Pont Simone-Veil : La charpente arrive rive gauche

Mis à jour le 20 janvier 2023

10 mois après le lançage de la charpente métallique depuis la rive droite, celle-ci arrive maintenant rive gauche. Une étape majeure dans l’avancée du chantier matérialisant pour la première fois la jonction entre les deux rives.
Pont Simone-Veil : vue panoramique de la charpente métallique - Photo Jean-Baptiste Mengès

Pont Simone-Veil : vue panoramique de la charpente métallique - Photo Jean-Baptiste Mengès pour Bordeaux Métropole

Objectif juin 2024

Long de 549 mètres pour 44 mètres de large, le Pont Simone-Veil est le sixième franchissement de la Garonne. Sa charpente métallique de 5 800 tonnes (l’équivalent de 75 % du poids total de la charpente de la Tour Eiffel) sera supportée par 8 piles. La charpente reposera sur ses appuis définitifs fin juillet 2023.

Le premier semestre de 2024 sera consacré à la mise en œuvre des équipements (étanchéité, garde-corps, équipements divers et éclairage) et à la réalisation des essais de l’ouvrage. La perspective de sa mise en service est attendue en juin 2024.

Parallèlement, les travaux de voirie vont démarrer en février rive droite afin de réaliser l’ensemble des aménagements routiers et paysagers. Cette phase doit durer 1 an. Côté rive gauche, les travaux ont permis d’établir le carrefour de raccordement au pont depuis les voies le long de la Garonne. La trémie passant sous la tête de pont et les voies d’accès vers le boulevard Jean-Jacques Bosc. Un important programme de plantation et de végétalisation est également en cours. Plus de 1 100 arbres seront plantés aux abords rive gauche et rive droite du pont.

Un pont nouvelle génération

Le pont Simone-Veil incarne une nouvelle approche de franchissement de la Garonne, entre Bordeaux, Bègles et Floirac. Ouvrage d’art, lien entre les deux rives, lieu de passage pour tous les modes de transport ce sera aussi un lieu de vie pour les piétons avec des espaces arborés et apaisés.

Pour la partie circulation, le pont aura deux voies réservées exclusivement aux transports en commun. Les véhicules légers et points lourds auront deux fois deux voies dédiées. Deux pistes cyclables traverseront le pont. Elles s’intégreront au Réseau Express Vélo (ReVE), 14 itinéraires (272km) de voies cyclables larges, sécurisées et dotés d’un jalonnement spécifique. L’itinéraire empruntant le pont réalisera une boucle complète de la Métropole empruntant les boulevards. Il permettra également de relier Villenave d’Ornon à Saint-Louis de Montferrand.

L’originalité du projet se trouve surtout dans la création d’un espace public majeur, une plate-forme urbaine qui s’étend au-dessus de la Garonne grâce à un élargissement de près de 20 mètres de l’espace affecté aux piétons et deux roues.

Ce Pont accompagne la mutation de deux quartiers avec de grandes réalisations. Celui de Bordeaux-Euratlantique (en rives droite et gauche), de l’Arkea Arena (rive droite). Côté Bègles, le pont s’inscrira dans le projet d’aménagement Bègles Garonne en phase de concertation jusqu’au 30 septembre 2023.

Actualités

Voir toutes les actualités