Partager sur facebook Partager sur twitter Imprimer la page Enregistrer la page en document PDF

Accéder au très haut débit

Mis à jour le 1 septembre 2016

Les technologies du très haut débit

Sur le territoire de Bordeaux Métropole, le très haut débit est accessible selon deux technologies :

  • Le réseau câblé, qui est disponible sur une partie de 14 communes de la Métropole. Il offre des débits de 30 Mb/s à 1 Gb/s.
  • Le réseau fibre optique, qui est en cours de déploiement par les opérateurs privés sur tout le territoire métropolitain. Il offre des débits de 100 Mb/s à 1 Gb/s.

La différence entre ces deux technologies tient à ce que le réseau fibre optique va jusqu’à la prise, tandis que le réseau câblé est un réseau fibre mais à terminaison coaxiale (qui prend la forme d’un câble TV).

Le déploiement du très haut débit

Le réseau fibre optique dans les communes métropolitaines hors Bordeaux

Sur 27 communes de la Métropole (hors Bordeaux), la construction du réseau fibre optique est réalisée par un seul opérateur, Orange. Le réseau construit est ensuite ouvert à tous les autres opérateurs qui peuvent ainsi proposer leurs offres.

Sur cette zone moins dense, près de 220 000 prises fibres optiques sont en cours de déploiement par Orange. A mi 2016, plus du tiers des logements sont raccordables (éligibles à la fibre optique).

Le réseau fibre optique sur la ville de Bordeaux

La Ville de Bordeaux étant classée en « zone très dense », chaque opérateur a la possibilité de construire son propre réseau, même s’il vient en superposition de celui de ses concurrents.

L’ambition de la Métropole est d’atteindre 90% des logements raccordables à horizon fin 2017. A mi 2016, un tiers des logements est raccordable à la fibre optique sur Bordeaux.

Le réseau câblé très haut débit

Le réseau câblé de SFR/Numericable couvre partiellement 14 communes de la Métropole :

  • Bassens,
  • Bordeaux,
  • Bruges,
  • Carbon-Blanc,
  • Cenon,
  • Eysines,
  • Floirac,
  • Gradignan,
  • Le Bouscat,
  • Lormont,
  • Mérignac,
  • Pessac,
  • Talence,
  • Villenave d’Ornon.

A mi 2016, 21% des logements raccordés disposent d’un débit de 30 Mb/s et les 79% restant sont à 1 Gb/s.

Le rôle de Bordeaux Métropole

La Métropole jour un rôle de facilitateur, participe à la programmation des déploiements et suit leur mise en œuvre par l’opérateur. Ces actions se font notamment au travers de deux conventions de programmation et de suivi des déploiements signées avec Orange : une convention signée en 2013 pour la zone moins dense et une seconde convention signée en 2016 pour la Ville de Bordeaux.

Le très haut débit, à qui s’adresser

Il est possible de suivre l’avancement du déploiement du réseau très haut débit en fibre optique d’Orange à l’adresse :

reseaux.orange.fr/couverture-fibre

Il est possible de connaitre son éligibilité au réseau SFR/Numericable à l’adresse suivante :

sfr.fr/carte-couverture-reseau-sfr-fibre-optique

Si votre débit est inférieur à 2Mb/s et que vos perspectives d’éligibilité au très haut débit sont lointaines, vous pouvez solliciter une aide de la Métropole pour l’acquisition d’un kit de connexion à Internet par satellite :

Je souhaite des informations sur l'accès à internet au très haut débit pour les particuliers

Actualités

Voir toutes les actualités