Partager sur facebook Partager sur twitter Imprimer la page Enregistrer la page en document PDF

Les familles de la Métropole s’engagent pour le climat

Développement durable, Habitat, Eau et assainissement, Consommation d’énergie -
Communiqué de presse

Publié le 9 novembre 2017

Bordeaux Métropole s’engage à nouveau dans l’opération « Familles à énergie positive », qui se déroulera du 1er décembre 2017 au 30 avril 2018. Pour la troisième année consécutive, cette opération intéresse l’ensemble des habitants du territoire métropolitain.

Les familles de la Métropole s’engagent pour le climat

Bordeaux Métropole s’engage à nouveau dans l’opération « Familles à énergie positive », qui se déroulera du 1er décembre 2017 au 30 avril 2018. Pour la troisième année consécutive, cette opération intéresse l’ensemble des habitants du territoire métropolitain. Ce dispositif a été présenté aujourd’hui par Mme Anne Walryck, vice-présidente de Bordeaux Métropole chargée du Développement durable, conseillère municipale déléguée auprès du maire de Bordeaux pour la coordination des politiques de la ville sur le développement durable et les déplacements doux, et M. Lionel Poitevin, Directeur régional de l'ADEME Nouvelle-Aquitaine, en présence de Delphine Vignaud, conseillère info énergie à l’association CLCV et des représentants de familles déjà engagées dans ce défi.

« Familles à énergie positive » mode d’emploi.Le concours « Familles à énergie positive » propose à chacun de participer à un nécessaire changement de comportement, de façon concrète et conviviale. Les foyers volontaires – collègue, voisins, amis… - sont appelés à former une équipe de 5 à 10 familles, pour représenter leur quartier, leur commune ou leur entreprise, avec l’objectif d’économiser le plus d’énergie possible à la maison (chauffage, eau chaude, équipements domestiques…). Chaque équipe désigne dans ce cadre son capitaine, échange astuces et conseils pratiques, s’entraide et se motive pour obtenir les meilleurs résultats possibles.

Au niveau national, les ménages participants font le pari d’atteindre au minimum 8 % d’économies d’énergie. Cela représente une économie d’environ 200 € sur les factures acquittées par chacun, par rapport à l’année précédente. Tous les foyers engagés recevront à cet effet un kit d’économie d’énergie et d’eau, ils seront  également accompagnés par des conseillers info énergie pour changer leurs habitudes au quotidien, sans que cela affecte le confort de leur maison. Une formation sera également proposée aux participants, au lancement de la démarche, ainsi que différents ateliers thématiques (chauffage, équipements électriques, isolation et ventilation, eau, confort d’été…) et visites de sites. Un site internet dédié (http://www.familles-a-energie-positive.fr) sera enfin mis à disposition de ces derniers. C’est à souligner, ni investissements lourds, ni travaux particuliers, ne sont nécessaires.

Nouveauté de cette édition : à partir du printemps 2018, les participants pourront aller plus loin avec les défis zéro déchet et zéro gaspillage d’alimentation.

Le recrutement des foyers. L’objectif de Bordeaux Métropole est d’atteindre un seuil de 300 foyers inscrits contre 253 participants lors de l’édition précédente et 178 en 2015 - 2016. Le recrutement est principalement assuré par les communes volontaires, compte-tenu du lien de proximité de ces dernières avec les habitants. De fait, tous les habitants de Bordeaux Métropole peuvent participer au défi et s’inscrire directement, jusqu’au 30 novembre, sur le site http://www.aquitaine.familles-a-energie-positive.fr/.

Des rendez-vous périodiques. Tous les candidats seront réunis le samedi 2 décembre au Forum des Arts à Talence : présentation du défi et des techniciens qui accompagneront les foyers, remise des kits d’économie d’énergie, finalisation des équipes et désignation des capitaines…, ce sera véritablement l’événement de lancement de cette nouvelle édition.

Après une restitution des résultats des équipes à mi-parcours, en février 2018, un événement de clôture est prévu fin mai ou début juin 2018, qui permettra de présenter les résultats définitifs et de récompenser les foyers participants.

Quelques chiffres clés

. plus de 70 000 personnes se sont engagées dans le défi « Familles à Energie Positive », depuis le lancement de l’opération en 2008.

. 253 familles réparties sur 22 communes de la métropole ont participé à l’édition 2016 / 2017. L’ensemble des familles a économisé en moyenne 9 % d’énergie et 14 % d’eau, ce qui représente une économie financière de près de 250 €. Les économies d’énergie réalisées s’élèvent à 140 MwH, soit la consommation annuelle en électricité de 9 maisons. Par ailleurs, 1 260 m³ d’eau ont été économisés, soit le volume nécessaire pour remplir près de 7 900 baignoires.

. Si toutes les familles habitant la Métropole participaient à ce défi, l’économie réalisée représenterait, chaque année, l’équivalent de la production de 40 parcs photovoltaïques de même taille que celui du Parc des expositions.

Rappel. Issu d’un projet européen « Energy Neighbourhoods » mené dans 17 pays, le défi « Familles à énergie positive » a été développé au niveau national par l’ONG Prioriterre. Il est organisé au niveau national par l’association CLER, réseau pour la transition énergétique, en partenariat avec l’ADEME et le réseau des Espaces Info-énergie. Cette opération s’inscrit dans un contexte international marqué par la tenue de la COP23, la conférence de Bonn sur le climat, l’entrée en vigueur de l’accord de Paris sur le climat et la validation d’objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre à l’échelle planétaire. La ville de Bordeaux a participé dès 2012 et l’opération s’est élargie à la métropole depuis 2015. Au total, depuis le lancement du dispositif, 586 foyers de la métropole bordelaise ont participé à cette opération.