Partager sur facebook Partager sur twitter Imprimer la page Enregistrer la page en document PDF

Fiscalité zéro et un plan d’investissement chiffré à 615 M€ en 2017

Finances, Urbanisme, Patrimoine -
Communiqué de presse

Publié le 15 décembre 2016

Le Bureau de Bordeaux Métropole s’est réuni cet après-midi, jeudi 15 décembre 2016, sous la présidence d’Alain Juppé.

Les élus ont notamment examiné le projet de Budget Primitif 2017, qui sera soumis au vote du Conseil de Métropole le 27 janvier prochain.

En global, ces derniers ne prévoient pas d’augmentation de la fiscalité, ce nouveau cru étant consolidé à 1,554 milliards d’euros en dépenses réelles.

Autres points saillants : ce projet est marqué par une nouvelle baisse des dotations de 18,4 M€ (- 196 M€ depuis 2013) et intègre 42,7 M€ de dépenses supplémentaires, découlant de nouveaux transferts de compétence (notamment du Département) et de la mutualisation des services.

Enfin, la métropole continue à afficher une bonne santé financière, puisque sa capacité de désendettement est estimée à 3,2 années fin 2017, si l’ensemble de la dette prévisionnelle est mobilisée.

Côté produits, les recettes de fonctionnement approchent 1,090 milliards d’euros et progressent de 22,7 M€, en lien avec les transferts de compétence évoqués plus haut. Concernant ce poste, le produit de la fiscalité directe et indirecte est chiffré à 572 M€, le couple fiscalité / dotations diminuant à nouveau de 0,75 % (- 4,2 M€), après un recul de 2,4 % en 2016.

Côté charges, les dépenses réelles de fonctionnement atteignent 842 M€ (en comptant les frais financiers), contre 799 M€ en 2016. En excluant les charges liées à la métropolisation, elles progressent de 14 M€ (+ 1,5 %). Les charges de personnel s’établissent, de leur côté, à 240 M€, en intégrant les 116 agents transférés en 2017. Cela n’empêche pas la collectivité d’affirmer une véritable ambition en matière de développement de la métropole, tout en réaffirmant son rôle de bouclier des communes : 57,5 M€ prévus en dépenses de redistribution directe aux communes et 615 M€ inscrits en investissement pour 2017 (597 M€ en 2016).

 

Plan Local d’Urbanisme

Le PLU sera soumis demain au vote du Conseil de Bordeaux Métropole. Sur la question de l’emplacement réservé à une troisième aire de grand passage, Alain Juppé a tenu à préciser qu’il transmettrait en parallèle à M. le Préfet une liste de 3 terrains - à Ambarès-et-Lagrave, Artigues-près-Bordeaux et Bassens - susceptibles d’être mobilisés, en signalant que les maires concernés sont opposés à cette proposition.

 

Mécénat

Bordeaux Métropole se propose d’encourager la participation d’acteurs privés à différentes opérations, dans une logique de mécénat. Le chantier de restauration du pont de pierre sera un premier laboratoire de cette démarche.