Construire un territoire de solidarité numérique

Mis à jour le 27 septembre 2021

La dématérialisation de la société s’est produite d’une manière très rapide. Le tout-numérique, vu par beaucoup comme un outil de simplification, accroit l’exclusion de certaines populations.
Homme devant un écran d'ordinateur

© Anaïs Sibelait - Bordeaux Métropole

Bordeaux Métropole s’empare de ce sujet et crée les conditions d’une dynamique d’apprentissage, d’appropriation des outils et d’acculturation numérique pour construire un territoire de solidarité numérique. 

Un observatoire métropolitain de l’inclusion numérique

La mise en place d’un observatoire de l’inclusion numérique sera à même d’affiner nos diagnostics au plus près des réalités locales. En orientant mieux nos actions, il permettra une efficacité sociale maximale. Il visera tout d’abord d’identifier des facteurs de fragilité, puis de réaliser des études plus spécifiques visant à affiner la connaissance des publics et des territoires en fragilité numérique, et orienter l’action.

Cette initiative de Bordeaux Métropole, portée avec l’agence locale A’Urba, associera un vaste écosystème de partenaires, collectivités, Université, Etat, services sociaux et de médiation, pour partager très en amont les besoins de mesure, de repérage de nos populations en fragilité numérique, et mutualiser au maximum les données utiles qui en résulteront.

Un centre de formation et de médiation : SESAME

SESAME est un centre de formation et d’accompagnement qui se compose de deux volets :

  • Un espace public numérique ouvert à tous, qui propose un accompagnement qualifié et de proximité aux habitants, aux associations, entreprises, élèves, étudiants, parents, professionnels. Cette médiation vise à développer trois compétences-clés :
    • Utiliser les outils et les applications numériques
    • Comprendre le contenu et les outils des médias numériques 
    • Créer à l’aide de la technologie numérique.
  • Un centre de formation réservé aux professionnels de l’action sociale, avec des modules qui leur sont réservés, et un accompagnement technique, logistique et juridique qui prend en compte les spécificités de ces professions.

L’espace public numérique, accessible avec la carte des bibliothèques de Bordeaux (gratuite), et le centre de formation sont situés au 13 place Canteloup (St Michel) à Bordeaux.

Contact 

Daniel PENICAUT - 05 56 10 26 11/13

d.penicaut@bordeaux-metropole.fr

Des projets sur le terrain

Aladdin : une action au plus près, au profit de milliers de personnes en fragilité numérique.

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la pauvreté, Bordeaux-Métropole et la Préfecture ont signé la mise en œuvre d’un volet inclusion numérique qui permettra, pendant le déploiement du projet sur trois ans, de former à la messagerie électronique les personnes en situation de pauvreté, essentiellement dans les Quartiers Politique de la Ville (QPV). Le numérique est devenu indispensable aujourd’hui pour toute transaction en ligne (validation d’une procédure administrative, relations avec les services de l’Etat ou des collectivités, achats en ligne, relations familiales, …) et en particulier pour accéder à ses droits.

Il s’agira de former 3000 personnes en situation de fragilité en s’appuyant sur un réseau d’associations, d’entreprises de l’ ESS et d’acteurs publics (bibliothèques, espaces publics numériques, …) que Bordeaux-Métropole est en train de structurer. Cette action d’inclusion numérique au plus près du terrain et des populations en difficulté a vocation à être pérennisée, au-delà du temps de la convention de lutte en cours, comme une action phare de la volonté de la Métropole de résorber les inégalités numériques.

Contact 

Anna LEBEY - 05 56 93 93 10

a.lebey@bordeaux-metropole.fr

Bordeaux Métropole, avec les communes volontaires, est également engagée fortement auprès de l’ANCT dans le déploiement et la coordination des conseillers numériques France Service financés dans le cadre du plan France relance : de nouveaux animateurs, pour densifier l’aide, le soutien et l’animation au plus près des publics qui en ont le plus besoin.

Les missions des conseillers numériques France Service sont de trois types :

  • Soutenir les Français dans leurs usages quotidiens du numérique : travailler à distance, consulter un médecin, vendre un objet, acheter en ligne, etc. ;
  • Sensibiliser aux enjeux du numérique et favoriser des usages citoyens et critiques, s’informer et apprendre à vérifier les sources, protéger ses données personnelles, maitriser les réseaux sociaux, suivre la scolarité de ses enfants, etc. ;
  • Rendre autonomes pour savoir utiliser seul le numérique pour ses démarches administratives en ligne.

La Métropole accompagne la cinquantaine de CNFS dans la mise en œuvre de leurs missions de terrain en partenariat avec les structures employeuses publiques et privées.

Contact

Gilles MASSINI - 05 56 46 81 30

g.massini@bordeaux-metropole.fr

Le soutien et l’animation de l’écosystème des professionnels de l’action sociale et de l’inclusion numérique

L’écosystème local est mobilisé et riche de bonnes volontés : Bordeaux Métropole le soutient activement et subventionne des acteurs engagés sur le terrain.

Cette communauté d’intervenants se retrouve pour échanger régulièrement et créer les collaborations les plus utiles au sein du groupe numérique inclusif. Ces échanges culminent annuellement avec une grande manifestation, AGINUM (Agir pour l’inclusion numérique) : deux journées consacrées à l’inclusion numérique pour échanger, débattre, travailler sur des outils concrets, faire connaître les actions et initiatives sur le territoire et au-delà. Cette année, le format hybride permettra à tous de suivre l’ensemble du programme en ligne via la plateforme dédiée et d’assister à des temps de travail ou de partage, à la Cité numérique.

Agir pour l’inclusion numérique  - 26 & 27 août 2021

Si Bordeaux Métropole prends sa part, la lutte contre les fractures numériques du quotidien est l'affaire de tous. Voici quelques conseils pour aider vos proches en difficulté face au numérique.

Le reconditionnement de matériel : vertu environnementale et facteur d’accès au numérique

Chaque année, des milliers d’équipements informatiques sont recyclés ou pire, directement jetés aux ordures. Une grande partie de ces équipements sont réemployables dans un schéma d’économie circulaire.

Or l’inclusion numérique des personnes en difficulté nécessite de pouvoir acquérir des équipements à bas coût que le modèle de réemploi peut fournir, sous réserve que la chaîne “récupération/reconditionnement/redistribution” soit correctement identifiée et mise en place. Il s’agit donc, en lien avec l’ensemble des institutions et acteurs concernés, de favoriser la mise en œuvre de cette chaîne vertueuse en assurant un lien efficace entre le processus de la collecte et celle de la redistribution à bas coût.

Un wifi public gratuit et simple, au plus près des besoins

La question d’un accès public et gratuit déployé dans des conditions de grande accessibilité est de nature à fournir une chance d’accès à de nombreux services pour des publics durablement déconnectés : démarches administratives, lien avec la famille éloignée, télémédecine, achats dépendent étroitement de l’accès au web dans de bonnes conditions. Le projet, dans un cadre réglementaire contraint, s’intéresse à tous les aspects qui font un service réellement utilisable : accessible en extérieur à toute heure, doublé d’un mobilier qui garantit la confidentialité et protège des intempéries. Ce projet est accompagné d’une communication et de la fourniture de services simples et utiles. En fonction des publics identifiés et de leurs situations réelles d’usage, le projet déploiera progressivement 50 bornes dans les 5 prochaines années.

Contact 

Christophe TROUILLET - 05 56 99 85 10

c.trouillet@bordeaux-metropole.fr

La fracture numérique en chiffres (2018)

13 millions
de français sont en difficulté avec le numérique, soit 20% de la population
  • 17 % des Français sont en incapacité totale d’utiliser un ordinateur (maladie, handicap, âge, freins psychologiques…) et ont une capacité d’autonomisation très faible 
  • 12 % des Français ne se connectent jamais à Internet, et autant considèrent qu’Internet est trop compliqué à utiliser 
  • 40 % des personnes fréquentant les services sociaux se sentent déconnectées 
  • 52 % des Français déclarent ne pas profiter assez des opportunités offertes par les technologies dans leur vie quotidienne, 63% dans leur vie professionnelle.

le Guide « Le numérique pour tous, lieux ressources pour l’inclusion numérique »

Ce guide est destiné aux professionnels de l’accompagnement social, agents des services publics, professionnels de l’e-administration.

Il vise à :

  • Recenser les structures d’accompagnement des publics sur les usages numériques
  • Recenser leurs services et leurs niveaux d’accompagnement
  • Faciliter l’orientation des personnes pour une meilleure prise en charge

Télécharger le guide

Pour aller plus loin :

Les 7 orientations numériques de Bordeaux Métropole

Publications & Documents

Document Format / Poids
Guide numérique

Guide numérique

Pdf / 2.88 Mo

Publié le 30/07/2021

Actualités

Voir toutes les actualités