Mécénat de compétences : la grue Wellman

Également dans cette rubrique

Mis à jour le 5 avril 2022

Elle trône à 27 mètres de hauteur et a pris quelques rides depuis son installation en 1947. La grue Wellman, inutilisée depuis 40 ans, fait l’objet d’un mécénat de compétences entre la métropole et une entreprise locale.

Symbole de l’après-guerre, la grue, mise en place en 1947, faisait partie d’un lot d’équipements livrés à la ville au titre des dommages de guerre dans le cadre du Plan Marshall. ©V.Monthiers

Un chantier qui tire vers le haut

C’est une vieille dame haute de 27 mètres et toute de fer vêtue. Fièrement dressée au cœur des Bassins à flot, la grue Wellman, inutilisée depuis la fin de l’activité portuaire de Bordeaux il y a 40 ans, avait bien besoin d’un petit rafraichissement. C’est la mission d’un groupe d’élèves en CAP MBC (Maintenance des bâtiments de collectivités) du lycée Sainte-Famille Saintonge de Bordeaux, qui travaille sur ce chantier hors du commun. Nettoyer le site et la cabine de la grue, frotter la rouille, repeindre la structure et monter des échafaudages, apprendre à s’équiper, les jeunes, qui ont entre 15 et 19 ans, accumulent les tâches et multiplient les compétences.

Opération de mécénat de compétences

Installée en 1947, la restauration de la grue, partie intégrante du paysage des Bassins à flot, a été rendue possible grâce à une opération de mécénat de compétences entre Bordeaux Métropole et l’entreprise girondine Adrenaline. Spécialiste du chantier en hauteur, la société apporte « la technicité, le matériel et le matériau », et accompagne les jeunes dans leur apprentissage du travail en hauteur. Résultat : entre fierté de participer et sens accru donné à la formation, le chantier de la grue Wellman est d'une efficacité pédagogique redoutable. Avec l’aide de ces jeunes, la grue, symbole de la dynamique d’après-guerre, aura, d’ici peu, fait peau neuve.

La grue Wellman en images