Partager sur facebook Partager sur twitter Imprimer la page Enregistrer la page en document PDF

Cimetières et crématorium

Mis à jour le 21 juillet 2016

Bordeaux Métropole a créé deux Parcs cimetières intercommunaux dont l’environnement naturel a été maintenu ou aménagé pour offrir aux familles un cadre propice au recueillement et à l’apaisement.
Crématorium

Le Parc cimetière Rive droite

Avenue du Peyrou
33370 Artigues-près-Bordeaux
Tél 05 56 74 21 69
Fax 05 56 31 72 15
parcs-cimetieres@bordeaux-metropole.fr

Heures d'ouverture

Dernière entrée autorisée sur le parc un quart d’heure avant la fermeture.

Horaires d'été (1er avril au 31 septembre)

  • lundi au samedi : 8h15 - 18h
  • dimanches et jours féries : 9h - 18h

Horaires d'hiver (1er octobre au 31 mars)

  • lundi au samedi : 8h15 - 17h30
  • dimanches et jours féries : 9h - 17h30

Heures d'ouverture des bureaux administratifs

  • 8h15 - 11h45
  • 13h45 - 17h

S'y rendre

En voiture
Sortie 26 (N89 - A89 : Libourne - Périgueux), puis N89 direction Libourne, sortie 1 Artigues
En transports en commun
Ligne bus n°67, arrêt cimetière intercommunal

Le Parc cimetière – crématorium Rive gauche

Avenue du souvenir
33700 Mérignac
Tél 05 56 07 64 92
Fax 05 57 26 80 79
parcs-cimetieres@bordeaux-metropole.fr

Heures d'ouverture

Horaires d'été (1er avril au 31 septembre)

  • lundi au samedi : 8h15 - 18h
  • dimanches : 9h - 18h

Horaires d'hiver (1er octobre au 31 mars)

  • lundi au samedi : 8h15 - 17h30
  • dimanches et jours féries : 9h - 17h30

Heures d'ouverture des bureaux administratifs

  • lundi au vendredi : 8h15 - 17h
  • samedi : 8h45 - 12h15

S'y rendre

En voiture
Rocade, sortie 12 (Saint-Jean-d'Illac - Parc cimetière) puis suivre « crématorium »

En transports en commun
ligne bus n°30, arrêt  Mérignac cimetière intercommunal

Les installations

Le crématorium dispose de deux salles polyvalentes de 40 et 180 places, ouvertes et adaptées à tous les courants religieux et de pensées laïques.

Elles disposent de :

  • sonorisations pour les allocutions, prières et auditions musicales ;
  • dispositifs de visualisation de la mise à la flamme, qui peut être demandée par la famille ;
  • deux salons d'attente pour chaque salle de cérémonie.

Le devenir des cendres

Le défunt et sa famille peuvent opter pour :

  • l’inhumation de l’urne dans une sépulture familiale, caveau ou tombe en pleine terre (autorisation délivrée par le maire du lieu d’inhumation),
  • le dépôt des cendres dans un columbarium ou un caveau cinéraire au crématorium ou dans une autre nécropole
  • le scellement de l’urne sur une sépulture ;
  • la dispersion dans la Clairière du Souvenir du crématorium par les agents du Parc Cimetière, ou dans un autre cimetière ;
  • la dispersion en pleine nature (déclaration à faire à la mairie de la commune du lieu de dispersion et à la commune de naissance du défunt).

À noter : La loi du 19 décembre 2008 (n° 2008-1350) a considérablement modifié la législation en vigueur en conférant aux cendres un statut juridique afin que celles-ci soient traitées avec respect, dignité et décence.

Pour rappel, la dispersion sur la voie publique est strictement interdite. De plus, le dépôt de l’urne à domicile et/ou dans une propriété privée n’est plus autorisé par cette même réglementation.