Une vie mineure

Également dans cette rubrique
Simohammed Fettaka, 2016 - Œuvre filmique itinérante

Une vie mineure s’est cristallisé autour de deux découvertes : celle de Bordeaux et ses environs et celle de l’œuvre et l’existence de Friedrich Hölderlin.

L'œuvre

De ces découvertes est née une volonté de travailler l’association de deux matières à travers un projet filmique : une matière concrète, immédiate et naturelle, les paysages et atmosphères propres au bordelais, et une matière fictionnelle, l’histoire du poète allemand Friedrich Hölderlin.

L’histoire d’un jeune écrivain en quête de reconnaissance.

Une vie mineure est l’histoire d’un jeune écrivain en quête de reconnaissance. Venu pour enseigner la langue arabe aux enfants d’une famille bordelaise, ses aspirations sont brouillées au moment où il fait une curieuse découverte au bord de la Garonne. Sous le regard lointain d’un homme mystérieux et reclus, le personnage s’égare alors dans une série de visions étranges et aliénantes. Il s’engage dans une quête poétique et existentielle qui le conduit systématiquement vers les eaux du fleuve, jusqu’à la submersion.

L'artiste

Simohammed Fettaka est né en 1981 à Tanger, au Maroc.

Artiste multidisciplinaire, il s’est formé à l’Université d’été de la Fémis (École Nationale Supérieure des Métiers de l’Image et du Son) à Paris en 2007 puis a fondé le Festival Cinéma Nachia à Tanger en 2008. En 2013, il a intégré le master Programme d’expérimentation en Art et Politiques à l’Institut d’Études Politiques de Paris.

Il réalise des documentaires ainsi que des vidéos expérimentales qui questionnent de manière récurrente les rapports entre représentation, individualité et politique. Artiste visuel, compositeur et musicien, il pratique aussi la photographie, le collage, le dessin, l’installation, la performance et la création sonore.

Il s’exprime par l’appropriation et le détournement de personnages, d’images iconiques, de symboles, de tabous et d’objets de la culture marocaine.
Il définit le cinéma comme « une lumière pour dévisager l’autre et un miroir pour se regarder ».

Site internet

Le tournage

« Une vie mineure » - Galerie photos

Produit par la société Dublin films basée à Bordeaux, le tournage du film s’est déroulé du 6 au 30 avril 2015. Il a pris pour décor les rives de la Garonne, des rues de Bordeaux, le Château de Fongravey à Blanquefort – où Friedrich Hölderlin aurait séjourné - ou encore la piscine de Bègles et la Base sous-marine. Certaines scènes ont été réalisées en studio aux Terres Neuves à Bègles, où une salle des antiquités grecques du Musée du Louvre a été reconstituée

Vidéo

Voir toutes les vidéos

Instagram

Publications & Documents

Document Format / Poids
Junkpage Garonne n°2

Junkpage Garonne n°2

Pdf / 4.61 Mo

Publié le 01/01/2016

Actualités

Voir toutes les actualités