Partager sur facebook Partager sur twitter Imprimer la page Enregistrer la page en document PDF

Bureau de Bordeaux Métropole : Squats roms : la création d’espaces temporaires d’insertion à l’étude

Politique, Solidarité -
Communiqué de presse

Publié le 26 octobre 2017

Le Bureau de Bordeaux Métropole s’est réuni cet après-midi sous la présidence d’Alain Juppé, en présence de M. Emmanuel Sallaberry, qui vient de succéder à Alain Cazabonne, à la tête de la mairie de Talence.

Squats roms : la création d’espaces temporaires d’insertion à l’étude

Le Bureau de Bordeaux Métropole s’est réuni cet après-midi sous la présidence d’Alain Juppé, en présence de M. Emmanuel Sallaberry, qui vient de succéder à Alain Cazabonne, à la tête de la mairie de Talence.

Revenant en préambule sur le projet d’externalisation du service de collecte dans l’hyper-centre de Bordeaux, Alain Juppé a annoncé qu’il allait adresser dans les prochains jours un courrier aux organisations syndicales, via lequel il s’engagerait à ne pas étendre cette expérimentation à d’autres territoires de la Métropole et à faire en sorte que les agents concernés ne subissent pas de perte de salaire. Sur un tout autre sujet, le président de Bordeaux Métropole a par ailleurs confirmé la réunion, le 16 novembre prochain à 16 h, d’une Conférence spéciale sur le projet de loi de finances 2018 et son incidence sur le pacte financier et fiscal métropolitain.

Squats roms. S’inspirant de la démarche initiée à Strasbourg, Bordeaux Métropole envisage de créer, à titre expérimental, des « Espaces temporaires d’insertion », destinés à l’accueil des familles roms qui auront fait le choix d’accepter une proposition d’insertion globale et de respecter les engagements qu’elle implique. Les modalités de déploiement de ces ETI ne sont pas, à ce stade, entièrement finalisées, de nombreux élus attendant par ailleurs que l’Etat s’engage dans l’accompagnement de ce dispositif. Cette opération pourrait voir le jour en 2019. Pour rappel, 33 squats, regroupant quelque 800 personnes, sont aujourd’hui recensés sur le territoire métropolitain.

C2D. Denis Mollat a dressé un bilan d’activité 2016 - 2017 de l’instance qu’il préside. On relèvera que cette instance s’est notamment saisie de quatre thématiques de travail pendant cette période, à savoir « quelles améliorations de services pour la population ? », « l’opendata, outil de citoyenneté active », « les sons de la ville » et « la métropole et ses territoires ». Le C2D qui exerce une fonction de ressource sur les questions de participation citoyenne auprès de la Métropole et des communes a également contribué aux travaux d’autres partenaires (Fabrik à Declik, Chaire Deleuze…), procédé à la refonte de son site Internet et élaboré une « Infolettre » mensuelle.