Partager sur facebook Partager sur twitter Imprimer la page Enregistrer la page en document PDF

Bureau - 6/12 - Concertation en vue de l'amélioration de la desserte en transport en commun du campus et du centre-ville de Gradignan

Politique, Transports - Déplacements, Tramway -
Communiqué de presse

Publié le 6 décembre 2018

Dans le cadre de son plan d’actions en faveur des mobilités, les élus donnent un avis favorable à l’ouverture de deux concertations visant à améliorer la desserte en transports en commun des communes de Bordeaux, Gradignan, Pessac, Talence et Villenave d’Ornon.

Le Bureau de Bordeaux Métropole s’est réuni cet après-midi sous la présidence d’Alain Juppé.

Concertation en vue de l’amélioration de la desserte en transports en commun du campus et du centre- ville de Gradignan

Dans le cadre de son plan d’actions en faveur des mobilités, les élus ont échangé sur l’ouverture de deux concertations visant à améliorer la desserte en transports en commun des communes de Bordeaux, Gradignan, Pessac, Talence et Villenave d’Ornon. Cette amélioration est envisagée par le projet d’extension de la ligne B du tramway vers le centre-ville de Gradignan et par la réalisation d’un TCHNS (Transport en commun à haut niveau de service) – tramway ou BHNS- entre le CHU Pellegrin, Talence Thouars et Gradignan Malartic.

Les études ayant démontré la grande difficulté à intégrer sur les boulevards un Transport en commun à haut niveau de service (tramway ou bus), la métropole s’oriente vers des solutions alternatives.

En effet, le renforcement du maillage territorial du réseau de transport et l’amélioration de la desserte du campus et du secteur sud-ouest de l’agglomération restent pour les élus des enjeux de mobilité prioritaires.

Pour mémoire : la stratégie métropolitaine des mobilités place comme axe central du plan d’actions de la métropole, le Schéma directeur opérationnel des déplacements métropolitains (SDODM) voté en janvier 2016 par le Conseil métropolitain. La liaison Gradignan-Talence-Bordeaux-Cenon y figurait en bonne place ; son intérêt ayant été confirmé par la suite en Conseil le 27 janvier 2017.