Partager sur facebook Partager sur twitter Imprimer la page Enregistrer la page en document PDF

Hermès choisit d’implanter une nouvelle maroquinerie sur la métropole bordelaise

Économie -
Communiqué de presse

Publié le 30 octobre 2017

Hermès, fleuron de l’économie française poursuit son développement industriel et choisit la métropole bordelaise pour implanter une nouvelle maroquinerie, qui accueillera 250 salariés sur la commune de Saint-Vincent-de-Paul.

Dans un contexte de forte dynamique de son attractivité économique, Bordeaux Métropole est fière d’accueillir sur son territoire, sur la commune de Saint-Vincent-de-Paul, une activité de production à haute valeur ajoutée, basée sur un projet de formation d’hommes et de femmes à des savoir-faire artisanaux d’excellence. Dans ce cadre, Hermès démarrera son activité dès 2018 sur un site provisoire situé sur la commune d’Ambarès-et-Lagrave, permettant de lancer les cycles de formation avant intégration du site pérenne de Saint-Vincent-de-Paul, à l’horizon 2020.

M. Alain Juppé, maire de Bordeaux, président de Bordeaux Métropole, Mme Virginie Calmels, vice-présidente de Bordeaux Métropole, première adjointe au maire de Bordeaux chargée de l’économie, de l’emploi et de la croissance durable, et M. Max Coles, maire de Saint-Vincent-de-Paul se réjouissent de la décision d’implanter un nouveau site de maroquinerie Hermès sur la métropole bordelaise. Ces derniers saluent également la concrétisation de ce projet qui est le fruit d’un travail collectif associant la commune de Saint-Vincent-de-Paul, Bordeaux Métropole et Invest In Bordeaux.

Pour les élus, « la métropole bordelaise est aujourd’hui compétitive et constitue un véritable pôle d’attraction pour les entreprises porteuses de projets. L’émergence d’un pôle maroquinerie va permettre d’attirer de nouveaux talents, d’autant que les personnes recrutées seront formées pendant 18 mois aux savoir-faire d’excellence de la maison Hermès. Le développement d’activités productives à haute valeur ajoutée est dans notre cœur de cible et s’inscrit véritablement dans l’ADN de Magnetic Bordeaux. »

Rappel. Au 30 juin 2017, Hermès emploie 13 059 personnes dans le monde, dont 8 060 en France. Les 3 136 artisans selliers-maroquiniers fabriquent les selles et articles d’équitation en cuir, les sacs, les bagages et la petite-maroquinerie dans les 15 sites de production d’Hermès, tous situés dans l’Hexagone. La maison parisienne connaît une croissance continue depuis 20 ans, notamment le secteur de la maroquinerie qui représente 50% de son chiffre d’affaires (CA Hermès : 5,2 milliards € en 2016). Ce site vient consolider la place d’Hermès dans la région où environ 700 artisans maroquiniers exercent leur métier sur trois sites : Nontron (Dordogne), Montbron (Charente), Saint-Junien (Haute-Vienne).