Partager sur facebook Partager sur twitter Imprimer la page Enregistrer la page en document PDF

Projet de "Champ captant des Landes du Médoc" : Bordeaux Métropole et l’agence de l’eau Adour-Garonne signent un contrat de 30 M€

Nature, Métropole, Grand projet, Environnement, Eau et assainissement, Développement durable -
Communiqué de presse

Publié le 24 janvier 2019

Alain Juppé, maire de Bordeaux, président de Bordeaux métropole et Guillaume Choisy, directeur général de l’agence de l’eau Adour-Garonne* ont signé ce jeudi 24 janvier, un contrat pour une gestion équilibrée et durable de la ressource en eau.

 Bordeaux Métropole et l’agence de l’eau Adour-Garonne
signent un contrat de 30 millions €

Alain Juppé, maire de Bordeaux, président de Bordeaux métropole et Guillaume Choisy, directeur général de l’agence de l’eau Adour-Garonne* ont signé ce jeudi 24 janvier, un contrat pour une gestion équilibrée et durable de la ressource en eau. Cet accord prévoit le financement d’un projet de grande ampleur qui modifiera à terme, le système d'alimentation en eau potable de Bordeaux métropole, des services d’eau potable limitrophes de la métropole et plus largement de l’ensemble du département de la Gironde.

Un projet ambitieux pour l’avenir

L’objectif partagé entre l’agence de l’eau Adour-Garonne et Bordeaux Métropole est le financement du projet de "Champ captant des Landes du Médoc".  Ce projet s’inscrit dans les objectifs du SAGe (Schéma d’Aménagement et de Gestion des eaux) nappes profondes de Gironde, et vise à diminuer le pompage de l’eau nécessaire à la fabrication d’eau potable dans la nappe profonde déficitaire de l’éocène, principal réservoir d’eau potable de la Gironde, qui est actuellement en surexploitation.

14 forages (dans la nappe de l’oligocène), situés sur les communes de Saumos et Le Temple, seront créés pour produire 10 millions de m3/an d’eau destinée à la consommation des habitants de la Métropole et des 9 services limitrophes. L’eau prélevée sera acheminée jusqu'au réseau structurant d'eau potable de Bordeaux Métropole par la création d’une canalisation d’adduction d’environ 20 km de longueur. En contrepartie de ces prélèvements dans l’oligocène, cette eau prélevée étant une eau de substitution, des prélèvements dans les nappes déficitaires seront arrêtés. Le coût estimé est de 60 millions d’euros dont 30 millions d’euros d’aides de l’agence de l’eau Adour-Garonne. Sa mise en service est prévue en 2024.

*L’agence de l’eau Adour-Garonne

L’Agence de l’eau Adour-Garonne est l’Etablissement public chargé de mettre en œuvre les orientations de la politique publique de l’eau sur le bassin Adour-Garonne qui couvre 1/5ème du territoire national dans le grand Sud-Ouest. La mission essentielle de l’Agence vise à préserver et à gérer au mieux les ressources en eau des bassins de l’Adour, de la Garonne, de la Dordogne et de la Charente. Le bassin Adour-Garonne offre une grande diversité de richesses naturelles : deux châteaux d’eau naturels, les Pyrénées et le Massif central, 120 000 km de cours d’eau, des ressources souterraines importantes et une frange littorale de 650 km.