Les objectifs

Également dans cette rubrique

Mis à jour le 2 décembre 2022

© JB Menges - Bordeaux Métropole

© JB Menges - Bordeaux Métropole

Pour améliorer la qualité de l’air

Pendant toute leur croissance, les arbres stockent du CO2 et l’emmagasinent. Ils piègent également des polluants atmosphériques (ozone, particules, oxydes d’azote, souffre, monoxyde de carbone...).

Pour lutter contre les îlots de chaleur et rafraîchir la ville

À l’échelle locale, les arbres humidifient l’air par évapotranspiration et forment des espaces ombragés. Ils permettent de réduire la température de plusieurs degrés et d’améliorer le confort urbain, notamment en période de canicule.

Pour favoriser la biodiversité en ville

Les espaces boisés abritent de nombreuses espèces animales et végétales et enrichissent les sols en matière organique. Les continuités de plantations participent à la structuration de corridors écologiques, les Trames vertes. Ces dernières vont connecter la Métropole à son environnement forestier, mais aussi aux espaces de nature au-delà de son territoire.

Actualités

Voir toutes les actualités