Partager sur facebook Partager sur twitter Imprimer la page Enregistrer la page en document PDF

Deux nouveaux groupes scolaires en 2021 aux Bassins à flot à énergie positive

Mis à jour le 7 septembre 2020

Au sein du quartier des Bassins à flot à Bordeaux, deux groupes scolaires viendront début 2021 en remplacement des groupes scolaires provisoires.
Bassins  à Flot - Groupe scolaire (c) BDM Architectes

Groupe scolaire Jean-Jacques SEMPE (à l’angle de la rue de la rue Bourbon et de la sente Canis)

  • 2 858 m²
  • 5 classes de maternelles
  • 9 classes élémentaires
  • un centre de loisirs de 60 enfants

Groupe scolaire de Bacalan (entre la rue Delbos et la rue Ouagadougou)

  • 3 040 m²
  • 6 classes de maternelles
  • 10 classes élémentaires
  • un centre de loisirs de 70 enfants

Groupes scolaires

Pour la première opération de construction d’équipements publics scolaires au sein du quartier, les groupes scolaires Sempé et Bacalan constitueront des espaces de référence dans le domaine de l’efficacité énergétique.

C’est pourquoi ils bénéficient de 3 millions d’euros de subvention au titre du Programme d’investissements d’avenir Ville de demain - EcoCité. L’objectif de ce financement est d’expérimenter l’intégration d’un niveau de performance énergétique élevé : bâtiment à énergie positive (BEPOS).

Le bâtiment visera à minimiser les consommations au niveau du chauffage, éclairage, ventilation, auxiliaires et eau chaude solaire, sera raccordé au réseau de chaleur urbain et produira de l’énergie via des panneaux solaires photovoltaïques. Les usagers occuperont une place importante dans l’atteinte des objectifs et seront formés aux gestes responsables.

Le projet des deux écoles a été conçu pour maximiser les mutualisations et pour être ouvert sur le quartier, les associations et parents d’élèves afin d’optimiser l’espace dans la ville et diminuer les coûts d’exploitation.

Cela passe par la mutualisation des cantines, salles polyvalentes, bibliothèques, jardins pédagogiques, locaux administratifs, salle à vocation culturelle.

Ces principes de mutualisation ont vocation à devenir systématiques au sein des écoles de la ville de Bordeaux et de Bordeaux Métropole.   

  • Maitre d’ouvrage : Bordeaux Métropole
  • Coût des projets : 27 millions d’euros HT
  • Financeurs : Bordeaux Métropole, ville de Bordeaux, Etat – Banque des territoires (EcoCité)
  • Architectes :
    • Pour le groupe scolaire Jean-Jacques SEMPE : BPM Architectes
    • Pour le groupe scolaire de Bacalan : Patriarche Architectes

Actualités

Voir toutes les actualités