Partager sur facebook Partager sur twitter Imprimer la page Enregistrer la page en document PDF

Tunnel Brazza : Pourquoi relier la rive droite à la station Louis Fargue ?

Mis à jour le 12 juin 2019

Pourquoi relier les deux rives par le Tunnel Brazza ? Pour anticiper les besoins de 30 000 habitants supplémentaires en 2030 et la saturation des équipements d'assainissement existants.

Une fois le tunnel achevé fin 2020, les effluents des secteurs Bas Lormont, Brazza et Bastide, jusque-là traités par la station Clos de Hilde, à Bègles, le seront par la station d’épuration Louis Fargue. Modernisée en 2014, plus performante, elle dispose d’une plus grande capacité de traitement (476 000 équivalent-habitants). 

Les atouts environnementaux de la station Louis Fargue

Les eaux usées et les eaux pluviales arrivent mélangées à la station, mais font ensuite l’objet d’un traitement exemplaire en plusieurs étapes.

Mécanique d’abord : grilles et hélices permettent la séparation des sables, des graisses et des éléments les plus grossiers. Puis, l’eau est traitée à l’aide de composés chimiques et enfin de micro-organismes qui dégradent naturellement les matières organiques. Les déchets sont valorisés : les boues sont centrifugées et séchées. Transformées en granulats, elles sont utilisées par les collectivités comme engrais. Elles produisent aussi du biogaz qui génère de l’électricité, dont une partie sert à chauffer les locaux techniques de la station.

Une attention particulière a également été portée à l’air vicié, qui est intercepté et traité pour assurer une maîtrise des nuisances olfactives aux abords de la station.

Enfin, les rejets en Garonne sont limités au maximum : lors des épisodes pluvieux, la station récupère et traite efficacement une partie des eaux de ruissellement de la métropole, grâce à un bassin tampon d’une capacité de stockage de 22 000 m3 (l’équivalent de 6 piscines olympiques !)

Une gestion dynamique et prédictive

L’ensemble des systèmes d’assainissement de la métropole est visible sur l’immense écran de contrôle de la salle de supervision RAMSES. Cet outil de gestion des événements pluvieux fonctionne en étroite relation avec le radar de Météo France. Le pilotage à distance de vannes et de pompes permet d’anticiper des manœuvres et d’optimiser l’acheminement des effluents au bassin tampon, protégeant ainsi les habitants des inondations.

En savoir plus sur le raccordement du tunnel Brazza à la station Louis Fargue