Villenave d'Ornon - Vallée de l'Eau Blanche

Également dans cette rubrique

Mis à jour le 16 mai 2022

Empreinte d’un passé agricole, la vallée de l’Eau Blanche est aujourd’hui constituée de milieux caractéristiques des zones humides : prairies bocagères, boisements marécageux, aulnaies-frênaies… Les Espaces Naturels Sensibles de la Vallée de l’Eau Blanche sont situés au sud-est de la commune de Villenave-d’Ornon.

Localisation

Objectifs

Situé en lisière d’agglomération, le site présente un intérêt écologique et fonctionnel fort et est en partie classé en zone Natura 2000. 234 espèces végétales et 347 espèces faunistiques ont commencé à être recensées, dont des espèces remarquables et/ou protégées par les directives européennes, comme la Fritillaire pintade, l’Orchis à fleur lâche ou le Cuivré des marais. La Vallée de l’Eau Blanche constitue donc un réservoir de biodiversité à l’échelle métropolitaine.

L’Estey de l’Eau Blanche, qui se jette dans la Garonne, est un cours d’eau faisant partie de la Trame bleue. Situés le long de cet Estey, les Espaces Naturels Sensibles constituent une zone d’expansion de crue, jouant un rôle majeur en cas d’inondations.

Programme

La commune de Villenave-d’Ornon a déployé sur ce site un premier plan de gestion (2011-2016) puis en a lancé un second en 2017. L’acquisition de parcelles constitue un préalable, la maîtrise foncière, par le biais d’un important travail de veille et de concertation avec les propriétaires fonciers, étant déterminante pour la concrétisation des mesures de gestion.

Par la suite, les secteurs enfrichés ont été restaurés et une gestion conservatoire des prairies bocagères a été mise en œuvre. Les deux mesures phares sont :

  • L’entretien par pâturage ovin extensif et la fauche tardive. Cette dernière a pour objectif de prendre en compte et respecter le cycle de reproduction des espèces animales et végétales.
    À cela s’ajoutent diverses mesures de gestion : entretien et calibrage des haies, broyage des refus, entretien des berges, pose de clôtures, lutte contre les espèces invasives...
  • La réalisation de suivis écologiques annuels (faune et flore) a permis d’affiner la connaissance du site et d’évaluer les impacts du plan de gestion. Ainsi, il a été démontré que le travail opéré ces dernières années a favorisé le maintien et l’augmentation de certaines espèces comme la Fritillaire pintade et la réapparition d’autres. Ce site et le pastoralisme de manière plus globale sont valorisés chaque année dans le cadre de la « Transhumance urbaine », manifestation qui a fêté ses 10 ans en 2018 en prenant une dimension métropolitaine, avec le soutien de différents partenaires dont Bordeaux Métropole.

Acteurs

  • Ville de Villenave-d’Ornon : maîtrise d'ouvrage
  • Ecosphère, Gerea, Benoît Lafosse : maîtrise d’œuvre pour la réalisation des plans de gestion et des suivis écologiques

Partenaires

  • Bordeaux Métropole
  • Agence de l’eau Adour-Garonne
  • Département de la Gironde
  • Région Nouvelle-Aquitaine
  • Communauté de communes de Montesquieu
  • Propriétaires fonciers
  • Associations d’usagers (chasse et pêche)

Budget

150 000 €
Coût annuel moyen (acquisitions et gestion)

Soutien financier de l’Agence de l’eau Adour-Garonne, du Département de la Gironde et de Bordeaux Métropole.

Calendrier

2017-2022

  • Mise en œuvre du second plan de gestion : continuité des actions de gestion du site (pâturage, fauche...)
  • Lancement des études pour la rédaction du troisième plan de gestion
  • Mise en place de mesures visant à diversifier les types d’habitats pour la faune
  • Réflexion autour de la restauration du rôle fonctionnel des fossés
  • Poursuite du développement des cheminements doux au sein de l'ENS
  • Depuis 2019, une partie du site est ouverte au public

En images

En savoir plus

La Vallée de l'Eau Blanche, grand paysage de la Métropole

La vallée de l'Eau Blanche, un patrimoine naturel remarquable

Actualités

Voir toutes les actualités