Partager sur facebook Partager sur twitter Imprimer la page Enregistrer la page en document PDF

Newsletter : des abonnés satisfaits

Mis à jour le 29 mai 2018

La lettre d'information de Bordeaux Métropole est envoyée le 1er et 15 de chaque mois par courriel, à plus de 9 500 abonnés. Après un premier sondage en 2014, une nouvelle enquête de satisfaction a été menée au 1er trimestre 2018. Résultats.

761 personnes ont répondu sur les 9545 abonnés, soit un taux de réponse de 12%.

Une fréquence d'envoi adaptée

La fréquence d’envoi de la newsletter (lettre d'information) est toujours jugée « adaptée » par une très large majorité du lectorat (91,5%). En 2014, une proportion de lecteurs similaire appréciait déjà cette fréquence d’envoi. 

Graphique appréciation fréquence d'envoi de la newsletter

Comment jugez-vous la fréquence d'envoi ?

Plus de 55% des abonnés cliquent sur "lire la suite"

Le niveau d’implication des lecteurs est en augmentation par rapport à celui révélé par la précédente enquête : 55,2 % des abonnés cliquent sur « lire la suite » quand un article les intéresse (chiffre en progression de 3 points par rapport à la précédente enquête) tandis ce que près de 28% des sondés lisent quasiment l’intégralité de la lettre d’information (contre 19,4% en 2014) 

Graphique sur la lecture de la newsletter

Que faites-vous lorsque vous recevez la newsletter de Bordeaux Métropole ?

Un rubriquage bien identifié

Plus de 8 lecteurs sur 10 identifient correctement le rubriquage de la lettre d’information et estiment qu’aucune rubrique supplémentaire est nécessaire. Ce sont les rubriques « Sortir & découvrir », « Agenda » et « Infos circulation » qui intéressent le plus les sondés.

Graphique sur le rubriquage de la newsletter

Quelles sont les rubriques qui vous intéressent le plus dans la newsletter ?

La newsletter bien intégrée dans l'écosystème d'information métropolitain

La newsletter est toujours plébiscitée par les métropolitains désireux de s’informer sur l’action de la collectivité : près de la moitié des personnes interrogées (47,6%) la cite comme leur moyen favori pour s’informer sur l’actualité du territoire. 36,8% des sondés en font une source complémentaire à d’autres médias.

Graphique sur les autres moyens d'information utilisés

Les autres supports d'information locale consultés

Le site internet et le journal papier toujours privilégiés

Hors infolettre, la majorité des répondants privilégie le site Internet de la collectivité pour s’informer de l’actualité de la métropole (71,8%). Le Journal papier de Bordeaux Métropole arrive en troisième position des sources d’informations privilégiées par les répondants, derrière Sud Ouest.

Les pages « réseaux sociaux » de la Métropole (Facebook, Twitter, Instagram …) sont toujours relativement peu citées par les lecteurs interrogés.

Au vu de cette nouvelle enquête, il apparaît que le niveau de satisfaction global des lecteurs de l’infolettre est en augmentation par rapport à celui révélé par la précédente consultation. Au-delà des remarques formulées à titre individuel, quelques lecteurs souhaitent néanmoins un changement de maquette et n’apprécient guère la lecture « sur deux colonnes ».

Qui sont nos abonnés

32% des abonnés habitent Bordeaux, 62% une des communes de la métropole et 6% hors de l'agglomération. 54,5% sont des femmes et 61,4% de nos abonnés ont plus de 55 ans. Ils sont retraités à 43,6%.

S'abonner à l'infolettre de Bordeaux Métropole

Le règlement général de la protection des données (RGPD)

Dans le cadre de l’application du RGPD, les abonnés de la newsletter doivent être informés sur la politique d’utilisation de vos données de Bordeaux Métropole.
Les coordonnées des abonnés, limitées à la seule saisie d'une adresse mail, sont utilisées uniquement pour l'envoi de la newsletter de Bordeaux Métropole. Ces données sont conservées durant toute a période où l'abonné souhaite continuer à recevoir les newsletters de Bordeaux Métropole.
Conformément à la réglementation applicable, ils disposent d'un droit d'accès, de rectification et/ou de suppression de leurs données personnelles. 
Plus d'informations sur les dispositions prises par Bordeaux Métropole