Partager sur facebook Partager sur twitter Imprimer la page Enregistrer la page en document PDF

Pont de pierre sans voiture : l’expérimentation se poursuit jusqu’en janvier 2018

Mis à jour le 29 septembre 2017

Alain Juppé, maire de Bordeaux, président de Bordeaux Métropole, a décidé, en concertation avec les élus concernés, de prolonger jusqu’en janvier 2018, l’expérimentation de fermeture du pont de pierre aux voitures. Le président de Bordeaux Métropole a rappelé que, sur ce point, le consensus était quasi général.
Le pont de Pierre

Montée en puissance de la fréquentation des cyclistes (9 800 / jour en septembre, 94 % de cyclistes satisfaits) et des piétons (6 000 en moyenne), amélioration spectaculaire de la qualité de l’air dans ce secteur…, le bilan des deux premiers mois de test s’avère globalement positif. Côté automobilistes, il est établi que près de 3 000 véhicules / jour se sont reportés sur des modes de déplacements alternatifs. Conjugué aux ajustements de durée des feux sur certains carrefours stratégiques, cela a permis de maintenir ou réduire le temps de parcours de nombreux trajets rive droite - Bordeaux, par rapport aux périodes comparables de 2016.

Dans le contexte de la poursuite de cette expérimentation, plusieurs points vont faire l’objet d’une vigilance particulière. Cela concerne notamment l’impact de cette mesure sur l’activité de certains commerçants de La Bastide ou les questions de l’augmentation du trafic automobile dans le secteur sud de la rive (quai de la Souys) et de la fréquentation accrue de la ligne A du tramway… Alain Juppé a par ailleurs annoncé un renforcement des contrôles de la police municipale sur le pont de pierre.

Actualités

Voir toutes les actualités