Partager sur facebook Partager sur twitter Imprimer la page Enregistrer la page en document PDF

Bordeaux Aéroparc : une table ronde « Mobilités » a réuni les principaux acteurs institutionnels et économiques

Économie -
Communiqué de presse

Publié le 5 décembre 2017

MM. Alain Juppé, maire de Bordeaux, président de Bordeaux Métropole et Alain Anziani, maire de Mérignac, premier vice-président de Bordeaux Métropole, ont présidé hier matin une table ronde consacrée à la question de l’amélioration des mobilités dans le secteur de l’aéroport.

Cette réunion s’est déroulée en présence de M. Alain Rousset président du Conseil régional Nouvelle Aquitaine, Mme Virginie Calmels, première adjointe au Maire de Bordeaux chargée de l’économie, vice-présidente de Bordeaux Métropole, présidente de l’OIM Bordeaux Aéroparc, MM. Christophe Duprat, maire de Saint-Aubin-de-Médoc, vice-président de Bordeaux Métropole chargé des Transports et du Stationnement, Michel Labardin, maire de Gradignan, vice-président de Bordeaux Métropole chargé des Transports de demain, Jacques Mangon, maire de Saint-Médard-en-Jalles, vice-président de Bordeaux Métropole chargé de l’Urbanisme réglementaire, ainsi que des représentants du préfet de la Gironde, du Département, de la CCIBG et des principales entreprises du territoire.

Un plan d’actions mobilités ambitieux a été présenté à cette occasion qui  sera décliné sur les cinq prochaines années. Il pèse près de 220 M€ et combine la poursuite de la mise à 2 x 3 voies de la rocade, l’arrivée du tramway à l’aéroport fin 2021 un important investissement dans le réseau routier, un renforcement du covoiturage et du réseau de Transports en commun, le développement de pistes pour les cyclistes et l’amélioration des continuités  piétonnes…

Les différents acteurs économiques et institutionnels se sont entendus pour contribuer en commun à la réussite de ce plan et participer, chacun avec ses moyens, au développement des mobilités dans ce secteur.

Rappel. Bordeaux Métropole a officiellement créé, en septembre 2015, l’Opération d’Intérêt Métropolitain « Bordeaux Aéroparc ». Une décision synonyme d’ambitions fortes pour un territoire porté par une réelle dynamique, comme en témoignent le regroupement des établissements Thalès ou la récente implantation de Dassault Falcon Services. Globalement, l’objectif est de décliner un projet d’aménagement et de développement ambitieux, à la hauteur de la dimension stratégique d’un des principaux pôles d’activités métropolitains, qui regroupe aujourd’hui 40 000 emplois et dont le potentiel de croissance est estimé à + 10 000 emplois dans les années qui viennent.