Les travaux de la piscine Fongravey lancés

Mis à jour le 19 mai 2022

La Métropole poursuit la mise en œuvre de son plan piscine avec le lancement des travaux de la piscine intercommunale de Fongravey, entre les communes de Blanquefort et Parempuyre. L’achèvement du chantier est prévu fin 2023.

(c) Moon safari

25 mètres de long, 5 lignes d’eau, un bassin d’apprentissage, une pataugeoire pour les plus petits… située à la lisière du parc de Fongravey, la future piscine intercommunale s’insère parfaitement dans un site remarquable de 10 hectares. Ce prochain équipement va combler un déficit de piscine au nord du territoire.

Actuellement, la Métropole compte 22 piscines dont une universitaire. Une très grande majorité a été construite avant 1977, notamment dans le cadre de la mise en œuvre du plan national "1 000 piscines" défini à la fin des années 60.

Ces équipements sont aujourd’hui vieillissants et ne répondent plus, pour un certain nombre d’entre eux, aux normes d’hygiène et de sécurité, ni aux attentes nouvelles du public qui se multiplient : apprentissage de la natation pour les élèves, pratique du sport pour les clubs et les associations sportives, développement des activités de loisirs et bien-être pour les particuliers.

Mise en œuvre du Plan Piscines par la Métropole

Consciente de la carence et de la vétusté des bassins sur son territoire, la Métropole a adopté un "Plan Piscines" pour accompagner financièrement les communes sur des projets de construction, de rénovation ou d’extension d’équipements aquatiques afin de résoudre la problématique des piscines à l’échelle de la Métropole.

Ce "Plan piscines" déployé sur plusieurs années va rendre l’apprentissage de la natation accessible à tous grâce à des bassins d’apprentissage ou des créneaux horaires dédiés. Il va également garantir un maillage cohérent pour l’ensemble des habitants et répondre au déficit de surface de plan d’eau sur le territoire métropolitain.

11 projets pour le Plan Piscines

En mars 2017, onze projets ont pu être identifiés (8 constructions nouvelles et trois rénovations ou reconstructions). Depuis l’adoption de ce dispositif, deux nouveaux équipements ont été livrés en 2019 : la piscine Alain Bernard à Ambarès-et-Lagrave et la piscine intercommunale du Pinsan de Eysines/Le Haillan.

Les travaux du stade nautique métropolitain à Mérignac doivent se terminer à la fin de l’année pour une ouverture en décembre 2022. La rénovation du stade nautique Henri Deschamps à Talence, ainsi que la piscine du Loret à Cenon ont démarré en 2022 pour une ouverture en 2023. Les travaux de la piscine Galin à Bordeaux quant à eux touchent à leur fin. Enfin, la construction d’une nouvelle piscine à Pessac, la rénovation de la piscine du Bouscat et la construction d’un centre aqualudique à Bruges sont à venir.

Afin de répondre aux besoins urgents de surfaces de plans d’eau, le "Plan piscines" a été complété, en janvier 2021, d’un soutien complémentaire aux communes, cumulable avec le dispositif existant, pour transformer les bassins d’été extérieurs en bassins nordiques accessibles toute l’année. Un accompagnement est également proposé aux communes afin d’optimiser les créneaux d’ouverture de leurs équipements grâce à l’installation d’équipements plus modernes, plus économes et plus robustes pour un fonctionnement à plein régime de leurs piscines.

Actualités

Voir toutes les actualités