Partager sur facebook Partager sur twitter Imprimer la page Enregistrer la page en document PDF

Fin de l'expérimentation du pont de pierre

Mis à jour le 9 juillet 2018

Fin de l’expérimentation commencée le 1er août 2017 : la fermeture à la circulation automobile est définitive

Un nombre de piétons et de cyclistes record sur le pont de pierre

Aujourd’hui, 9 000 cyclistes (+ 20%) - 7000 piétons et 800 joggeurs parcourent le pont de pierre tous les jours.

Soit 18 000 utilisations quotidiennes du pont de pierre à vélo ou à pied les jours ouvrés ce mois de juin 2018, la plupart à l’heure de pointe du matin.

 

Un report modal très encourageant

11% des 9000 cyclistes et 13% des 7000 piétons sont d’anciens automobilistes. En ajoutant le report vers le tramway, cela représente 3 150 franchissements de la Garonne en voiture en moins chaque jour.

L’expérimentation s’est également accompagnée d’une hausse de la fréquentation des transports en commun + 9% pour le tram et + 27% pour la ligne 24 qui emprunte cet ouvrage.

Pour rappel, le pont de pierre était, avant l’expérimentation, l’un des principaux points noirs de la Métropole, n’assurant que 3% des traversées automobiles de la Garonne, entre la rive droite et la rive gauche, à l‘heure de pointe du matin.

Chaque jour, 80 000 habitants de la métropole (40 000 Bordelais) se déplacent à vélo, faisant de Bordeaux la capitale du vélo en France. La pratique du vélo est en hausse de 40 % depuis 4 ans, 2018 battant des records malgré un hiver très pluvieux.

 

Les mesures d’accompagnement en cours 

Plusieurs mesures d’accompagnement ont été mises en œuvre dont les effets se font déjà ressentir : mise à 2x4 voies du pont Mitterrand effective depuis le 20 juin qui a permis de supprimer le 1er bouchon de la métropole, ouverture de la nouvelle bretelle du Pont Saint-Jean (+ 30% de trafic à l’heure de pointe), extension du parking-relais Galin (+ 100 places supplémentaires),…

Ces actions ont permis de ramener la congestion automobile à son niveau de l’automne 2016 alors que le nombre total de déplacements est en forte progression.

 

Les mesures d’accompagnement à venir

De nombreuses actions sont prévues dans les mois à venir  pour améliorer les conditions de déplacement sur la métropole : expérimentation de bonus mobilités, fluidification des accès sur la rocade ainsi que mise en service de la trémie rive gauche au débouché du pont Simone-Veil au printemps 2019. Côté transports en commun, des rames supplémentaires sur le tram A et le prolongement de la ligne 45 jusqu’à Bouliac centre sont prévus à la rentrée.

Actualités

Voir toutes les actualités