Dehors, on trie aussi !

Mis à jour le 29 septembre 2022

Promeneurs, pique-niqueurs, vous pouvez désormais trier vos déchets sur les quais de Bordeaux rive gauche, entre le Conservatoire et le pont Chaban-Delmas ! La Métropole vient en effet d’installer 192 poubelles de tri à titre expérimental, pour ancrer les bonnes pratiques avant la mise en place officielle du tri sur la voie publique le 1er janvier 2025.
Calèche avec cheval

Les chiffres parlent d’eux même : 6% des emballages ménagers sont jetés en France dans des lieux publics sans solution de tri ou de recyclage, soit l’équivalent de 300 000 tonnes par an. Un chiffre en hausse avec le changement des modes de consommation des Français et le développement de la vente à emporter. 

Trier, collecter et sensibiliser

Bordeaux Métropole et la Ville de Bordeaux souhaitent apporter des solutions pour recycler les emballages et les papiers sur la voie publique notamment sur les quais de Bordeaux, lieu particulièrement fréquenté.
Pour cela, 192 poubelles de tri sont installées sur les quais entre le Conservatoire Jacques- Thibaud et le pont Jacques-Chaban-Delmas. Une équipe d’ambassadeurs du tri va à la rencontre des promeneurs pour leur parler du tri et du recyclage des emballages et papiers. La sensibilisation se déroule tous les jours jusqu’à fin octobre de 11h à 20h puis les mercredi, samedi, et dimanche de 11h à 18h de novembre. Enfin, une collecte en calèche est en place depuis cet été : les Bordelais sont invités à faire un tour avec un animateur pour évoquer le dispositif. A noter que ce dispositif s’inscrit dans la continuité des opérations de sensibilisation « La Garonne commence ici » menées depuis plusieurs années par L’Eau Bordeaux Métropole et ses partenaires, sur les quais de Bordeaux notamment mais aussi dans différents centres-villes de l’agglomération pour sensibiliser les habitants et touristes au fait qu’un déchet jeté par terre et un déchet qui risque de se retrouver en Garonne ou de générer des micropolluants en se désagrégeant dans le réseau d’assainissement métropolitain.

Etudier et quantifier l’impact du tri sur la voie publique

En partenariat avec l' ADEME et CITEO (qui a pour mission de réduire l’impact environnemental des emballages et des papiers), Bordeaux Métropole teste également un dispositif qui cherche à quantifier et qualifier les déchets jonchant sol des quais : type de déchets (mégots, canettes, bouteilles, papiers…) ; zones les plus touchées ; jours et heures auxquels les dépôts sont les plus conséquents…
Les retours d’expérience de cette expérimentation seront particulièrement utiles pour optimiser le nombre et l’emplacement des poubelles, leur fréquence de collecte ou autre dans la perspective de la généralisation du tri dans l’espace public, rendue obligatoire au 1er janvier 2025.

Une politique de réduction des déchets volontariste

Cette expérimentation entre pleinement dans le cadre du plan stratégique de prévention et de valorisation des déchets voté en mars dernier et confirme l’ambition de Bordeaux Métropole d’atteindre une réduction de 15% des déchets ménagers par habitant et par an d’ici 2030, et une valorisation de 65% des déchets recyclables d’ici 2035.
Bordeaux Métropole incite d’ores et déjà ses habitants à réduire et valoriser davantage leurs déchets et les accompagne en mettant en place des actions indispensables à la réussite de ce changement : compostage, broyage, simplification des consignes de tri à compter du 1er janvier 2023, date à laquelle tous les emballages et les papiers se trieront, sans exception.

Actualités

Voir toutes les actualités