Alerte info

Les sites web de Bordeaux Métropole seront indisponibles durant quelques minutes, aujourd'hui à partir de 17h. Merci de votre compréhension.

Partager sur facebook Partager sur twitter Imprimer la page Enregistrer la page en document PDF

Les nappes souterraines aussi ont chaud, protégeons notre ressource en eau !

Mis à jour le 21 juin 2017

Le département de la Gironde fait aujourd’hui face à une situation de stress hydrique pesant sur le niveau des nappes servant à l’approvisionnement en eau potable.
Réservoir d'eau potable rue Paulin à Bordeaux (c) Bordeaux Métropole - Didier Doustin

Sur Bordeaux Métropole, l’eau du robinet est issue de nappes souterraines rechargées l’hiver par les eaux de pluies. Cette année, le déficit important de pluviométrie sur la période hivernale a laissé les nappes, dans leur grande majorité, à des niveaux plus bas que la moyenne.

La cartographie du niveau des masses d’eau souterraines nationales réalisée en mai dernier par le BRGM* indique ainsi un niveau bas mais stable pour les nappes souterraines de Gironde.

Par quelques gestes simples, vous pouvez contribuer à la protection de la ressource en eau. Peut-être le faites vous-même déjà ?

Ces gestes simples, à la portée de chacun, vous permettront de faire des économies d’eau et de contribuer à la protection de cette précieuse ressource :

  • Limitez l’arrosage.
  • Privilégiez les douches de courte durée (une douche de 4 minutes utilise 60 à 80 litres d’eau et un bain 150 litres).
  • Si vous avez une chasse d’eau à deux boutons, privilégiez l’usage du plus petit des deux qui n’utilise que 3 à 6 litres d’eau, contre 12 litres pour une chasse d’eau classique.  
  • Privilégiez l’usage du lave-vaisselle en pleine charge, si vous en possédez un. Une lave-vaisselle récent utilise en effet 20 litres d’eau alors qu’il en faut 50 pour nettoyer à la main la vaisselle d’un foyer de 4 personnes.

 

Actualités

Voir toutes les actualités