Partager sur facebook Partager sur twitter Imprimer la page Enregistrer la page en document PDF

Les Fées

Mis à jour le 24 mars 2016

Station "Lagardette Bassens Carbon-Blanc" - 2013 - Antoine Dorotte

L'oeuvre

L’œuvre proposée par Antoine Dorotte fait directement référence au patrimoine industriel qui façonne les rives de l’estuaire. Pour la station La Gardette Bassens Carbon-Blanc, l'artiste a imaginé une monumentale sculpture en métal qui s'inspire des silhouettes des pylônes de lignes à haute tension, et les détourne. 
S’élevant à une hauteur de 10 mètres, elle est constituée de trois éléments inclinés dont deux prennent naissance dans le sol, tandis que le troisième s'appuie sur le petit local d'exploitation de la station de tramway. 
Leur surface extérieure est recouverte de plaques de zinc à la texture unique et aux motifs aléatoires, obtenus grâce à la technique artisanale de la gravure à l'aquatinte. 
Reliées entre elles par leur sommet, les trois structures métalliques se connectent dans une étrange ronde qui semble être en mouvement. La nuit venue, les éclairs bleutés qui parcourent cette couronne se font visibles et confèrent à l'ensemble une nouvelle dimension, pleine d'intrigue, de mystère et de magie, qui inquiète autant qu'elle fascine.

Bienveillantes gardiennes

Avec cette œuvre ambivalente, l'artiste s’attache à conjuguer les sentiments d’angoisse et d’espérance que les mythes du progrès et des techniques génèrent dans l’imaginaire collectif. 
Agissant comme un signal dans l'environnement urbain, Les fées jouent sur les notions de réseau, de flux d'énergie. Bienveillantes gardiennes, elles entrent ainsi en phase avec leur site d'implantation, plateforme de circulation humaine, au carrefour des communes de Bassens, Carbon-Blanc et Lormont.
Antoine Dorotte réactualise et interprète à sa façon une image née au siècle dernier, celle de la fée électricité, qu'il évoque jusque dans le titre de son œuvre. À la croisée du réel et du fantasme, de la science et de l’affabulation, elle puise ses référents dans la culture populaire, emprunte au cinéma fantastique, à la science-fiction, au rock et à la bande dessinée.
Réalisée avec Zébra3, l'oeuvre sera accompagnée par l’édition d’une bande dessinée de Winshluss co éditée par Zébra3, Les requins marteaux, et la galerie ACDC.

L'artiste

Antoine Dorotte est né en 1976 à Sens. Il vit et travaille à Paris, La Courneuve.

Artiste protéiforme, Antoine Dorotte produit des installations hybrides à la croisée du dessin, de la sculpture, mais aussi du cinéma et du film d’animation. D’une extrême minutie dans sa pratique de la gravure sur zinc, il s’approprie et détourne de ses conventions cette technique artisanale héritée de l’orfèvrerie. Jouant du mélange des genres et des sources, il étonne en élaborant une iconographie personnelle qui emprunte à la culture populaire et à la culture savante. Au cœur de son univers artistique à la fois poétique et étrange se trouvent l’image et sa portée symbolique, dont il se sert pour questionner la société contemporaine sur les notions de progrès et de mythe.
Antoine Dorotte

---------------------------------

Programme de commande d’œuvres d’art contemporain lié à la mise en service du tramway de l’agglomération. Œuvre réalisée par Bordeaux Métropole dans le cadre de la commande publique du Ministère de la Culture et de la Communication / Direction générale de la création artistique - Direction régionale des affaires culturelles d'Aquitaine

Actualités

Voir toutes les actualités