Découvrir les mesures d’accompagnement

Également dans cette rubrique

Mis à jour le 30 mars 2022

Découvrez les dispositifs mis en place par l'État et la métropole

Le bonus écologique

Jusqu’à 6 000 € pour l’achat d’une voiture et 7 000 € pour l’achat d’une camionnette électrique.

La prime à la conversion

Jusqu’à 5 000 € pour l’achat d’une voiture électrique neuve ou d’occasion (3 000 € pour une voiture thermique), en échange de la mise au rebut d’un véhicule polluant.

Condition : mise au rebut d’un véhicule Crit’Air 3 ou plus ancien (diesel avant 2011, essence avant 2006).

Barème :

  • 2 500 € pour une voiture et jusqu’à 9 000 € pour une camionnette électrique ou hybride rechargeable, neuve ou d’occasion ;
  • 1 500 € pour un véhicule Crit’Air 1 neuf (émissions ≤ 127 gCO2/km) ou d’occasion (émissions ≤ 137 gCO2/km) pour les ménages dans les 5 premiers déciles ;
  • Primes doublées pour les ménages dans les 2 premiers déciles et les ménages modestes gros rouleurs : 5 000 € ou 3 000 € selon le cas ;
  • 1 500 € pour un vélo à assistance électrique.

Surprime de 1 000 € dans les ZFE sous réserve que la collectivité territoriale compétente délivre une aide ayant le même objet.

Les véhicules rétrofités sont éligibles à la prime à la conversion.

En savoir plus sur le bonus écologique et la prime à la conversion des particuliers

En savoir plus sur le bonus écologique et la prime à la conversion des professionnels

Le microcrédit véhicules propres

En complément de ces aides, il permet de diminuer le reste à payer des ménages les plus modestes.

Le microcrédit véhicule propre est garanti à 50% par l’État et centré sur l’acquisition de véhicules peu polluants :

  • Il est destiné aux ménages très modestes exclus du système bancaire classique.
  • Les conditions d’éligibilité sont alignées sur la prime à la conversion et les véhicules éligibles sont les suivants / les véhicules électriques ; les véhicules Crit’Air 1 dont le taux d’émission de CO2 est inférieur ou égal à 132 g/km.
  • Son montant est de 5 000 € maximum, remboursables sur 5 ans.
  • Il est garanti par l’État à 50%.
  • Il est cumulable avec le bonus écologique et la prime à la conversion pour réduire le reste à payer des ménages modestes.
  • Ces aides (bonus écologique et prime à la conversion) peuvent être avancées par le concessionnaire auprès duquel le bénéficiaire du microcrédit acquière son véhicule, ce qui diminue son avance de trésorerie.

Bon à savoir :

  • Les bénéfices de ces aides sont cumulables.
  • Il existe des dispositifs spécifiques pour les poids lourds (bonus / suramortissement).
  • Une prime au rétrofit électrique a été mise en place en 2020.

Tout savoir sur le rétrofit électrique

Les dispositifs mis en place par la métropole

Les dispositifs propres au changement de véhicule seront déterminés à l’issue de la consultation.

En attendant, découvrez les aides ou avantages existants :

L’aide à l’achat de vélo électrique

La tarification solidaire dans le réseau de transports TBM

Autres réductions TBM

Le pass combiné TBM + TER ou le pass combiné TBM +cars régionaux