Alerte info

Incendie Sud Gironde et Nord des Landes, restriction des consommations d'eau... Ayez les bons réflexes.

+ d'informations

Faites avancer la science en observant la nature

Mis à jour le 5 août 2022

Observer pour son plaisir, c’est bien… mais observer et en faire profiter la communauté scientifique, c’est mieux ! Alors partez en safari photo près de chez vous pour explorer votre environnement.
Fleure violette et abeille (c) JB Menges Bordeaux Métropole

En partenariat avec l’Université de Bordeaux et l’association Cistude Nature, Bordeaux Métropole dans le cadre de son plan d’actions Biodiver'Cité lance deux campagnes de recensement des espèces sur notre territoire : les insectes pollinisateurs et la Tarente de Maurétanie.

Plus communément appelées les sciences participatives, ces campagnes permettent aux citoyens de contribuer à des projets de recherche et de connaissance.

Pourquoi les observer ?

Les insectes pollinisateurs transportent le pollen d'une fleur à l’autre et assurent ainsi la pollinisation de nombreux végétaux. La pollinisation est indispensable à la survie de la majorité des plantes à fleurs, à l’agriculture et, plus largement, à l’équilibre des écosystèmes. Mieux connaitre leurs besoins, leur diversité et leur répartition permettront de mieux les protéger.

La Tarente de Maurétanie est un gecko récemment installé sur le territoire de Bordeaux Métropole. Elle est présente sur l’ensemble du pourtour méditerranéen depuis la côte catalane jusqu’à la frontière italienne. A la faveur du changement climatique et grâce à ses capacités d’escalade incomparables, le reptile s’installe progressivement dans le sud-ouest de la France. Elle constitue donc un très bon indicateur du changement climatique et de son effet sur la biodiversité.

Comment faire pour participer ?

Contribuez à faire avancer la science en participant à leur observation. Suivez les insectes pollinisateurs, photographiez-les et partagez vos découvertes sur le site dédié.

Vous n’êtes pas très fleur ?

Partez sur les traces de la Tarente de Maurétanie, autrement appelée gecko et dites-nous tout de vos observations.

Mieux connaitre la biodiversité, c’est mieux la protéger !

Actualités

Voir toutes les actualités