Partager sur facebook Partager sur twitter Imprimer la page Enregistrer la page en document PDF

Bordeaux Métropole poursuit son engagement auprès des acteurs de son territoire

Vie associative, Solidarité, Finances, Emploi, Économie, Coronavirus -
Communiqué de presse

Publié le 26 juin 2020

Fonds d’urgence métropolitain : élargissement aux entreprises de 0 salarié / Des mesures exceptionnelles en faveur des Quartiers politique de la ville
Bordeaux Métropole poursuit son engagement auprès des acteurs de son territoire 
 
Fonds d’urgence métropolitain : élargissement aux entreprises de 0 salarié
 
Le fonds d’urgence métropolitain doté de 15,2M€ destiné aux entreprises de 1 à 5 salariés fragilisées par la crise sanitaire est élargi aux entreprises comptant 0 salarié. Une aide de 1000€ leur sera versée selon les critères suivants : travailleur indépendant, micro-entrepreneur ou société commerciale n’employant aucun salarié, situation géographique sur le territoire de Bordeaux Métropole, CA égal ou supérieur à 30 000€, perte de CA de 40% entre le 1er avril et 30 avril 2020. 10 000 entreprises pourraient être concernées par ce dispositif qui prend effet le 8 juillet prochain jusqu’au 30 juillet et pourra être relancé en septembre en fonction de l’utilisation du fonds. Le dépôt des dossiers se fera en ligne auprès de la CCIBG ; ils seront instruits par la CCI de Bordeaux Gironde, la Chambre de Métiers et l’Artisanat et la Chambre d’Agriculture.
 
A ce jour 3400 entreprises de 1 à 5 salariés ont bénéficié du fonds d’urgence métropolitain. Tous les types d’entreprises ont pu être soutenus pour un montant de 7M€. Ce dispositif a contribué au maintien de plus de 9700 emplois.
 
 
Des mesures exceptionnelles en faveur des Quartiers politique de la ville
 
 Bordeaux Métropole se mobilise pour soutenir les résidents des Quartiers politique de la Ville (QPV) et Quartiers en veille active (QVA).  Un dispositif décliné en 5 actions va permettre d’aider les associations et entrepreneurs individuels particulièrement impactés par la crise sanitaire liée au Covid-19. Ce plan de relance est constitué :
 
. d’un appel à projet doté d’un fonds de 200 000 € dédié à l’insertion professionnelle,
 
. de deux actions spécifiques en faveur du monde associatif : un fond de réserve de 10 000 € pour les associations ayant des problèmes financiers ponctuels et un fonds pour la location de locaux supplémentaires pour le maintien des activités des associations dont le montant global s’élève à 150 000 €. L’instruction des dossiers est confiée à l’entreprise d’insertion la « Conciergerie Solidaire », 
 
. de deux actions en direction des entrepreneurs individuels : un fonds d’aide de relance pour les entrepreneurs accompagnés d’un organisme de la finance solidaire. Le montant global de ce fonds est de 225 000 € avec une aide maximale de 1 500 € par dossier. Un fonds de prêt d’honneur est mis en place à destination des entrepreneurs suivis par un organisme de la finance solidaire. L’enveloppe s’élève à 250 000 € avec un prêt maximum de 2 500 €.
 
Rappel :  Les quartiers politique de la ville sont au nombre de 21 repartis sur 12 communes de la métropole : Ambarès-et-Lagrave, Bassens, Bègles, Bordeaux, Le Bouscat, Cenon, Eysines, Floirac, Lormont, Mérignac, Pessac et Talence. Ils regroupent un peu plus de 60 000 habitants. Pour les Quartiers en veille active (QVA), il faut ajouter les communes de Gradignan et Villenave d’Ornon. Bordeaux Métropole est devenue compétente en matière de politique de la ville suite à la loi MAPTAM de 2014. Sa stratégie repose sur 4 piliers : Emploi, insertion et développement économique, Cohésion sociale, Cadre de vie (renouvellement urbain des quartiers) et Citoyenneté.