Plan de soutien métropolitain à l'économie de proximité

Mis à jour le 29 mars 2021

Les mesures mises en place par Bordeaux Métropole pour soutenir l'économie de proximité.

Le Conseil métropolitain du 18 mars 2021 a validé 2 étapes concernant les aides aux acteurs économiques de proximité :

-Aide d’urgence : prolongation des fonds Loyers et Trésorerie pour le mois d’avril, mai et juin 2021. Les dossiers pourront être déposés à compter du 16 avril sur le guichet unique de la CCI : fondsurgencebordeauxmetropole.fr

-Mise en œuvre d’un plan de relance à travers la possibilité pour les TPE et les associations jusqu’à 10 salariés, ressortissants des chambres de commerce et chambre des métiers, et pour toutes les entreprises et associations de l’ ESS de bénéficier d’un diagnostic gratuit par la CCI, la CMA ou la CRESS afin d’adapter leur activité aux enjeux du numérique (site internet, réseaux sociaux, équipement…), de la transition écologique ou pour faire évoluer leur stratégie commerciale ou leur point de vente. 

Plus d’informations et inscriptions : http://aidetransformationecobordeauxmetropole.fr/

Faisant suite aux mesures de reconfinement décrétées par l’État le 29 octobre 2020 et à la situation très difficile que traverse le monde économique et associatif de notre territoire, Bordeaux Métropole a décidé d’agir vite en mettant en place un plan de soutien à l’économie de proximité.

Précédemment, un premier plan de soutien d’urgence métropolitain (11 mai au 31 juillet 2020) a été destiné aux Très Petites Entreprises ( TPE) de 0 à 9 salariés et aux associations particulièrement impactées par la crise sanitaire.

Lors du Conseil métropolitain du 29 janvier 2021, de nouveaux critères et une prolongation de certaines aides ont été votés.

Que vous ayez ou non déjà déposé un dossier, vous pouvez demander ou redemander une aide.

fondsurgencebordeauxmetropole.fr

Premier volet : un plan d’urgence immédiat 

  • Fonds de soutien à la trésorerie : 10M€
  • Fonds d’aide d’urgence à la digitalisation des entreprises et associations : 6,5M€
  • Fonds d’aide aux loyers : 1,3M€

Télécharger le tableau des aides

Fonds de soutien à la trésorerie

Fonds d’aide d’urgence à la digitalisation des commerces et artisans

Fonds d'aide aux loyers

Période de référence

Janvier, février, mars 2021

Novembre, décembre 2020

Janvier, février, mars 2021

Dépôt des demandes

A partir du 8 février 2021

Ce fonds est clos depuis le 1er mars 2021

A partir du 8 février 2021

Bénéficiaires

Entreprises et associations n’ayant pas bénéficié du fonds de solidarité de l’État (dont les jeunes entreprises créées depuis le 1er décembre 2019).

Entreprises et associations fermées administrativement sans discontinuité depuis le mois de novembre 2020, conformément à l’annexe 1 du décret 202-757 du 20 juin modifié par décret du 2 novembre 2020.

Commerçants, artisans, petites entreprises fermées administrativement par le décret du 29 octobre 2020 et inclus dans la liste des codes NAF éligibles

Entreprises et associations fermées administrativement conformément à l’annexe 1 du décret 202-757 du 20 juin modifié par décret du 2 novembre 2020.

Critères d'attribution

  • Avoir son siège social ou un établissement sur une des 28 communes de la métropole.
  • Entreprises ayant entre 0 et 9 salariés ETP et associations de 11 à 20 salariés (hors contrat aidé et d’insertion).
  • Avoir subi une perte de chiffre d’affaire de plus de 30% et de moins de 50%, sur les mois de janvier, février et mars 2021 par rapport aux mois de janvier, février et mars 2019 ou 2020.
  • Avoir son siège social ou un établissement sur une des 28 communes de la métropole.
  • Entreprises ayant entre 0 et 30 salariés ETP et associations de 11 à 30 salariés (hors contrats aidés et d’insertion).
  • Aucune perte de chiffre d’affaires n’est à justifier.
  • Avoir son siège social sur une des 28 communes de la métropole
  • Avoir fait l’objet d’une fermeture administrative.
  • Avoir engagé entre le 1er novembre et le 31 décembre 2020 des dépenses en équipements, en achats de prestations pour augmenter sa visibilité, en investissement matériel numérique, en adhésion à une marketplace, etc.

Consulter la liste des dépenses éligibles

  • Avoir contracté un bail commercial classique sur une des 28 communes de la métropole pour l’exercice de l’activité principale de son entreprise.
  • Loyers éligibles : janvier, février et mars 2021.
  • L’aide exclut la prise en charge des charges locatives, impôts et charges inhérentes à l’exploitation du local professionnel.

Montant de l’aide

  • 1 500 € par entreprise et association + 500 € par emploi ETP (aide plafonnée à 6 000 €/entreprise et 10 000 €/association.
  • Aide forfaitaire de 1 000 € pour les jeunes entreprises créées depuis le 01/12/2019.
  • Aide mensuelle, renouvelable sur les mois de janvier, février et mars 2021
  • Aide subsidiaire à celle de l’État
  • Aide cumulable avec les deux autres dispositifs Bordeaux Métropole.
  • 1 500 € + 500 € par emploi ETP (aide plafonnée à 6 000 € / entreprise et 10 000 € / association.
  • Aide forfaitaire de 1 000 € pour les jeunes entreprises créées depuis le 01/12/2019.
  • Versés une seule fois au titre du trimestre par entreprise et association.
  • Aide cumulable avec les aides de l’État et de la Région et avec les 2 autres dispositifs de Bordeaux Métropole.
  • 1 500 € maximum sur facture des dépenses sur la base d’un montant de dépenses éligibles de 1 875 € HT.
  • Aide cumulable avec les 2 autres dispositifs de Bordeaux Métropole.
  • Plafonné en fonction du nombre de salariés de l’entreprise ou de l’association :
    • de 0 à 9 salariés : plafond fixé à 500 € par mois de fermeture
    • de 10 à 49 salariés : plafond fixé à 750 € par mois de fermeture
    • 50 salariés et plus : plafond fixé à 1 000 € par mois de fermeture.
  • L’aide sera versée en une seule fois par anticipation pour les mois de janvier, février et mars 2021. Pour les entreprises dont la fermeture interviendrait dans le courant du 1er trimestre, l’aide sera proratisée en fonction du nombre de mois de fermeture, et sera versée en une seule fois.
  • Aide cumulable avec les 2 autres dispositifs de Bordeaux Métropole.

Je demande cette aide

fondsurgencebordeauxmetropole.fr

Contacts

Obtenir plus d'informations sur les aides

CCI : fondscovidbxmetro@bordeauxgironde.cci.fr

CMA :  soutien-covid19@cm-bordeaux.fr

CRESSbordeaux@cress-na.org

Plateforme de crise de la CCIBG : 05 56 79 50 00

Des aides en faveur des acteurs du tourisme : 2,6 M€

  • Taxe de séjour, une aide provisoire à la trésorerie sous forme de différé de reversement : 2,6M€

Différé de reversement de la taxe de séjour collectée par les hébergeurs auprès des touristes

Bénéficiaires

Etablissements collecteurs de la taxe de séjour

Dispositif

Différé de reversement jusqu’au 30 juin 2021 pour les taxes de séjour collectées au cours du dernier trimestre 2019, de l’ensemble de l’année 2020 et du premier trimestre 2021.

Différé de reversement jusqu’au 31 janvier 2022 pour les taxes de séjour collectées au cours des 2nd, 3ème et 4ème trimestres 2021.

Montant aide

Représente un montant de 2,65M€ pour Bordeaux Métropole

Je demande cette aide

taxedesejour.bordeaux-metropole.fr

Téléchargez au format PDF :

Récapitulatif des aides d'urgences de la Métropole, de la Région et de l'Etat

Deuxième volet : un soutien à la consommation

Soutien au développement d’une plateforme de vente en ligne territorialisée en lien avec la CCIBG : 100k€

La plateforme mavillemonshopping.fr, développée par une filiale du groupe La Poste est mise à la disposition des commerçants girondins à partir du 1e décembre afin qu’ils puissent créer leur propre boutique en ligne sur un support numérique simple.

Un tarif préférentiel a été négocié avec la plateforme et elle possède l’avantage d’être sans abonnement avec une offre de livraison et des frais de commission négociés : mavillemonshopping.fr/fr/devenir-commercant

Pour en savoir plus :

https://bordeauxgironde.cci.fr/Votre-CCI/Suivre-nos-actions/Actualites/mavillemonshopping-la-marketplace-pour-le-commerce-girondin

Pour acheter sur la plateforme :

www.mavillemonshopping.fr

Soutien à la consommation des plus vulnérables : 5,2M€

L’ « Aide conso Bordeaux Métropole » d’un montant de 50 € par personne composant le ménage (plafonnée à 600 € par foyer) a été allouée via la CAF. Elle a été versée automatiquement et sans démarche nécessaire en une seule fois sur le compte de 67000 foyers très modestes en décembre 2020 (en fonction du quotient familial fiscal).

Campagne massive de communication pour encourager l’achat local de proximité : 60K€

Bordeaux Métropole souhaite encourage chacun à acheter dans les commerces de proximité des 28 communes de la métropole. Elle mobilise ses supports habituels : tramway, station, réseau d’affichage, réseaux sociaux, achat d’espaces presse, etc.

> Pour participer à cette campagne téléchargez le kit de communication "Achetons local" (Fichier Zip 2 Mo - Contenant des documents Pdf et Gif)

En complément retrouvez les initiatives communales

Les initiatives des communes de la Métropole

Cellule TPE - Un guichet unique pour répondre aux questions pratiques

La Ville de Bordeaux a pris l'initiative de la création d'un guichet unique afin d'écouter, d'informer et d'orienter les indépendants sur l'accès aux aides auxquelles ils peuvent prétendre.
Cette cellule d'aide aux TPE (Très Petites Entreprises) permet d'améliorer la coordination et de faciliter l'accès des entreprises aux différentes aides proposées par la Métropole, la Région et l'Etat et lorsque c'est nécessaire, elle propose un diagnostic approfondi.

Les entrepreneurs et commerçants peuvent contacter cette cellule par courriel :

bordeaux@celluletpe.fr

Troisième volet : un plan de soutien à moyen terme

En complément de ces premières initiatives, Bordeaux Métropole met en place un plan de soutien à moyen terme de 56,4 millions d’euros.

Accompagnement à la transition des TPE en matière numérique, commerciale ou écologique : 4,4M€

Ce dispositif sera mené en partenariat avec la CCI, la CMA et la CRESS. L’objectif est d’accompagner 1200 entreprises dont 200 de l’économie sociale et solidaire en 2021 et 2022.

Soutien à l’économie et offres culturelles : 2M€

Bordeaux Métropole souhaite renforcer et adapter ses interventions en matière culturelle en soutien aux acteurs culturels. Une enveloppe de 2 M€ dont 1 M€ en fonctionnement (sur 2021) et 1 M€ en investissement (sur 2021 et 2022) permettra une mise en œuvre de ces actions.

L’objectif est de faire en sorte que la production et la création artistique puissent se poursuivre alors que l’ensemble des structures de diffusion sont paralysées jusqu’à nouvel ordre en raison des mesures sanitaires.

Les mesures de soutien à l’économie culturelle prennent 3 formes :

  • Le soutien à la création et à la production : commande d’art public 1% culturel pour 1 M € sur plusieurs exercices, production artistique, en lien notamment avec l’Iddac et l’Oara 200 K€ en 2021,
  • Le soutien à la diffusion via une programmation enrichie de l’été métropolitain (et un renfort du soutien métropolitain à la programmation culturelle des territoires, 500 K€ soit 170 K€ en plus en 2021),
  • Le soutien à l’économie culturelle des territoires en lien avec les communes (en lien avec les théâtres, cinémas…) grâce à un fonds de 400 K€.

Augmentation de la commande publique : 50M€

Dans le cadre des budgets 2021 et 2022, l’augmentation sera déclinée dans les prochains documents budgétaires avec une augmentation de 25 M€ par an soit 5 % de plus. A noter que 450 M€ d’investissements par an seront maintenus et ce malgré le contexte de crise économique et sanitaire.

Bordeaux Métropole prévoit aussi le renforcement de l’allotissement des appels d’offres, la mise en œuvre du critère carbone, la montée en puissance de la commande publique innovante pour faciliter l’accès aux marchés publics des PME locales.

Répondre à un marché public

En complément du plan de soutien à l’économie de proximité voté par en conseil métropolitain le 27 novembre 2020, Bordeaux Métropole met en place un plan de relance à destination des entreprises sans salarié et des associations des quartiers politique de la ville (QPV) et des quartiers de veille active (QVA).

Ce plan se décline en 5 actions et est réalisé en partenariat avec la Conciergerie solidaire et les organismes de micro-crédit suivants : l’Adie, Initiative Gironde, France Active Aquitaine et la Caisse Sociale de Développement Local.

En savoir plus

Pour aller plus loin

En parallèle de ce plan de relance, Bordeaux Métropole s’engage pour réduire la consommation d’énergie des bâtiments tertiaires à travers notamment la mise en œuvre de son « plan d’action pour un territoire durable à haute qualité de vie ».

Plusieurs actions sont mises en place dans ce cadre-là :

  • Une charte d’engagement Climat-énergie-volet tertiaire : elle est ouverte à la signature de tous les acteurs publics ou privés du secteur tertiaire.
  • Un appel à candidatures auprès des entreprises du territoire métropolitain désireuses de réduire leurs consommations d’énergie et d’améliorer le confort de leurs salariés.

En savoir plus

Liens et contacts utiles

Sur le plan national

  • Le site internet du Ministère de l’économie, des finances et de la relance :
    economie.gouv.fr/covid19-soutien-entreprises
  • La foire aux questions associée :
    faq-mesures-soutien-economiques
  • Le site internet du Secrétariat d’État chargé de l’Économie sociale, solidaire et responsable
    urgence-ess.fr
  • Guide en ligne pour aider et orienter les entreprises selon leur situation géographique, leur activité ou le type d’aides recherché :
    les-aides.fr
  • Les principaux guides mis à disposition par le gouvernement :

Guide à destination des entreprises industrielles 

Synthèse des mesures en faveur des structures de l’ESS

Sur le plan régional

Sur le plan local

  • La Chambre de Commerce et d’Industrie Bordeaux Gironde a réactivé sa cellule d’écoute et répond à vos questions
  • La Chambre des métiers et de l’artisanat de la Gironde répond à vos questions :
  • La chambre d’agriculture répond à vos questions grâce à un numéro spécial Info Entreprises Covid :
    • Par téléphone : 05 56 79 64 38
  • La chambre régionale de l'économie sociale et solidaire répond à vos questions : bordeaux@cress-na.org

Codes NAF – Fonds d’aide à la digitalisation

Sont éligibles les entreprises/associations dont les activités relèvent des codes NAF suivant :

4761Z - Commerce de détail de livres en magasin spécialisé

4763Z - Commerce de détail d'enregistrements musicaux et vidéo en magasin spécialisé

4764Z - Commerce de détail d'articles de sport en magasin spécialisé

4765Z - Commerce de détail de jeux et jouets en magasin spécialisé

4771Z - Commerce de détail d'habillement en magasin spécialisé

4772A - Commerce de détail de la chaussure

4772B - Commerce de détail de maroquinerie et d'articles de voyage

4776Z - Commerce de détail de fleurs, plantes, graines, engrais, animaux de compagnie et aliments pour ces animaux en magasin spécialisé

4777Z - Commerce de détail d'articles d'horlogerie et de bijouterie en magasin spécialisé

7420Z - Activités photographiques

7722Z - Location de vidéocassettes et disques vidéo

8810A - Aide à domicile

9602A – Coiffure

9602B - Soins de beauté

9604Z - Entretien corporel

5510Z - Hôtels et hébergement similaire

5520Z - Hébergement touristique et autre hébergement de courte durée

5530Z - Terrains de camping et parcs pour caravanes ou véhicules de loisirs

5590Z - Autres hébergements

5610A - Restauration traditionnelle

5610B - Cafétérias et autres libres-services

5610C - Restauration de type rapide

5621Z - Services des traiteurs

5629A - Restauration collective sous contrat

5629B - Autres services de restauration n.c.a.

5630Z - Débits de boissons

9312Z – Club de sport

Et toutes autres activités commerciales fermées administrativement et non listées ci-dessus.

Dépenses éligibles - Aide à la digitalisation

Seules sont éligibles les dépenses engagées par l’entreprise/association pour :

  • Les dépenses de création, développement et référencement de sites internet ;
  • L’achat de prestations pour augmenter sa visibilité sur internet ;
  • Les dépenses de formation pour développer sa présence sur internet ;
  • Les abonnements à des plates-formes de vente en ligne (marketplace) ou à des sites-vitrines ;
  • L’achat de matériels informatiques, de logiciels ;
  • L’achat de caisses enregistreuses connectées et de terminaux de paiement ;
  • Prestation de photographes professionnels pour la mise en ligne et la vente de des articles ;  
  • Les frais de livraison des commandes effectuées en ligne du 1er novembre au 31 décembre 2020 par la clientèle et assurées par des prestataires spécialisés dans la livraison de marchandises ;

Les factures présentées devront avoir été acquittées par l’entreprise entre le 1er novembre 2020 et le 31 décembre 2020.

Publications & Documents

Document Format / Poids
Récapitulatif des aides d'urgences aux entreprises et aux associations

Récapitulatif des aides d'urgences aux entreprises et aux associations

Pdf / 166 Ko

Publié le 01/02/2021

Actualités

Voir toutes les actualités