Partager sur facebook Partager sur twitter Imprimer la page Enregistrer la page en document PDF

Big Data & Tourisme : l’ESILV analyse l’impact de l’arrivée de la LGV et de l’ouverture de la Cité du Vin sur les flux touristiques de la métropole bordelaise

Tourisme -
Communiqué de presse

Publié le 13 décembre 2018

L’ESILV (École Supérieure d’Ingénieurs Léonard de Vinci) de Paris-La-Défense, en partenariat avec Bordeaux Métropole, l’Office de tourisme Bordeaux Métropole et la Banque des Territoires Nouvelle-Aquitaine, pilote un projet collaboratif de Recherche et Développement dénommé « BIG DATA ET TOURISME : suivi de l’impact touristique de l’évolution de Bordeaux par l’analyse des données issues de réseaux sociaux ».

Big Data & Tourisme : l’ESILV analyse l’impact de l’arrivée de la LGV et de l’ouverture de la Cité du Vin sur les flux touristiques de la métropole bordelaise

L’ESILV (École Supérieure d’Ingénieurs Léonard de Vinci) de Paris-La-Défense, en partenariat avec Bordeaux Métropole, l’Office de tourisme Bordeaux Métropole et la Banque des Territoires Nouvelle-Aquitaine, pilote un projet collaboratif de Recherche et Développement dénommé « BIG DATA ET TOURISME : suivi de l’impact touristique de l’évolution de Bordeaux par l’analyse des données issues de réseaux sociaux ».

Les chercheurs en Big Data de l’établissement post bac parisien ont 1 an pour étudier et analyser via les réseaux sociaux tels TripAdvisor, Flickr ou Instagram, l’impact de l’ouverture de la cité du vin et de l’arrivée de la ligne à grande vitesse sur les pratiques touristiques.

Bordeaux Métropole voit dans ce partenariat l’opportunité de mener un projet ambitieux dans le cadre des régulations RGPD, qui garantissent la protection des données individuelles.

La métropole bordelaise a enregistré en 2017 cinq millions de nuitées touristiques, dont 22% de nuitées étrangères. Le tourisme est donc stratégique pour la métropole, mais aussi pourla région Nouvelle-Aquitaine car il génère 13 500 emplois salariés et contribue à un soutien dynamique à la croissance économique locale (Source INSEE 2014 DADS 2011).

Depuis plus de 10 ans, les touristes échangent leurs expériences en postant des photos, des commentaires ou encore des avis sur les réseaux sociaux ou les nombreux sites internet s’étant spécialisés dans le domaine du tourisme. En termes de volume, début 2015, TripAdvisor comptait plus de 200 millions d’avis postés par 57 millions d’utilisateurs, Flickr, 200 millions de photos géo taguées et Instagram, un milliard de photos géo localisées.

Ce sont donc plusieurs milliards de traces qui ouvrent des perspectives d’analyse et d’interprétation jusque-là inexploitées. Les enseignants-chercheurs de l’ESILV ont notamment travaillé avec des collectivités locales (la région Centre, la Mairie de Paris et le Conseil Départemental du Tourisme 93) sur l’exploitation de ces données et a pu les accompagner vers des analyses et des stratégies nouvelles.

Le Projet « BIG DATA ET TOURISME : suivi de l’impact touristique de l’évolution de Bordeaux par l’analyse des données issues de réseaux sociaux »constitueune innovation importante qui vise à analyser l’apport des données massives issues de divers réseaux sociaux afin :

  • De modéliser et comprendre les comportements touristiques sur Bordeaux et sa région ;
  • D’évaluer l’impact engendré par l’évolution du territoire (cité du Vin, LGV…) ;
  • D’identifier et quantifier de manière relative les flux touristiques régionaux entrants et sortants de Bordeaux à partir des traces laissées dans les autres pôles touristiques de la région ;
  • D’identifier des synergies -s’il y a lieu- entre différents pôles touristiques de la métropole bordelaise mais aussi des bassins touristiques ou pôles touristiques régionaux, voire extra régionaux.

La première phase porte sur la modélisation des flux touristiques avant et après l’ouverture de la Cité du Vin en milieu d’année 2016 puis l’arrivée de la ligne LGV à la mi 2017.

Pour Bordeaux Métropole :

Ce projet apportera des indicateurs graphiques et cartographiques, dynamiques, permettant de visualiser et de mesurer dans le temps le comportement touristique à grandes (territoire métropolitain) et petites échelles (inter-régionale), en se basant sur les flux et les profils et donc :

  • D’affiner la compréhension des flux touristiques, ce qui donnera lieu à des rapports d’études et des publications ;
  • D’orienter les politiques publiques en matière de tourisme pour une meilleure prise en compte des flux observés.

Pour l’Office du tourisme de Bordeaux métropole :

Dans la continuité de ceux de la métropole :

  • L’identification des synergies entre les différents pôles touristiques
    • de la métropole bordelaise
    • entre les différents pôles touristiques de la Région Nouvelle-Aquitaine qui pourront être identifiés par cette expérimentation ;

Pour la Banque des Territoires :

Dans le cadre de son programme « Smart City », la Banque des Territoires (Caisse des Dépôts) accompagne des démonstrateurs territoriaux depuis 2016. Mené en partenariat avec les collectivités locales et des acteurs privés, dont des filiales de la Caisse des Dépôts, de grands groupes et des start-ups, cette démarche vise à explorer et faire progresser les modèles économiques, les nouveaux services, les technologies de rupture, qui permettront aux territoires de relever ensemble des défis techniques au nom de l’intérêt général. Par ce projet, la Banque des Territoires entend contribuer ainsi aux réflexions et expérimentations sur les plateformes de données de la Smart City aux services de l’aménagement urbain et de l’attractivité touristique des territoires.

Informations complémentaires disponibles sur demande

A propos de l’ESILV

L’ESILV, Ecole Supérieure d’Ingénieurs Léonard de Vinci est une école d’ingénieurs généraliste au cœur des technologies du numérique située à Paris-La-Défense. Elle recrute principalement au niveau Baccalauréat (S et STI2D) et forme en 5 ans des ingénieurs opérationnels s’insérant parfaitement dans le monde professionnel. Le projet pédagogique de l’ESILV s’articule autour des sciences et des technologies numériques combinées à 4 grandes spécialisations : Informatique/Big Data & Objets connectés, Mécanique Numérique et Modélisation, Ingénierie Financière, Nouvelles Energies et de la transversalité avec 20% de son cursus en commun avec une école de management (EMLV) et une école du digital (IIM) dont un parcours Ingénieur Manager en 5 ans, double diplômant. Elle propose également un Master Spécialisé Assurance Actuariat & Big Data et un Bachelor Ingénierie Numérique. 2500 élèves. Labellisée EESPIG, l’ESILV est membre de la CGE, de l’UGEI, de la CDEFI, de Campus France, de Talents du Numérique et de LearningLab Network. www.esilv.fr

À PROPOS DE BORDEAUX METROPOLE

Présidée par Alain Juppé, Bordeaux Métropole regroupe plus de 760 000 habitants, répartis sur 28 communes. Sa transformation urbaine remarquable, sa situation géographique, la beauté du centre historique et sa qualité de vie permettent à la métropole bordelaise d’attirer un nombre croissant d’activités et de nouveaux habitants.
Mise en service de la ligne à grande vitesse Bordeaux - Paris en juillet 2017 (deux heures de trajet), livraison de la troisième phase du tramway (80 km à l’horizon 2020), construction d’un nouveau franchissement de la Garonne (aménagé en grande esplanade urbaine) dans la foulée  du pont Jacques-Chaban-Delmas , ouverture d’une grande salle de spectacle de plus de 10 000 places début 2018, Opération d’Intérêt National (OIN) Bordeaux Euratlantique en lien avec la LGV (pour accueillir à terme 30 000 habitants et 20 000 emplois nouveaux…), opérations 50 000 logements autour des transports publics et 50 000 logements dans l’arc de développement … autant de projets et de réalisations qui font de la métropole bordelaise un territoire à haute qualité de vie.

A propos de la Banque des Territoires

Créée en 2018, la Banque des Territoires est un des cinq métiers de la Caisse des Dépôts. Elle rassemble dans une même structure les expertises internes à destination des territoires. Porte d’entrée client unique, elle propose des solutions sur mesure de conseil et de financement en prêts et en investissement pour répondre aux besoins des collectivités locales, des organismes de logement social, des entreprises publiques locales et des professions juridiques. Elle s’adresse à tous les territoires, depuis les zones rurales jusqu’aux métropoles, avec l’ambition de lutter contre les inégalités sociales et les fractures territoriales.

La Banque des Territoires est déployée dans les 16 directions régionales et les 35 implantations territoriales de la Caisse des Dépôts afin d’être mieux identifiée auprès de ses clients et au plus près d’eux.

Pour des territoires plus attractifs, inclusifs, durables et connectés.