Partager sur facebook Partager sur twitter Imprimer la page Enregistrer la page en document PDF

Présentation du projet REGARD

Également dans cette rubrique

Mis à jour le 26 mars 2020

La pollution de l’eau par les micropolluants est un problème de plus en plus préoccupant, tant d’un point de vue environnemental que sanitaire.

L’estuaire de la Gironde, milieu sensible, soumis à la marée et réceptacle ultime d’un bassin versant de 56 000 km², en est le symbole. Celui-ci reçoit en outre les effluents de l’agglomération de Bordeaux via majoritairement deux stations de traitement des eaux usées totalisant plus de 700 000 équivalents-habitants.

L’estuaire de la Gironde réceptacle ultime d’un bassin versant de 56 000 km²

C’est de façon logique que la lutte contre la pollution de l’eau par les micropolluants s’inscrit depuis plusieurs années dans la politique de l’eau de Bordeaux Métropole. La collectivité a ainsi participé à divers programmes de recherche sur cette thématique : ETIAGE, Plan Micropolluants Cub, etc.

En portant ce nouveau projet REGARD, Bordeaux Métropole confirme sa volonté de prendre en charge cette problématique, d’anticiper les évolutions pressenties de la réglementation et de construire une métropole européenne durable et à haute qualité de vie.

Présentation de REGARD

Contexte

Connaitre et réduire cette pollution devient alors un enjeu primordial. C’est pourquoi en juin 2013, l’ONEMA (office national de l’eau et des milieux aquatiques), les agences de l’eau et le Ministère en charge en charge de l’écologie, en partenariat avec le Ministère de la santé, ont lancé un appel à projet national intitulé « lutter contre les micropolluants dans les eaux urbaines ». REGARD (REduction et Gestion des micropolluAnts sur la métRopole borDelaise) est l’un des 13 projets retenus dans le cadre de cet AAP.

Appel à projet

Dispositif des 13 projets Micropolluants des eaux urbaines

Présentation

Les sources de micropolluants en milieu urbain sont multiples :

  • ruissellement des eaux de pluie,
  • pratiques domestiques,
  • activités industrielles et artisanales,
  • établissement de soins,
  • etc.

Le défi relevé par REGARD est de proposer une vision globale et intégrée de ces flux de micropolluants à l’échelle d’un territoire urbain en développement, la métropole de Bordeaux.

Le but est d’aider la collectivité à orienter ses choix et à déterminer la meilleure stratégie de lutte contre ces pollutions lui permettant d’atteindre les objectifs de la DCE (Directive Cadre sur l’Eau).

En savoir plus :    
developpement-durable.gouv.fr

Le projet vise donc :

  • à caractériser la pollution associée à quatre sources d’émission (pluviale, domestique, industrielle et hospitalière) étudiées en parallèle,
  • à proposer une hiérarchisation des risques vis-à-vis de l’impact de cette pollution sur la qualité des milieux aquatiques
  • et enfin à tester et évaluer des actions de réduction des impacts (mesures comportementales, organisationnelles ou de traitement).

Concrètement, dans une 1ère phase du projet, un grand nombre de micropolluants organiques et métalliques sont recherchés sur plus de 70 sites (cf. carte):

  • eaux pluviales (quartier résidentiel, parkings, terrain de foot, rocade),
  • eaux usées d’origine domestique, hospitalière et industrielle,
  • eaux usées brutes, traitées
  • et boues de station de traitement des eaux usées, ou encore milieu naturel.

Des analyses biologiques en laboratoire et en rivières sont aussi pratiquées afin de mettre en évidence des effets toxiques au niveau cellulaire ou au niveau de l’organisme.

L’ensemble de ces analyses doit permettre d’identifier les micropolluants sur lesquels une action de réduction des émissions doit être menée en priorité à l’échelle de la métropole.

En parallèle, des études sociologiques et des enquêtes d’usages permettront d’identifier les leviers d’actions possibles au niveau de chaque source.

Chiffres clés
  • 73 sites de prélèvements
  • 224 échantillons d’eau
  • 45 échantillons solides
  • 233 molécules analysées
  • 330 capteurs passifs installés
  • 1200 Corbicula fluminea (palourde d’eau douce) exposés

La deuxième phase du projet est consacrée à la mise en œuvre d’un plan d’actions de différentes solutions de réduction.

En parallèle, un suivi chimique et biologique est réalisé afin de vérifier leur efficacité, ainsi qu’une analyse socioéconomique permettant de renseigner les coûts et l’acceptabilité des solutions proposées.

Objectifs et enjeux

Le projet REGARD est un programme global et intégré, ayant pour objectif de traiter la question des micropolluants sur le territoire de Bordeaux Métropole, depuis l’ensemble des sources émettrices existantes jusqu’à leur devenir dans le milieu naturel.

Le projet étudie en détail, les sources pluviales, domestiques, industrielles et hospitalières de ces micropolluants et ce, depuis la phase de caractérisation de ces molécules jusqu’à la mise en œuvre et l’évaluation d’actions de réduction sur le terrain.

Si l’objectif général du projet est d’orienter les choix de gestion de Bordeaux Métropole pour la réduction des micropolluants sur son territoire, une attention particulière sera portée à la reproductibilité et à la transférabilité des méthodes et solutions mises en œuvre.

Les bénéfices apportés par le projet à l’échelle nationale seront de plusieurs types :

  • Environnementaux, par la production de connaissances nouvelles, de développement technologique, de réponses/manuels opérationnels/ outils/méthodes et aide à la décision pour les gestionnaires de réseau et les collectivités,
  • Sociétaux, par l’amélioration de l’état des masses d’eau et des ressources en eau potable, du cadre de vie des usagers mais aussi par la fourniture d’une information et de messages de sensibilisation au grand public toujours désireux de comprendre l’environnement qui les entoure, l’impact de leurs pratiques sur cet environnement et de connaître les bonnes pratiques,
  • Économiques, en fournissant une lecture économique des solutions préconisées, afin de conclure quant aux scénarios les plus coût-efficaces au regard des enjeux de réduction de la pollution et des contraintes actuelles des collectivités territoriales.

Pour remplir sa mission, REGARD va devoir apporter des réponses aux différentes questions indiquées ci-dessous. Chaque question correspond à une tâche du projet.

Organisation

Le projet REGARD est organisé en 6 lots :

  • Lot 0 : coordination scientifique et administrative du projet
  • Lot 1 : identification et caracterisation des substances et des
  • sources sur le territoire urbain de bordeaux metropole
  • Lot 2 : diagnostic et priorisation des risques a l’echelle du
  • territoire
  • Lot 3 : mise en oeuvre des actions de reduction de mp sur les sites d’experimentation
  • Lot 4 : suivi et evaluation des gains des differentes solutions mises
  • en œuvre
  • Lot 5 : valorisation / communication / médiation scientifique / transfert

Durée du projet : mars 2015 à mai 2019

Gouvernance

Comité de pilotage

Le comité de pilotage est l’instance privilégiée de communication entre les partenaires :

  • statue sur l’orientation stratégique et scientifique du Projet
  • statue sur l’avancement des taches
  • statue sur les éventuelles modifications a apporter aux contributions
  • valide les livrables et les rapports d’avancement
  • veille au respect des échéances
  • contrôle le respect des règles de confidentialité

Règles de fonctionnement :

  • Composition : 1 représentant par partenaire +, en fonction de l’ordre du jour, 1 ou 2 invités externes porteurs d’un autre projet de l’ AAP de l’ONEMA ayant des problématiques d’étude communes avec REGARD
  • Fréquence : 2 réunions / an

COMITE «  REGARD CITOYEN SUR LES MICROPOLLUANTS » : 2016 / 2017 / 2018 

Ce comité annuel a permis de partager avec la société civile organisée (associations, professionnels, collectivités, chambres consulaires…), les avancées du projet et sensibiliser les acteurs du territoire impliqués dans la préservation des milieux aquatiques, la gestion des eaux urbaines ou la vie socio-économique locale. 

Partenaires

Un consortium composé de 9 partenaires a été constitué pour mener à bien  le projet REGARD :

Porteur administratif :

  • Bordeaux Métropole

Coordinateur et animateur scientifique :

  • Le LyRE (Centre de recherche SUEZ)

Laboratoires de recherche publics & privé :

  • EPOC (micropolluants organiques, métaux et éco toxicologie), Université de Bordeaux
  • IRSTEA ETBX (sociologie et économie)
  • UMR ADESS/PASSAGES (écologie humaine), Universités de Montaigne / Bordeaux
  • Département de psychologie sociale, Université de Bordeaux
  • INERIS (Institut national de l’environnement industriel et des risques)
  • CIRSEE (SUEZ)

Association d’éducation à l’environnement :

  • Cap Sciences

Bordeaux métropole

Bordeaux Métropole (direction de l’eau) est le porteur du projet REGARD.

  • Assure la coordination administrative et financière du projet
    • la gestion des conventions avec l'ONEMA/ Agence de l'Eau Adour Garonne pour le versement des financements et des conventions bipartites avec les partenaires du consortium,
    • la gestion financière du projet (gestion des fonds perçus et règlement des dépenses),
    • le rapport annuel de suivi des dépenses.
  • Responsable de la valorisation du projet en tant que porteur en lien avec le LyRE et les scientifiques.

bordeaux-metropole.fr/Vivre-habiter/Eau-Gaz-Electricite/Eau-potable

Le LyRE

suez-environnement.fr

L’université de Bordeaux

epoc.u-bordeaux.fr/index.php?lang=fr&page=eq_tgm1

epoc.u-bordeaux.fr/index.php?lang=fr&page=eq_lptc1

epoc.u-bordeaux.fr/index.php?lang=fr&page=eq_ea1

labopsycho.u-bordeaux2.fr

L’université de Bordeaux Montaigne

ades.cnrs.fr

u-bordeaux-montaigne.fr/fr/recherche/equipes_de_recherche/ghymac.html

Le Cirsee

suez-environnement.fr/innovation-2/la-force-dun-reseau-internationnal-de-centres-de-recherche/cirsee/

L’INERIS

ineris.fr

Irstea

irstea.fr/linstitut/nos-centres/bordeaux

Cap sciences

cap-sciences.net

Financement

Le projet est financé à hauteur de 49% par l’AFB (Agence Française pour la Biodiversité) et l’Agence de l’Eau Adour Garonne Le reste du financement est apporté par les différents partenaires suivant le détail suivant.

Partenaires

Budget
(en K€ net de taxes)

Subventions AFB

Subventions Agence de l'eau

Auto-financement

Bordeaux Métropole

144

72

72

LyRE SUEZ

1 296

204

317

778

Université Bordeaux / CNRS

881

231

207

441

IRSTEA

270

185

85

ADESS/PASSAGES

157

78

78

EA 4139 UB

88

42

46

CIRSEE SUEZ

136

49

6

80

INERIS

130

91

39

Cap Sciences

134

107

6

TOTAL

3 236

987

602

1 625

afbiodiversite.fr

eau-adour-garonne.fr

Quels sont les autres projets de l’ AAP ?

Dispositif des 13 projets Micropolluants des eaux urbaines

Retour sur la journée de restitution du projet
Productions écrites

Sur le terrain en images

Rapports et Synthèses

COMITÉ REGARD CITOYEN SUR LES MICROPOLLUANTS : 2016 / 2017 / 2018

2018
2017
2016

Publications & Documents

Document Format / Poids
Synthèse opérationnelle présentant les résultats du diagnostic chimique pour les substances organiques - Août 2018

Synthèse opérationnelle présentant les résultats du diagnostic chimique pour les substances organiques - Août 2018

Pdf / 1.35 Mo

Publié le 11/02/2019

Synthèse opérationnelle présentant les sites d’étude et les protocoles d’expérimentation - Juillet 2018

Synthèse opérationnelle présentant les sites d’étude et les protocoles d’expérimentation - Juillet 2018

Pdf / 1.2 Mo

Publié le 11/02/2019

Synthèse opérationnelle présentant le bilan du diagnostic territorial mené sur le territoire de Bordeaux Métropole - Novembre 2018

Synthèse opérationnelle présentant le bilan du diagnostic territorial mené sur le territoire de Bordeaux Métropole - Novembre 2018

Caractérisation des substances et des impacts - Priorisation...

Pdf / 3.66 Mo

Publié le 11/02/2019

Synthèse opérationnelle présentant les résultats du diagnostic chimique pour les substances inorganiques - Mars 2018

Synthèse opérationnelle présentant les résultats du diagnostic chimique pour les substances inorganiques - Mars 2018

Pdf / 1.43 Mo

Publié le 11/02/2019

Synthèse opérationnelle présentant la détection de composés perturbateurs endocriniens et dioxin-like à l’aide de bioessais in vitro dans les eaux usées, pluviales et naturelles - Juin 2019

Synthèse opérationnelle présentant la détection de composés perturbateurs endocriniens et dioxin-like à l’aide de bioessais in vitro dans les eaux usées, pluviales et naturelles - Juin 2019

Pdf / 1.32 Mo

Publié le 07/06/2019

Synthèse opérationnelle présentant la hiérarchisation des risques, la priorisation des substances et la sélection des substances sentinelles à suivre dans les différents compartiments - Juin 2019

Synthèse opérationnelle présentant la hiérarchisation des risques, la priorisation des substances et la sélection des substances sentinelles à suivre dans les différents compartiments - Juin 2019

Pdf / 1.59 Mo

Publié le 07/06/2019