Partager sur facebook Partager sur twitter Imprimer la page Enregistrer la page en document PDF

Îlots de chaleur et de fraîcheur urbains

Mis à jour le 2 mai 2018

Le réchauffement climatique est confirmé sur le territoire depuis les années 80. Bordeaux Métropole a réalisé une étude pour identifier les îlots de chaleur urbains ( IFU) et îlots de fraîcheur urbains ( ICU) et préconiser des aménagements.

Les ICU se manifestent par une augmentation relative des températures, par rapport à la périphérie urbaine, mais aussi par des teneurs en polluants plus élevées.

Ils se caractérisent par des lieux sans végétation, incapables d'évapotranspirer l'eau.

Les principales sources des îlots de chaleurs sont : 

  • les toitures de couleur foncée,
  • les parkings et places minérales,
  • les routes et rues non arborées,
  • la gare avec les voies ferrées, les quais,
  • les zones industrielles ou d'activité commerciale,
  • les friches et champs secs 

Les ICU ont des conséquences sur la santé (problèmes respiratoires) et participent à l’aggravation de crises sanitaires lorsqu’ils sont combinés à des épisodes caniculaires. Ces épisodes vont se multiplier dans les prochaines années, d’où l’importance d’engager urgemment des mesures de lutte contre les ICU.

L’étude a consisté à identifier et caractériser les ICU et les IFU sur la Métropole, grâce à des données climatologiques, à la télédétection spatiale et à la réalisation d’une campagne de mesures durant l’été 2014.

Des sites pilotes étudiés

Huit sites pilotes ont également été sélectionnés afin d’approfondir la démarche au travers de cas concrets :

  • Le Taillan-Médoc : Place Charles-de-Gaulle
  • Pessac : centre ville + pôle intermodal
  • Le Bouscat : Îlot Renault
  • Mérignac : Place Charles-de-Gaulle
  • Talence : Place Alcalade-Henares
  • Saint-Médard-en-Jalles : École primaire Montaigne
  • Bègles : Centre commercial Rives-d'Arcins

Des préconisations ont été proposées au travers de 34 fiches actions. Ces mesures, curatives et préventives, portent sur la place de la végétation et de l’eau en ville, ainsi que sur l’aménagement, l’architecture... A ce jour, les fiches actions sont en cours de mise en application, avec les directions de la Métropole concernées.

A terme, les préconisations devront être prises en compte dans tout projet d’aménagement.

Bordeaux Métropole a décidé de prolonger cette étude en expérimentant, en 2015 et 2016, la mise en œuvre d’îlots de fraîcheur urbains au sein d’une Zone d’Aménagement Concertée ( Zac) en cours de création ( Zac du Tasta).

Création d'un outil de suivi

Un outil a été créé pour suivre l’impact prévisible des aménagements urbains sur les IFU / ICU.

Concrètement, deux scores compris entre 0 et 1 sont calculés (un pour l’état initial et un après réalisation des aménagements), montrant l’impact des aménagements sur le confort climatique et permettant d’orienter le choix des aménagements définitifs.

Outil de suivi des IFU et ICU

Principe de calcul : 9 tranches de températures, 1 coefficient de pondération par tranche (de 0 à 1)

L’objectif ultime de cet outil innovant et simple sera de pouvoir dialoguer avec les acteurs, notamment les aménageurs, et d’insister sur l’importance du choix des aménagements pour améliorer le confort estival des usagers.

Cartes des ICU

Carte des îlots de chaleur de la métropole

Carte des îlots de chaleur de la métropole

Carte des îlots de chaleur de Bordeaux

Carte des îlots de chaleur de Bordeaux

L'exposition

Visualisez les panneaux de l'exposition consacrée aux îlots de chaleur et de fraîcheur urbains.

Cliquez sur le symbole "+" pour augmenter la taille d'affichage.

Actualités

Voir toutes les actualités