Bassens, Cenon, Floirac - Parc des Coteaux

Également dans cette rubrique

Mis à jour le 15 avril 2022

Créé en 2003, le parc des Coteaux couvre 400 hectares, dont 240 hectares sur le domaine public. Ce patrimoine paysager, commun à quatre communes de la métropole (Bassens, Lormont, Cenon et Floirac) et regroupant une dizaine de parcs publics, est animé par le Groupement d’intérêt public « Grand Projet des Villes Rive Droite » (GIP GPV).

Localisation

Objectifs

Le parc des Coteaux, identifié comme un grand paysage structurant de la métropole depuis les années 1970, est classé pour moitié (120 ha) en Espace Naturel Sensible (ENS) depuis juillet 2018. Certains de ses anciens domaines d’agréments et d’exploitations, datant du XVIIè siècle, sont classés « Monument Historique » et de façon plus spécifique l’intégralité du coteau de Floirac est classé en « site inscrit ». Il est composé des parcs de Beauval, Rozin et Seguinaud à Bassens, des parcs de Carriet, Ermitage, Iris, Bois Fleuri et Valmont à Lormont, des parcs de Palmer, Beau site et Cypressat à Cenon, des parcs du Castel et de la Burthe à Floirac (voir plan).

Programme

Lancé en 2015, un projet de gestion intercommunal est porté par le parcLAB. Né de la volonté d’élus et de responsables de services de mettre en œuvre un outil pratique et évolutif pour la gestion écologique et les usages du parc, ce projet coopératif est intitulé « La sagesse des jardiniers ». L’enjeu actuel est de mettre en œuvre les préconisations du plan de gestion. Cela comporte des actions structurantes :

  • La mise en place d’un éco-pâturage intercommunal
  • Une formation « Maître jardinier du parc des Coteaux »
  • Le développement d’actions favorables à une agriculture écologique de proximité

Ainsi que des actions ponctuelles :

  • La pose de nichoirs
  • Le surcreusement de mares
  • Le développement des lisières
  • Le renouvellement des boisements, etc.

« La sagesse des jardiniers » est une démarche qui vise à renouveler nos manières d’observer, d’être et de faire. Elle constitue une philosophie et un engagement qui guident nos interventions. Dans cette perspective, une action est considérée comme équitable, efficiente et durable si elle est fondée sur un effort de dialogue avec l’ensemble des partenaires concernés et si, de manière transversale, elle contribue tout autant à préserver l’environnement et augmenter la biodiversité qu’à satisfaire les usages et favoriser la cohésion sociale (cf schéma des grands axes du projets).

Acteurs

  • Deux chargés de mission du GIP GPV : ils travaillent à l’animation du projet du parc des Coteaux auprès des Villes (Bassens, Lormont, Cenon, Floirac)
  • Le parcLAB (Laboratoire du parc des Coteaux) : instance de coopération intercommunale créée en 2013. Cette dynamique vise à impliquer les élus, les techniciens des villes et les habitants.

Partenaires institutionnels

  • Bordeaux Métropole
  • Département de la Gironde
  • Région Nouvelle-Aquitaine
  • Agence de l’eau Adour-Garonne
  • ENSAP Bx
  • Université Bordeaux Montaigne
  • UMR Passages
  • CNRS

En fonction des actions programmées, les membres du parcLAB mobilisent également des partenariats associatifs ou privés.

Budget

2015-2018

288 500 €
150 000 € dédiés à la réalisation du plan de gestion intercommunal

2018 - 2020

423 627 €
dont 126 361 € pour le pâturage et 297 266 € pour le plan de gestion
179 827 €
Aide de Bordeaux Métropole pour cette période

Budget prévisionnel pour 2021-2023

450 500 €
dont 190 500 € pour le pâturage intercommunal, 260 000 € pour la mise en œuvre du plan de gestion écologique

Calendrier

2018-2021

  • Mise en œuvre du plan de gestion écologique

2021

  • Étude d’actualisation du plan de gestion écologique

10 février 2022

  • L’étude finalisée, intégrant la mise à jour des actions du plan de gestion écologique, a été présentée aux élus, techniciens et partenaires réunis en comité de pilotage du ParcLab

En images

En savoir plus

400 hectares de nature

Actualités

Voir toutes les actualités