Sobriété énergétique : Bordeaux Métropole accompagne les acteurs du bâtiment tertiaire

Urbanisme, Tertiaire, Consommation d’énergie, Développement durable -
Communiqué de presse

Publié le 24 mars 2021

Bordeaux Métropole, en partenariat avec l’IFPEB (Institut Français pour la performance du bâtiment) lance une démarche pionnière en France pour la mise en application du dispositif Éco-énergie tertiaire en organisant des “Ateliers Club Tertiaire” tout au long de l’année 2021. Objectif : accompagner les acteurs du bâtiment tertiaire dans leur objectif de réaliser des économies d’énergies.

Sobriété énergétique : Bordeaux Métropole accompagne les acteurs du bâtiment tertiaire

 

Bordeaux Métropole, en partenariat avec l’IFPEB (Institut Français pour la performance du bâtiment) lance une démarche pionnière en France pour la mise en application du dispositif Éco-énergie tertiaire en organisant des “Ateliers Club Tertiaire” tout au long de l’année 2021. Objectif : accompagner les acteurs du bâtiment tertiaire dans leur objectif de réaliser des économies d’énergies.

 

Issu d’un décret entré en vigueur en octobre 2019, Éco-énergie tertiaire est une obligation réglementaire engageant les acteurs du tertiaire vers la sobriété énergétique. Il impose une réduction progressive de la consommation d’énergie dans les bâtiments à usage tertiaire afin de lutter contre le changement climatique.

 

De son côté, Bordeaux Métropole a lancé, à l’instar de la dynamique nationale du Plan Bâtiment Durable, le volet tertiaire de sa charte d’engagement climat-énergie qui promeut un engagement commun et des économies d’énergie significatives, concrètes et mesurables. L’un des outils d’animation de cette charte, les Ateliers Club Tertiaire, consiste à créer des espaces d’information et d’échanges de bonnes pratiques entre les acteurs du secteur.

 

Mme Claudine Bichet, vice-présidente de Bordeaux Métropole chargée du climat, de la transition énergétique et de la santé, lancera officiellement Les Ateliers Club Tertiaire le lundi 29 mars via une réunion en ligne avec une soixantaine d’acteurs concernés : propriétaires privés, publics, entreprises utilisatrices (locataires)...

 

Les participants pourront ensuite bénéficier d’un accompagnement adapté et personnalisé suivant trois étapes :

. Comprendre le cadre réglementaire d’Eco Energie Tertiaire puis maîtriser le dispositif.

. Bâtir une feuille de route et l’enclencher.

. Capitaliser sur les premiers succès, notamment en s’appuyant sur des exemples inspirants.

Une série de 6 demi-journées d’ateliers seront organisées jusqu’à fin 2021 afin de concilier partage, échange et pédagogie. Les ateliers permettront de recueillir les différents besoins et ainsi, de coconstruire une stratégie avec les pouvoirs publics.

 

Quelques chiffres sur le territoire métropolitain :

- 16 millions de m² de surface tertiaire,

- le secteur tertiaire constitue le 3e poste de consommation d’énergie après l’habitat et les transports,

- 18 acteurs déjà engagés dans la démarche de la charte soit environ 2 millions m².