Journées du Patrimoine : l’art dans la ville et l’eau à l’honneur

Loisirs, Eau et assainissement, Culture, Art public -
Communiqué de presse

Publié le 16 septembre 2021

À l'occasion de la 38e édition des Journées européennes du Patrimoine les samedi 18 et dimanche 19 septembre, Bordeaux Métropole propose une programmation riche autour de l’art dans la ville et de l’eau.

 

Journées du Patrimoine : l’art dans la ville et l’eau à l’honneur

 

À l'occasion de la 38e édition des Journées européennes du Patrimoine les samedi 18 et dimanche 19 septembre, Bordeaux Métropole propose une programmation riche autour de l’art dans la ville et de l’eau.

 

L’ensemble des informations (lieux, horaires ...) et les inscriptions sont à retrouver sur : https://www.bordeaux-metropole.fr/Actualites/Journees-europeennes-du-patrimoine-2021

 

 

L’art dans la ville

 

Le territoire de Bordeaux Métropole est jalonné d’un ambitieux programme d’art public. Ce programme a été lancé en 2002 avec l’arrivée du tramway, puis étendu aux grands projets d’aménagement urbain. Intrigants repères dans la ville, hautes en couleurs ou d’apparence ordinaire, ces œuvres sont une invitation à convoquer l’imaginaire et à insuffler de la poésie dans le quotidien. Ces Journées européennes du patrimoine sont l’occasion de découvrir un florilège d’art dans la ville sous un jour décalé et de remonter le fil de l’inspiration des artistes.

 

- Le GIC danse l’art public !

Rencontre avec le Groupe d’Intervention Chorégraphique de la Compagnie Rêvolution, qui joue avec les œuvres contemporaines du programme « L’art dans la ville ».

 

- Visites art et sciences à l’Observatoire astronomique à Floirac

Bordeaux Métropole et l'association Sirius proposent de découvrir l'histoire de ce lieu exceptionnel et de pénétrer dans la coupole du grand équatorial lors d’un parcours alliant patrimoine scientifique et artistique.

 

- À la découverte de la technologie de la Garonne

Le système technologique mis en place pour gérer les inondations sur la métropole a de quoi frapper l'imagination, y compris celle des artistes. Il a notamment été une source de l'inspiration pour Suzanne Treister, créatrice des Vaisseaux de Bordeaux.

 

- « 15 08 » : performance chorégraphique autour de La Vase et le Sel (Hoodoo Calliope)

Le titre choisi par le chorégraphe Sohrâb Chitan pour cette création inédite fait référence à l’horaire quotidien d’activation de l’installation sonore et puissante, l’orgue à vapeur, alimenté par le complexe de traitement des déchets, de Bettina Samson et à l’histoire qu’elle raconte.

 

 

 

 

 

 

 

A la découverte des équipements d’assainissement de la métropole

 

Bordeaux Métropole et la Sabom, délégataire du service de l’assainissement collectif et de gestion des eaux pluviales, ouvrent les portes des sites d’exploitation de façon exceptionnelle. Animées par le personnel du service de l’assainissement, entouré de leurs partenaires : la Fédération de randonnée de Gironde, la SEPANSO et la Fédération de pêche de la Gironde et de protection du milieu aquatique, ces visites offrent aux habitants de Bordeaux Métropole et même au-delà, une opportunité rare de visiter des lieux insolites et incontournables du service de l’assainissement.

 

5 lieux sont à découvrir :

. Le télécontrôle Ramses et son espace pédagogique : une référence nationale pour la lutte contre les inondations.

. La station d’épuration Louis Fargue : comment gérer, traiter, valoriser les eaux usées et les eaux pluviales dans une agglomération de la taille de Bordeaux ? Un joyau de technologie au cœur du quartier en pleine mutation des Bassins à flots.

. L’espace pédagogique Louis Fargue avec une scénographie ludique entièrement repensée, proposant notamment une enquête à résoudre en famille sur l’assainissement mêlant vidéos, applications numériques, fresque murale de 120m2.

. La station d’épuration Clos de Hilde à Bègles : que deviennent nos eaux usées après leur passage par la maison ? Comment sont-elles nettoyées avant de rejoindre le milieu naturel ?

. Le bassin de rétention d’eau pluviale de la Grenouillère de 24 mètres de profondeur peut stocker jusqu’à 65 000 m³ d’eau, une véritable cathédrale enterrée.

 

Deux randonnées pédestres sont organisées : une du bois de Thouars au parc de Sourreil sur le thème de la protection contre les inondations et une dans la forêt du Bourgailh à la découverte notamment d’un bassin de rétention des eaux pluviales géré de manière écologique.

 

Par ailleurs, deux déambulations urbaines sont prévues :

. dans le quartier des bassins à flots, autour de la station d’épuration Louis Fargue,

. à Bègles, sur les berges de la Garonne, autour de la station d’épuration Clos de Hilde.