Partager sur facebook Partager sur twitter Imprimer la page Enregistrer la page en document PDF

Un orgue à vapeur sur les rives de la Garonne

Mis à jour le 4 octobre 2019

L'artiste Bettina Samson a choisi les rives du fleuve à Bègles, pour créer son oeuvre in situ La Vase et le Sel (Hoodoo Calliope).

Un orgue à vapeur composé de 38 sifflets, installé en hauteur sur un socle posé sur la pelouse qui sépare l’usine Astria à Bègles, du chemin de halage le long des rives de la Garonne. C'est l'oeuvre proposée par l'artiste Bettina Samson, dans le cadre du programme de commande artistique Garonne initié par Bordeaux Métropole avec le soutien du ministère de la Culture. 

L’orgue est alimenté par de la vapeur haute pression distribuée directement par l'usine de traitement et de valorisation des déchets au moyen de tuyaux et de régulateurs.

ACTIVATION DE L’ORGUE

L’œuvre est actuellement en phase de réglages acoustiques afin de respecter la législation en vigueur en termes de volume sonore dans l’espace public. Elle sera remise en route courant octobre 2019 et jouera quotidiennement à heure fixe, à 15h08. Cet horaire est une transposition du 15 août 1791, date du début de la révolution haïtienne menée par les esclaves pour l’indépendance.


La Vase et le Sel en images

Un air de Brass Band

Il se déclenche chaque jour à heure fixe pour jouer des compositions musicales évoquant la culture des Funeral Jazz de la Nouvelle-Orléans, marches lentes et presque dansées, laissant incidemment émerger l’histoire coloniale et esclavagiste enfouie qui relia spécifiquement Bordeaux à l’île de Saint-Domingue (ancienne Haïti).

La Garonne et l’Atlantique apparaissent dans cette installation comme des forces de flux guidant les échanges, migrations, résistances et appropriations culturelles. Les nuages de vapeur d’eau associés aux sonorités graves et étranges, proches du signal d’arrivée d’un bateau à vapeur, donneront en quelque sorte corps aux fantômes des échanges transatlantiques.

L'ARTISTE

Née en 1978 à Paris, Bettina Samson vit et travaille à Aubervilliers. Elle puise dans l’histoire de l’art, la culture populaire et les découvertes scientifiques les éléments d’un récit, réel ou fictif, comme bases d’une réalisation plastique, et opère des allers-retours dans l’histoire de la modernité. Son travail prête attention à la part de la main, du hasard et de l’accident. Énigmatiques, évolutives ou encore organiques, ses installations croisent des époques et des styles, des matériaux rares et des techniques inhabituelles.

Actualités

Voir toutes les actualités