Partager sur facebook Partager sur twitter Imprimer la page Enregistrer la page en document PDF

30 secondes

Mis à jour le 24 mars 2016

2004 - Valérie Mréjen

L’œuvre

Une série de pièces sonores très courtes inspirées par les bribes de discussions que l'on peut écouter fortuitement dans les stations du tramway. Reprendre cette idée de phrases entendues derrière soi, échappées d'une conversation téléphonique, d'un aparté, ces extraits de confidences intimes dont on a l'impression qu'elles nous concernent un temps.
L'ensemble est à la fois précis et discret, il se fonde dans le décor et l'environnement sonore. Les modules sont diffusés de façon aléatoire.

L’artiste

On dirait que Valérie Mréjen opère par prélèvements à vif sur le réel. Dans les saynettes poétiques et ordinaires qu'elle écrit et met en forme dans des courts-métrages, des vidéos, des photographies, des bandes-son, des livres (Mon grand-père, 1999 ; L'Agrume, 2001; Eau Sauvage, 2004, Editions Allia), l'extrême banalité rivalise avec le ton distancié.
L'effet produit est paradoxal : le langage est rendu insignifiant et pourtant une place extraordinaire lui est assignée.

Valerie Mrejen

-------------------------

Programme de commande d’œuvres d’art contemporain lié à la mise en service du tramway de l’agglomération. Œuvre réalisée par Bordeaux Métropole dans le cadre de la commande publique du Ministère de la Culture et de la Communication / Direction générale de la création artistique - Direction régionale des affaires culturelles d'Aquitaine

Actualités

Voir toutes les actualités