Partager sur facebook Partager sur twitter Imprimer la page Enregistrer la page en document PDF

Commande artistique Garonne : coup de projecteur sur l’année 2018

Tourisme, Patrimoine, Nautisme - Garonne, Loisirs, Grand projet, Culture -
Communiqué de presse

Publié le 19 janvier 2018

La commande artistique Garonne invite les artistes du monde entier à travailler sur le territoire métropolitain et à participer à l’invention de son futur. Cette démarche engagée depuis 2012 a vu sa première concrétisation en janvier 2016 avec la projection du film Une vie mineure, réalisé par Simohammed Fettaka. Après l’inauguration en 2017 de L’observatoire / Bibliothèque de science-fiction de Suzanne Treister à Floirac, trois nouvelles œuvres verront le jour sur le territoire métropolitain en 2018.

Commande artistique Garonne : coup de projecteur sur l’année 2018

La commande artistique Garonne invite les artistes du monde entier à travailler sur le territoire métropolitain et à participer à l’invention de son futur. Cette démarche engagée depuis 2012 a vu sa première concrétisation en janvier 2016 avec la projection du film Une vie mineure, réalisé par Simohammed Fettaka. Après l’inauguration en 2017 de L’observatoire / Bibliothèque de science-fiction de Suzanne Treister à Floirac, trois nouvelles œuvres verront le jour sur le territoire métropolitain en 2018 :

. Le vaisseau spatial de Suzanne Treister à Bordeaux : cette œuvre monumentale du triptyque « Les vaisseaux de Bordeaux » est une sculpture conçue pour les Bassins à flot. L’idée de l’artiste est d’imaginer la métamorphose d’une épave de navire de la Seconde Guerre mondiale en un vaisseau spatial pour donner chair au processus physique de mutation de la ville. Le chantier de l’œuvre a débuté à l’automne 2017 avec la conception des fondations de la structure par l’entreprise bordelaise Balineau. L’œuvre est en cours de réalisation à l’atelier Métalobil à Nantes, l’inauguration étant prévue à la fin du printemps 2018.

A partir de mai 2018, le CAPC musée d’art contemporain de Bordeaux accueillera une exposition de dessins et aquarelles de Suzanne Treister autour des « Vaisseaux de Bordeaux ». Un documentaire sur l’histoire du projet y sera également projeté.

. Les fontaines de Bacalan de Clémence van Lunen : l’artiste propose d’installer sur la place Buscaillet, située dans le quartier Bacalan à Bordeaux, deux fontaines en céramique contemporaine faisant référence à l’histoire de la faïencerie Veillard dans ce quartier. La création de ces œuvres a également conduit à repenser l’aménagement de la place. La production a débuté au cours de l’été 2017 dans les ateliers EKWC aux Pays-Bas. Leur implantation de ces fontaines va se dérouler sur site tout au long du premier semestre 2018, pendant les travaux de réaménagement de la place, avec une inauguration prévue en septembre 2018, lors des Journées Européennes du Patrimoine.

Le musée des arts décoratifs et du design de Bordeaux proposera un « Jeudi du design » consacré à la démarche de Clémence van Lunen ainsi qu’une exposition de maquettes et céramiques de l’artiste.

. Nouvelles espèces de compagnie de Suzanne Lafont : cette œuvre se présente sous la forme de deux diaporamas pouvant être diffusés de façon itinérante sur le territoire métropolitain. Elle questionne l’évolution végétale des milieux urbains. La production et les prises de vues photographiques des plantes ont débuté en 2017, se prolongeant sur les 4 saisons de l’année. L’inauguration est annoncée en novembre 2018, dans le cadre d’une exposition au Musée des beaux-arts de Bordeaux. Une version inédite de l’œuvre sera dévoilée en 2019 au FRAC Aquitaine, dans les nouveaux locaux de la MECA.

Au-delà de 2018

L’œuvre La Vase et le Sel (Hoodoo Calliope) imaginé par l’artiste Bettina Samson entrera en production au cours de l’année 2018 pour une inauguration envisagée au printemps 2019. L’œuvre imposante représente un orgue à vapeur composé de 36 sifflets en bronze, elle sera installée sur un socle posé sur la pelouse, entre l’usine de traitement et de valorisation des déchets Astria à Bègles et le chemin de halage qui longe les rives de la Garonne. La mise en musique de l’orgue, directement alimentée par la vapeur haute pression de l’usine Astria sera déclenchée deux fois par jour, au moment des étales de marée.

Rappel. La Cub, aujourd’hui devenue Bordeaux Métropole, a lancé en 2002, en accompagnement de la réalisation du tramway, un important programme de commande d’œuvres d’art contemporain s’inscrivant dans la procédure de commande publique du ministère de la Culture. Elle a souhaité étendre cette démarche aux grands chantiers de l'agglomération, et engagé dans ce cadre une ambitieuse commande artistique « Garonne ». Cette dernière prend naissance dans la réflexion menée autour de la construction des ponts Jacques Chaban-Delmas et Simone-Veil et, plus largement, dans le développement des multiples projets engagés autour du fleuve. Pour ce faire, un comité de pilotage a été constitué, chargé de la définition du programme artistique, d'effectuer les choix concernant les lieux, la nature des interventions et la désignation des artistes.