Partager sur facebook Partager sur twitter Imprimer la page Enregistrer la page en document PDF

Pessac Saige

Également dans cette rubrique

Mis à jour le 15 décembre 2020

Reflet d’un courant de l’architecture et de l’urbanisme des années 70, le quartier de Saige a, 40 ans plus tard, conservé une identité propre qui lui permet de continuer à écrire son histoire sans renier son passé et en s’appuyant sur ses atouts.
Plan guide Plan de Renouvellement Urbain Pessac Saige

Situation

Avec ses 2 000 logements (dont 1 500 sociaux) et une population de près de 4 000 habitants, il dispose de qualités urbaines, paysagères et architecturales. Fort de son positionnement avantageux entre le campus et la zone d’activités de Bersol, il est intégré au Projet Partenarial d’Aménagement Bordeaux Inno Campus (BIC). Cette ambitieuse opération lui permettra de s’ouvrir aux quartiers attenants et de diversifier ses usages en développant des activités économiques en lien avec la santé dont l’hôpital privé Saint-Martin qui génère, par son excellence, une forte attractivité.

L’unique bailleur, Domofrance, et la Ville de Pessac ont lancé une étude stratégique préalable au renouvellement urbain du quartier de Saige. Cette étude partenariale et participative a permis de coconstruire un scénario préférentiel avec des principes d’aménagement autour de 3 enjeux principaux :

  • De peuplement et de mixité,
  • D’insertion dans la ville et de qualité urbaine,
  • De changement d'image.

L'étude démarrée début 2017 s'est achevée au premier semestre 2019.

Objectifs du projet

Le projet s'articule autour de 8 grandes composantes, qu'il convient d'appréhender dans leurs globalité et complémentarité.

En matière d'habitat :

  • Une dé-densification en centralité de quartier via la démolition de trois tours de 18 étages (350 logements),
  • La réhabilitation du reste des logements locatifs sociaux (tours et bâtiments bas soit environ 1 100 logements), avec un dispositif spécifique d’accompagnement des copropriétés privées du quartier (environ 500 logements),
  • Une nouvelle offre de logements diversifiée, dans et en périphérie du quartier (logements familiaux, logements étudiants, résidence jeune, etc.)

En matière de cadre de vie :

  • La création d'un parc urbain linéaire, îlot de fraîcheur pour les habitants et support des liaisons douces de traversée du quartier et de liaisons au centre-ville et au campus, dans la continuité de la coulée verte du Pontet,
  • La restructuration/requalification des espaces et équipements publics notamment la plaine des sports. Composé d’un terrain de grand jeu synthétique, de deux nouveaux terrains de street basket et d’une aire de fitness outdoor, cet équipement répond aux attentes actuelles des pratiquants (jeunes, familles, associations) et prend en compte une approche environnementale : du sport libre, en plein air, près des lieux de vie.
Stade de Pessac-Seige vue du ciel (c) JB. Menges - Bordeaux Métropole

(c) JB. Menges - Bordeaux Métropole

En matière de mixité fonctionnelle et de développement économique :

  • Le changement d'usage d'une tour pour l'accueil d'activités sur les dix premiers étages et d'habitat jeunes travailleurs sur les huit derniers,
  • La création d'un axe urbain « l'Allée de la Santé » qui, du tramway à l’Hôpital St-Martin accueillera des activités économiques liées à la santé,
  • La restructuration de l'offre commerciale d'entrée de quartier par une intervention conjointe sur les centres commerciaux de Saige et des Acacias.

Acteurs

  • Bordeaux Métropole, maître d’ouvrage
  • Ville de Pessac
  • Domofrance
  • Hôpital privé Saint-Martin
  • ELLIPSE Architecte-urbaniste-concepteur du plan guide, Arpentère (paysagiste/urbaniste/graphiste), Urbatec (aménagement urbain), Espace cité (conseil et assistance pour le renouvellement urbain et l'habitat), REP (Espaces Publics)

Volet financier

Le projet, au stade du plan guide, est estimé à environ 140 M€ qui se répartissent en :

  • 11,5 M€ de démolition
  • 41 M€ pour les réhabilitations
  • 1 M€ de soutien aux locataires dans les copropriétés
  • 14 M€ de changement d’usage
  • 75 M€ de reconstitution de l’offre locative
  • 15,5 M€ sur l’espace public
  • 7 M€ sur les équipements
  • 1,5 M€ sur l’ingénierie et la conduite de projet

A noter que cette estimation ne prend pas en compte l’intervention sur le centre commercial.

Etat d’avancement

Contact

Bordeaux Métropole
DGVT – DGA Aménagement
Direction de l’habitat 
Mathias Morel
ma.morel@bordeaux-metropole.fr
Tél. 05 33 89 55 91

Actualités

Voir toutes les actualités