Partager sur facebook Partager sur twitter Imprimer la page Enregistrer la page en document PDF

Refuges périurbains : les réservations sont ouvertes

Culture, Développement durable, Environnement, Patrimoine, Nature -
Communiqué de presse

Publié le 1 février 2018

Bordeaux Métropole a ouvert ce midi le calendrier de réservation des Refuges périurbains. Pour cette septième saison et comme les années précédentes, les inscriptions se font exclusivement en ligne, sur le site lesrefuges.bordeaux-metropole.fr/

Refuges périurbains : les réservations sont ouvertes

Bordeaux Métropole a ouvert ce midi le calendrier de réservation des Refuges périurbains. Pour cette septième saison et comme les années précédentes, les inscriptions se font exclusivement en ligne, sur le site lesrefuges.bordeaux-metropole.fr/.

Les dix Refuges existants pourront accueillir leurs premiers pensionnaires à compter du jeudi 1er mars : il s’agit de La Vouivre à Ambès, Les Guetteurs à Bègles, Le Tronc Creux à Pessac, La Belle Etoile à Floirac, Le Hamac à Gradignan, Le Nuage à Lormont, La Nuit Américaine à Bassens, Le Prisme à Ambarès-et-Lagrave, Neptunea sur les berges du Lac de Bordeaux et Le Haut-perché au Haillan. Précision importante, la famille des refuges s’agrandira cet été avec l’installation d’une nouvelle et dernière pièce, à Mérignac, sur les bords du plan d’eau Beaudésert. Cette ultime œuvre sera réalisée par les frères Chapuisat, artistes suisses.

Pour mémoire, les Refuges périurbains sont gratuits et ouverts au public, sept nuits sur sept, du 1er mars au 30 novembre. Toutes les démarches d’inscription et l’ensemble des informations pratiques permettant de préparer chaque nuitée sont à retrouver sur le site internet dédié. A noter aussi qu’il n’est pas possible de réserver au-delà du mois à venir : concrètement, cela signifie que les réservations pour le mois d’avril seront ouvertes le premier jour ouvré de mars, pour le mois de mai à partir du premier jour ouvré d’avril… On ne peut réserver plus d’une nuit par saison et par Refuge.

Par ailleurs, Bordeaux Métropole maintient son soutien aux structures sociales et sportives qui proposent des initiatives sociales-solidaires autour des Refuges périurbains, ou des projets d’itinérance à la découverte de la Métropole : 20 projets bénéficiant à près de 200 personnes ont été ainsi élaborés en 2017. Enfin, deux projets artistiques autour des Refuges, « Sur la piste des rêves » de la compagnie l'Espèce fabulatrice et « Listeners », les parcours sonores d’Eddie Ladoire/Unendliche Studio, seront mis en place au cours de cette année 2018.

Autour de 6 000  occupants en 2017

A la fois objets culturels et outils de valorisation du patrimoine naturel métropolitain, les Refuges périurbains ont été imaginés et conçus par Bruit du Frigo, en collaboration avec Zébra3. En 2017, près de 6 000 personnes y ont trouvé « refuge » contre 5 200 en 2016 et  3 400 en 2015, avec des taux de réservation proches de 100 % et un taux d’occupation à optimiser de 77 %. Ce projet est accompagné et financé par Bordeaux Métropole, avec la participation des communes hôtes.