Le Haillan Eysines

« Jallepont »

Allée de Jallepont
Contact accueil :
T. 06.21.99.63.92

12 emplacements, soit 24 places

Saint-Jean d'Illac Martignas-sur-Jalle

Chemin du blayais

12 emplacements, soit 24 places

Mérignac Pessac

« La Chaille »

15 Chemin de la princesse
Contact accueil :
T. 06.86.23.29.21

24 emplacements, soit 48 places

Parempuyre Le Pian-Médoc

Champs de Parempuyre

8 emplacements, soit 16 places

Saint-Aubin de Médoc

Chemin des 4 lagunes
Contact accueil :
T. 06.22.59.20.48

8 emplacements, soit 16 places

Saint-Médard-en-Jalles

93 Avenue de Mazeau
Contact accueil :
T. 06.29.74.43.95

15 emplacements, soit 30 places

Villenave d'Ornon Gradignan Talence

Impasse de Leyran
T. 06.35.11.40.33

15 emplacements, soit 30 places

*1 place = 1 caravane

Tarif du droit de place des aires situées sur le territoire métropolitain :

Le montant est de 2,40 € par jour et par emplacement et donne droit à l’utilisation des équipements mis à disposition.

Les tarifs de l’eau et de l’électricité sont à consulter à l’accueil de chaque aire.

Montant du dépôt de garantie :

Chaque installation se fait après versement d’un dépôt de garantie égale à 1 mois de location et sera restituée en fin de séjour après libération de l’emplacement sans dégradation, ni dette.

Le prix du dépôt de garantie est de 72 € par emplacement.

 

Les aires de grands passages

De quoi parle-t-on ?

  • Accueillir des groupes de voyageurs à l’occasion de rassemblements traditionnels entre les mois de juin et septembre.
  • Encadrer en toute sécurité l’arrivée des groupes qui se fait en week-end en partenariat avec l’Etat et les services de la tranquillité publique.
  • Une capacité d’accueil comprise entre 50 et 200 caravanes avec une occupation moyenne de 50 caravanes observées sur la métropole.
  • Une durée de séjour courte : 1 à 2 semaines
  • Un site dédié de 4 ha avec un aménagement sommaire :
    • Un réseau de distribution des fluides adapté aux usages et à la sécurité des personnes
    • Une sécurisation des équipements pour éviter les intrusions en dehors de la saison
    • Une fermeture du site entre octobre et avril

 Quel encadrement du site ?

  • Les conditions de séjour et le montant de la participation (droit de place + dépôt de garantie) sont fixés par un règlement intérieur
  • Une coordination départementale des grands passages assurée par un prestataire
  • Un gestionnaire désigné par Bordeaux métropole assurant l’encaissement, la collecte des déchets, les astreintes, …
  • Une convention temporaire signée à l’arrivée des groupes, précisant les droits et obligations des occupants.
  • Un pasteur assurant l’encadrement du groupe à l’intérieur du site et garant du respect du règlement intérieur.

Depuis 2011, Bordeaux Métropole dispose d’une aire de grands passages sur son territoire, pouvant accueillir jusqu’à 150 caravanes.

Cette aire est ouverte principalement pendant la période estivale et est destinée à accueillir des groupes pour de courts séjours de 1 à 2 semaines.

Deux projets sont en cours de préfiguration, sur les communes d'Artigues-près-Bordeaux et de Mérignac.

Qui gère ?

Bordeaux Métropole finance la création, l’aménagement et l’entretien des aires de grands passages.

La gestion administrative, financière et technique de l’accueil des groupes est confiée à un la société Vago par l’intermédiaire d’un marché public renouvelable tous les 4 ans. 

Localisation

Depuis 2011, 1 aire de grands passages est ouverte sur le territoire de la métropole : Avenue de Tourville à Bordeaux Nord

Tarifs de l'aire de grands passages

 

Objets

Tarifs

Caution

400 €, demandée à la signature de la convention d’occupation

Droit de stationnement

5 €/caravane, par semaine

Eau et électricité

Forfait de 20 € par caravane et par semaine

 

Les terrains familiaux

De quoi parle-t-on ?

A la différence de l’aire d’accueil destinée aux itinérants, le terrain familial répond à une demande d’ancrage territorial des familles à travers la jouissance d’un lieu stable aménagé et privatif sans pour autant renoncer au voyage une partie de l’année.

C’est un espace privé assimilable à un terrain en location.

Chaque terrain, clôturé et raccordé à un système d’assainissement, dispose au moins de :

  • 2 places caravane (d’une superficie minimum de 75m2/place) et d’un espace réservé au stationnement
  • D’une pièce de vie intégrant au moins un espace cuisine
  • D’un bloc sanitaire pour 1 à 6 caravanes comprenant au moins un lavabo, une douche et deux WC
  • De compteurs individuels pour l’eau et l’électricité
  • La mise en place de la collecte des déchets ménagers et des déchets assimilés dans les mêmes conditions que pour les habitants de l’ EPCI

Quel encadrement du site ?

  • Un ménage ne peut se voir attribuer qu’un seul terrain familial locatif public
  • L’attribution est gérée par un bailleur avec signature d’un bail de 3 ans minimum
  • Paiement d’un loyer mensuel et d’un dépôt de garantie à l’entrée.

Ces équipements étant de nouvelles prescriptions du Schéma départemental d’accueil et d’habitat des gens du voyage (SDAHGDV) en vigueur depuis 2019, Bordeaux métropole réalise actuellement de la prospection foncière pour la réalisation de ces places.

Aspects légaux de l'accueil des gens du voyage

L’accueil des gens du voyage est une obligation légale pour les territoires, définie par la loi dite « Besson » n°2000-614 du 05 juillet 2000 relative à l’accueil et à l’habitat des gens du voyage.

Ces équipements doivent répondre à des règles d’aménagement et d’équipement précises figurant dans les décrets d’application n° 2001-569 du 29 juin 2001, n° 2003-76 du 17 décembre 2003 et n° 2019-1478 du 26 décembre 2019.

Dans chaque département, l’Etat et le Département co-pilotent/ élaborent un Schéma départemental d’accueil et d’habitat des gens du voyage (SDAHGDV), outil de planification, qui prescrit les équipements à réaliser au niveau départemental.  Il est révisé tous les 6 ans, à l’issu du bilan du précédent schéma et du diagnostic des besoins.

En gironde, le troisième SDAHGDV) a été signé le 25 mars 2019. Pour se mettre en conformité, Bordeaux Métropole doit réaliser les 4 équipements manquants : 2 aires permanentes d’accueil et 2 aires de Grand passage ainsi que 60 places en terrain familial locatif public, réparties sur le quadrant nord-ouest et sur le quadrant sud-ouest de la Métropole.

L’action de Bordeaux Métropole se traduit par le financement de ces équipements, mais également par un travail partenarial avec les communes sur la question de la sédentarisation qui se développe sur le territoire.

Les grands rassemblements estivaux restent de la compétence de l’État.

Publications & Documents

Document Format / Poids
Règlement intérieur aires d'accueil - délibération du 23 septembre 2021

Règlement intérieur aires d'accueil - délibération du 23 septembre 2021

Pdf / 1.46 Mo

Publié le 09/06/2022

Règlement intérieur aires de grand passage - déliberation du 23 septembre 2021

Règlement intérieur aires de grand passage - déliberation du 23 septembre 2021

Pdf / 1.46 Mo

Publié le 09/06/2022

Actualités

Voir toutes les actualités